LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Erika Morel le Mer 18 Sep - 12:41



Mon estomac ne cesse de se retourner, et toujours mon visage dans mes mains je souffle bruyamment pour essayer de me calmer. La musique d'Utau m'apaise un peu mais quand le bus s'arrête d'un seul coup, je déglutis dans mon sac de repas. Mon pauvre sandwich... Relevant les yeux du sol, qui ne tangue plus, j'ouvre de grands yeux en voyant un taxi roulait vers nous à 100 à l'heure. Je me recroqueville sur moi même, mains sur la tête, près à recevoir n'importe quel choc mais après cinq minutes, rien ne se passe... Je me lève pour regarder si tout est en place mais le car redémarre et je me retrouve dans l'allée. Je me cogne contre les sièges. Dans ma tête je me dis que je ne suis pas une volleyeuse pour rien et je me rappelle des paroles de l'entraineur : toujours tendre les bras ! Même si dans le cadre de l'entrainement c'est pour toucher la balle, là, j'arrive à m'accrochais à une barre au sol puis me relève difficilement. Mon corps me fait mal et je suis sûre que je vais avoir beaucoup de bleus. Je remarque que la fille à la bombe n'est plus là. Mais qu'est-ce qu'il se passe à la fin ? Shiki nous explique que nous nous arrêtons. Non mais vous vous fichez de moi ? J'avais enfin réussi à me rasseoir !

Hors du bus, je marche tranquillement vers le magasin, accompagnée d'Utau. Mon genoux gauche fait un drôle de bruit et ma chute ne doit pas ne pas y être pour quelque chose... Dans le magasin, il y a toute sorte de chose... On va à la plage, aux dernières nouvelles... Il me faut un maillot de bain ! En me tournant vers la jolie brune, je m’écris :


"Oh non, je n'ai pas d'argent sur moi !"

Elle, a l'air d'en avoir mais même si on a plutôt bien accroché, je n'oserais pas vraiment lui demander de l'argent... Je remarque que je n'ai pas lâché mon sac. En fouillant dedans, une idée surgit : et si je faisais du troc ? Je retourne vite au rayon des maillots de bain pour en choisir un. Je calcule dans ma tête que mes genouillères spécial volley doivent coûter assez pour que je puisse m'offrir... Ce magnifique maillot de bain une pièce marinière avec l'anneau à bretelles et les côtes à découvert. Je m'approche de la caisse, maillot en mains, genouillères de l'autre.


"Bonjour, je voudrais échanger ces superbes genouillères de volleyball, de tout premier choix contre ce modeste maillot de bain qui ne doit même pas valoir le tiers du prix des genouillères."

J'essaye de sourire le plus naturellement possible mais je crois que mon sourire fait trop faux. Pourvu que ça marche...


avatar
Erika Morel

Messages : 43
Date d'inscription : 23/03/2013
Localisation : Avec Wesley et Yukiteru. Réctification. Avec Yukiteru en train de se plaindre de Wesley

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Raven Cocinera le Ven 20 Sep - 20:14


" Ne change pas de file, grand bleu, car ce n'est pas la tienne qui stagne, c'est les leurs qui vont bien trop vite !"

Tu es contente que Yui te prête de l'attention donc tu souris. Cette fille est spéciale, et tu l'aimes bien ! Après tout elle fait du patin, une amie patineuse, il n'y a rien de mieux. Tu t'écrases un peu pour ne pas faire un monologue et l'écoutes avec attention. Le Japon ? C'est vrai que Yui ne faisait pas très français mais toi et la géographie disons que.... vous êtes très fâchés ! Un instant tu fermes les yeux et tu arrives à te rappeler le bruit des vagues sur le sable chaud. C'est presque aussi agréable que de patiner ! On soulignera bien le presque car patiner est vraiment la chose qui te fait planer et te transporte des heures c'est le patin. C'est ta passion...

Tu n'es pas choquer qu'un taxi arrive de nul part, mais tu es choqué de la coupe de cheveux du chauffeur de taxi. Le gel c'est bien, mais pas trop mec ! Tu grognes en fond de gorge puis repart dans ta conversation avec Yui. Rien ne te fera lâcher des yeux la jolie blonde, pas même les deux adultes accompagnants se faisant des mamours !

Shiki parle de magasin et tes yeux s'illuminent. Qui dit magasins dit shopping, pas vrai ? En tout cas pour toi c'est le cas ! J’attrape la main de Yui et commence à courir pour sortir du bus. Elle vole littéralement derrière moi et ne tient que grâce à notre poigne... Arrivée dans la boutique j'ouvre grand les yeux, fantasmant sur l'idée de voir la nouvelle robe de Christian Dior. Mais hélas ce n'est pas le cas. Déçue, tu exprimes ton renfrognement sur quinze tons à Yui à qui tu tiens toujours la main. Les autres sont arrivés dans le magasin mais tu ne l'as pas vraiment remarqué à cause de ton cinéma habituel. La fille à côté de qui tu aurais du t'asseoir, tu l'as reconnais grâce à ces cheveux rouges, et du côté des maillot de bain. Ce n'est pas une mauvaise idée puisqu'on va à la plage. Tu traines Yui au rayon des maillots de bain et la lâche enfin. L'autre a pris un trikini marinière. C'est fade... Toi tu choisis un bikini à franches turquoises.

Tu n'as pas d'argent et ce n'est pas en retournant une centième fois le contenu de ton sac qu'il apparaîtra ! Tu lèves les yeux de ton nombril et vois la rouge négocier pour du troc. Elle est pas bête du tout celle-ci ! Tu regroupes et range tes affaires en vitesse puis te rues au comptoir en prenant soin de renverser toutes les affaires de la fausse rousse. Tu lui fais un grand sourire et grinçant entres les dents :

> T'as eu une bonne idée la rouge mais c'est moi la plus jolie donc tu dégages.

Tu te retournes vers le caissier un sourire enjôleur mais dans ta tête une grosse envie de vomir face à cette obligation de faire du charme à un individu masculin. Tu t'assieds sur le bords du bureau de caisse, enroule tes mèches autour de tes doigts et demande crédit d'une voix séduisante...
avatar
Raven Cocinera

Messages : 29
Date d'inscription : 25/01/2013
Localisation : Dans mes couvertures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Erika Morel le Sam 21 Sep - 16:32



La fille qui devait, à la base, s'asseoir à côté de moi déboules à la caisse. Elle est bruyante mais a vraiment du style. Je baisse les yeux en soupirant. Entre Utau qui est d'une beauté à couper le souffle et cette dernière qui s'habille avec l'élégance d'une reine, je me sens bien banale. Un peu intimidée sur le coup, ma timidité s'envole quand je la vois jeter au sol mes genouillères et répliquer qu'elle était la plus belle. Mais pour qui se prenait elle ?! Je la pousse par l'épaule, la faisant sortir de son perchoir. Bien qu'elle est des talons, j'étais grande et nous avions la même taille.  

"Non mais tu veux te battre ou quoi ?"

Donnant un coup dans ses talons, elle tomba et je rattrapais mes genouillères pour les mettre sur le comptoir en prenant de la place. Je fis un grand sourire au vendeur qui effrayait, me tandis et mon maillot de bain et mes genouillères. Tant mieux, je les aimais bien. Je me tourne vers l'autre folle qui est toujours au sol et qui paraît outrée. Une mine sarcastique je lui sifflote :

"Je suis pas la plus jolie mais on peut être sûre que de nous deux, c'est moi la plus forte. Et de très très loin en plus."

Je tourne les talons rejoignant Utau comme si de rien était...



_________________
    
avatar
Erika Morel

Messages : 43
Date d'inscription : 23/03/2013
Localisation : Avec Wesley et Yukiteru. Réctification. Avec Yukiteru en train de se plaindre de Wesley

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Mark Dutt le Dim 22 Sep - 15:33

Ho, le cirque ça suffit là, et puis je suis où d'abord... Attends... Attends !... Réalisation dans 3... 2... 1... Pourquoi-lepsy-mesert-desiège ?! Qu'est ce que j'ai fait au ciel pour mériter çaaaaaa... Un petit trou de mémoire, pauvre professeur ? Il avait presque fait un bond avant de se relever immédiatement. Non, non non, cela ne s'est pas produit, il ne s'est strictement rien passé. Le bus est... Arrêté ? Ha ? On peut descendre ? Tant mieux ! Le blond referma son téléphone avant de le ranger dans sa poche. Petit 1) S'éloigner (dans le sens très très loin) de Derek Wades. Petit 2) Comprendre pourquoi on s'arrête au milieu de nul part devant une stupide supérette. Petit 3) Heu... Sortir.

Hm, au revoir collègue

Il avait mis du temps, figé dans l'allée, fixant le psychologue de manière toujours aussi inexpressive, mais maintenant c'est bon, tout était en ordre dans sa tête. Le professeur descendit du bus normalement et entra dans la boutique armé de sa carte gold. Quoi ? Autant dépenser son fric non ? Même pas trois pas et déjà c'était le bordel. Deux gamines se disputaient la place pour marchander. Pff, même pas capable de trouver un boulot... Oui, Mark était plutôt sur les nerfs, d'abord gérer des imbéciles, pas en plus des élèves ! Il se dirigea loin, très loin, du rayon des maillots, parce qu'il voulait à tout prix y échapper, et fixait d'un air absent les brochures à la recherche d'un endroit sympa où il pourrait disparaitre le temps du voyage, pour laisser le psy seul avec les gosses. Ou alors... Il avança de quelques pas, tombant pile sur ce qu'il cherchait : des boules Quiès ! À voir... Mais de toute façon, c'était hors de question qu'on le traine sur une plage stupide avec des gamins stupides, habillés en maillots stupides. Le pire étant sûrement que si on arrivait hypothétiquement à l'emmener, il devrait se mettre en maillot stupide lui aussi... Non... Non, pas possible.

_________________


Mark's color = #87cefa

Nawak':
avatar
Mark Dutt

Messages : 42
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : Accroché à son portable

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Eve Maeda le Dim 22 Sep - 17:11

Quel voyage ? Quel magasin ? C'est quoi toute cette histoire ? Mais qu'est-ce qu'elle racontait cette fille ?! Eve ne comprenait plus rien... Il s'était peut-être trompé de bus... Cela veut dire qu'il était dans un bus... de voyage... qui partait sûrement... très loooin !! Oya ! Comment allait-il faire ?! Il ne pouvait pas s'inviter dans un voyage scolaire comme ça ! De plus... c'était... c'était terrible ! Et son entraînement ! Il ne voulait pas se faire démonter par le professeur ! Le blondinet tapait du pied rapidement. Était-il possible qu'il change de bus, là, tout de suite ? Onegai shimasu, laissez prendre un bus qui revient à Coubert ! Malheureusement, c'était déjà trop tard... Et puis... il avait trop honte de dire qu'il s'était trompé...

Le japonais entra dans le magasin toujours en compagnie d'Alexander – on peut dire qu'il l'avait forcé à rester coller à ses baskets. Il stressait. Que faire ? En tout cas, avec tous ces élèves, c'était plutôt agité ! Le blond se faufila dans les rayons de la boutique. Puisqu'il était là... autant acheter quelque chose, non ? Quelque chose d'utile, bien sur... Il tourna sa tête vers son compagnon et afficha un sourire stressé.

« Tu as une idée de ce qu'il faut acheter, toi, Adrian ? »

Ses joues prirent une teinte écarlate. Mais dans quelle galère s'était-il donc encore foutu ?! Il espérait que son brun pourrait l'aider et peut-être trouver une solution... Humm... le basketteur était bien dépendant d'Adrian... que ferait-il sans lui, hein ?

_________________
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Adrian A. von Lok le Dim 22 Sep - 17:35

Il s'était retrouvé dans une histoire de fou... Pauvre, pauuuuvre Adrian... Heureusement qu'il ne se laissait jamais submerger par ses émotions. Déjà, il avait beau être occupé à embêter son Evie, il voyait bien le prof de français sur les genoux du psychologue, et s'il n'avait pas été Alexander von Lok, cela l'aurait fait rire aux éclats tellement leur situation était ridicule. Mais il s'en foutait, enlaçant la taille de son blond tout en sortant du car. C'était quoi cette embrouille déjà ? Depuis quand on allait à la plaaaaage ?! La plage, avec le soleil, la mer, le sable et... Ark, rien que d'y penser, il se sentait mal... Heureusement qu'il avait son Eve... Il l'avait suivi dans la supérette, et à sa question, il dressa immédiatement une liste dans sa tête avant de la débiter rapidement.

Maillot, crème solaire, lunettes pour tes beaux yeux, casquette et ...

Il murmure la dernière chose de sa liste à l'oreille du blond, sachant parfaitement que son Evie se transformerait en tomate. Avec un très léger sourire, il lâche sa taille et l'entraine par la main pour trouver les maillots, croisant au passage Mark qui semblait vouloir mourir tout de suite

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Utau Cullen le Ven 4 Oct - 18:47

Un kidnapping puis encore un autre ? Ça ne faisait pas un peu trop pour une journée ? Je sourcillais à cette réflexion, croisant mes mains sous mon menton en prenant appui de mes coudes sur mon sac de sport. Mais j'avais cette sensation que ça ne serait pas la dernière surprise de la journée. Loin de là. Et à y penser, ça me donnait à la fois le tournis et une pêche d'enfer. Cela permettait de briser la routine mais une question persistait en moi : A quelle sauce aller nous manger notre déléguée ?

Les yeux fermées, je suis concentrée sur ma musique et sans m'en rendre compte, je rabats mes jambes contre ma poitrine. Tant pis pour les bottes sur le siège ! Mon visage s'enfuit de lui-même dans mes cheveux ébène et je ne remarque pas cette pour Erika tomber dans l'allée. Pendant quelques minutes, le temps de boucler quelques chansons, je rouvre subitement les yeux, les sourcils froncés, contrariée par une note qui sonne fausse. Je détourne les yeux comme si je voulais involontairement trouver un coupable à ce manque de justesse et je vois Rika dans les allées. Me penchant en avant, tendant un bras pour la relever, à une petite accélération du bus, je commence à perdre l'équilibre. Grâce à des réflexes dont que je ne m'aurais pas soupçonner d'avoir, j'attrape la barre de fer puis aide à ramener Erika sur son siège, celle-ci se frottant les genoux. J'écarte une mèche derrière  mon oreille pour dégager mes cheveux qui me tombe sur les yeux puis Shiki nous annonce que nous nous arrêtons. Tant mieux, mes jambes commençaient à s'engourdir.

Arrivée au magasin aux côtés de cette Erika que j'apprécie de plus en plus en vue de son dynamiste et de son âme simple, je me vois retirer sa compagnie quand celle-ci part au rayon des maillots de bain et ayant râler par rapport à son manque d'argent. Elle veut que je lui en prête ? Si oui, pourquoi est-elle parti si vite ? Tant pis... Je regarde ce que j'ai sur moi pour me fixer une limite. Une vingtaine d'euros. Euros. J'ai encore un peu de mal à m'habituer à cette monnaie, les dollars étaient bien plus facile à compter ! Quand je fais volte-face sur moi-même, je vois Erika et la fille aux cheveux bicolore de Yui qui marchande, les yeux enragés mais la mine charmeuse. Dans leurs mains, des maillots de bain. C'est sûr que l’avantage d'avoir mes affaires de sport et surtout de faire de la natation c'est de ne pas avoir à acheter de maillot de bain ! Et d'avoir quelques billets sur moi... En regardant les billets dans ma main, je pense au repas que j'aurais du m'acheter grâce à eux et d'un coup ça me donne faim. Je vais dans les rayons de nourritures, cherchant un petit encas à grignoter pour le reste du voyage. Hésitant au départ pour des chips au vinaigre, le souvenir des autoroutes anglaises garanties sans aires me fait choisir les Crackers. C'est vraiment pas cher du tout ! Pensant plage, je termine mes courses par une paire de tongs, des lunettes de soleil (qui me prenne presque tout mon budget mais c'est un vrai coup de coeur) et des petits flacons de crème anti-moustique et solaire.

_________________
And now I'm burning a Highway to hades
avatar
Utau Cullen

Messages : 164
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 18
Localisation : Dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Eve Maeda le Jeu 10 Oct - 19:15

Eve respira lentement. Il fallait qu'il se calme, il fallait vraiment qu'il se calme. Le blond passa une main dans ses doux cheveux avant de les saisir pour les mettre en arrière pour finir, il les attacha avec l'élastique jaune qui se trouvait autour de son poignet gauche.

« Maillot, crème solaire, lunettes pour tes beaux yeux, casquette et ... »

Le japonais revint sur terre. Il avait posé une question et son Adrian y répondait – ce qui est logique. Le brun finit sa phrase en chuchotant à l'oreille du basketteur... quelque chose de privé ! Un peu d'intimité, tout de même ! Le visage de Maeda se tinta d'une couleur écarlate. Il offrit un sourire niais à son Alexander qui l’entraîna par la main vers les rayons du magasin. Ils croisèrent un homme – sans aucun doute un professeur, qui possédait une longue chevelure blonde. Celui-ci avait l'air de vouloir se pendre... Eve baissa les yeux. Les professeurs et lui ne faisaient pas bon ménage... Il avait beau être un très bon élève, il ne foutait rien. Il ne faisait pas ses devoirs, il dessinait en cours, lisait en cours, dormait en cours... Bref, il avait l’habitude de recevoir beaucoup de travaux supplémentaires.

Tout à coup, le blondi s'arrêta net. Ses yeux était illuminés et un grand sourire s'afficha sur son visage. Son regard était fixé sur un maillot de bain rouge qui avait une coupe superbe. Il tourna la tête vers son brun et le tira vers lui. Il pointa ensuite du doigt sa trouvaille en criant doucement :

« Il est fait pour toi ! »

Le garçon posa son regard sur Adrian. Il espérait la réponse la plus positive possible et... si celle-ci serait négative, il ferait tout pour le convaincre !

_________________
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Shiki A. Collins le Lun 21 Oct - 19:21

Spoiler:
Ceci est le post du vendeur, considérez moi comme tel.


Les ventes étaient tranquilles tout au long de la matinée, presque trop. Quand arrive un car qui dépose une dizaine d'élèves tous plus extravagants les uns que les autres mais qui semblaient, tant mieux pour moi, intéressés par mes marchandises !

Deux filles s'approchent l'une qui me propose des genouillères et l'autre son décolleté. J'examine la marchandise (les genouillères hein, pas le décolleté !) les jugeant superbes. Ça c'est de la bonne qualité, le top niveau ! Mais je n'ai pas le temps de donner mon approbation qu'elle part déjà. Je me tourne vers l'autre encore fasciné par les affaires de l'autre fille et prend une mine sévère en remontant mes vielles lunettes grises sur mon nez



"Si vous comptez me faire du charme vous faîtes fausse route ! Je viens tout juste de me remarier et j'en suis très heureux !"


~

Le challenge 'achat d'un maillot de bain sans argent' est réussi pour Erika Morel mais pas pour Raven Cocinera. Vous désisterez -vous ?



avatar
Shiki A. Collins

Messages : 14
Date d'inscription : 07/06/2013
Localisation : Dans le bureau de Mickaël

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Derek Wades le Lun 21 Oct - 20:28

Le professeur restait sur les genoux du psychologue, réaction attendue du psychologue qui rit à cette constatation. Mais ce n'était pas parce que le professeur était au téléphone et déjà dans une position ma foi fort contraignante que ça allait arrêter Derek. Oh non. Le psychologue n'avait aucune limite aussi bien dans le meilleur que dans le pire et quand on parlait de Mark Dutt à Derek Wades il fallait bien évidemment rayé la notion de 'meilleur'.

C'est ainsi que pendant tout le reste du trajet, Derek s'amusa à des jeux dans le style de "A dada sur mon bidet", chatouillant de temps à autre le professeur et passant une de ses mains sur sa bouche. Puis injustement le jeu du s'arrêter et tout le monde descendit, Derek le dernier. Il préférait rester en arrière à observer, après tout c'était ce qu'il faisait tous les jours à toute heure, c'était son boulot. Il entra dans le magasin et regardait les élèves qui se précipitaient sur le rayon maillot de bain, de plein gré ou pas (une pensée pour la blondinette, je compatis). L'américaine était à l'écart et les deux tourtereaux ne se lâchaient toujours pas d'une semelle. Puis il y avait Dutt, plantait au milieu du magasin fixant sans arriver à s'en détacher les maillots de bain. Ri-di-cu-le !Le psy s'approcha du rayon, en pris deux-trois au hasard et acheta le moins pire des trois à savoir un noir à la coupe élégante et aux motifs tropicaux blancs. En profitant pour te prendre une boisson, du thé glacé (car oui, il n'est pas anglais pour rien), Derek retournant près de l'italien sirotant sa boisson et pointant du doigt un maillot de bain.

"Je suis sûr que cette teinte rose irait à ravir avec votre chevelure de barbie, professeur !"

avatar
Derek Wades

Messages : 22
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Dans son fabuleux fauteil tournant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Raven Cocinera le Lun 21 Oct - 21:11


" Sourire, cynique certes mais sourire quand même."

Marié ? Et alors ! Quand un homme se marie il n'en perd pas son pénis pour autant, un homme reste un homme et comme tout homme il est attiré par les belles choses. Par belles choses on parle bien entendu de minette à fortes poitrines bien évidemment ! Tu étais vraiment exaspéré. Les sottises que les hommes peuvent dire... Vraiment, tu ne voyais vraiment pas ce que les filles pouvaient bien leur trouver, toi qui ne faisais que les mépriser minute après minute. Tu roules des yeux puis te résigne à lui faire du charme, technique ne semblant pas efficace apparemment... En soupirant de façon sur-faite, tu attrapes ton sac à main pour le poser sur le comptoir, ne voyant pas la gêne que tu pourrais par exemple apporter à l'homme châtain qui essaye de s'acheter une boisson et un maillot de bain... A la vue de tes patins tu ne peux pas t'empêcher de sourire, réflexe que tu as développé sans vraiment t'en rendre compte... Tu trouves dans une des poches une demie-douzaine de rouge à lèvres démodés que tu avais oublié là puis dans un haussement d'épaule tu les alignes sur le comptoir.

> Attention vente flash, superbes rouge à lèvres de la célébrissime maison de cosmétique Mac ! Vous remportez un vernis à ongle bleu océanique si vous laissez la superbe jeune fille assise à la caisse emporter une paire de sandale.

L’enthousiasme n'est pas avec toi mais qu'importe, tu suis les instructions de la déléguée et si ça ne marche pas, tu auras une raison pour te plaindre de la négligence de la CoubertSchool pendant au moins deux siècles !
avatar
Raven Cocinera

Messages : 29
Date d'inscription : 25/01/2013
Localisation : Dans mes couvertures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Adrian A. von Lok le Mer 23 Oct - 11:19

Le brun jaugeait les maillots de bain du regard. Oh ça, il savait qu'il n'allait pas y couper, qu'Evie allait le har-ce-ler jusqu'à ce qu'il craque, et même s'il ne craquait pas le blondi risquait de le trainer dans l'eau habillé... Alors bon... Bon... Il scrutait le tissu rouge que son amant lui avait montré. Il le regardait tellement fort qu'il aurait pu le transpercer... Non, hors de question... Non non... Je n'irai pas sur une putain de plage avec un putain de maillot de bain, bordel ! il resta tout aussi impassible, mais fixa son Eve d'un air grave, avec une mine tellement sérieuse que c'en était ridicule

C'est hors de question, Evie, hors-de-ques-tion

Oh ça, il était franchement sérieux, JAMAIS, ô grand jamais, il ne mettrait ce truc ! Autant y aller en caleçon ! Quoi qu'en fait... heu... Bah il allait y réfléchir... Ce n'est qu'à ce moment-là qu'il remarqua à quel point le professeur de français semblait pâle. Lui non plus il ne voulait pas ? OK, formons une ligue contre la plage, yatta ! ... Ça pouvait paraître très stupide, mais c'était le seul truc qu'il envisageait.

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Mark Dutt le Mer 23 Oct - 11:45

Mais... Mais de quoi il se mêle lui ? C'était la seule pensée cohérente (par cohérente, j'entends "qui ne parle ni de boules Quiès, ni de maillots, ni d'une quelconque manière de fuir ou de se suicider") de Mark en ce moment, et comme par hasard, ça concernait le psy... Il n'en avait pas eu assez avec le voyage ? Oh, non, le blond était sûr que son "collègue" n'en aurait jamais assez de le saouler... Il soupira doucement et passa une main dans ses cheveux, avant d'accrocher le regard acier de von Lok... Qui semblait tout aussi désespéré... Il avait -malgré lui- entendu la conversation, et trouvait également que le choix du petit blond n'était pas mauvais... Mais il n'avait pas vraiment envie de se retrouver avec un ennemi de plus pour le moment, et préféra reporter son attention sur Derek, qui semblait aux anges avec son thé... Mais comment peut-on boire ce jus de chaussette ? Sérieusement ? Il se mordit distraitement la lèvre, rien n'égalait le café italien, parce que faut pas déconner non plus... Fierté nationale ? Ho, plus qu'on ne le penserait, mais pas pour les raisons qu'on croirait. Avec un mouvement d'épaules, il répondit à son très très cher collègue

Très drôle

Les yeux acier ne le lâchaient pas... Depuis tout ce temps, ils avaient appris à communiquer sans mots ni gestes, juste... Avec le regard, mais le genre de regard que "si tu comprends pas tu t'enfuis en courant parce que ça fait flipper". Plus le blond se demandait quoi faire, plus il avait envie de tuer Emilio... Pourquoi ? Parce qu'il l'avait laissé partir en France ! Bordel !... Bon... C'est vrai que... C'était pas vraiment sa faute... Et puis... Enfin... Si, voilà, c'était sa faute et puis c'est tout. Il avait besoin de quelqu'un sur qui passer la faute... 'Puis c'était pas sa faute si Milio l'aimait trop, si ? Il faillit sourire en repensant à ça puis se remit à fixer le psy comme s'il ne le voyait pas... Avant de reporter son attention sur von Lok... Au moins il savait que lui, il ne lui dirait pas de conneries. Alors c'est avec un léger soupire qu'il attendit le verdict du brun. Brun qui n'était franchement pas convaincu ni par le fait d'aller à la plage, ni par celui de se balader en maillot. Donc, si Adrian ne faisait rien, Marky non plus, et tout allait pour le mieux, voilà !

_________________


Mark's color = #87cefa

Nawak':
avatar
Mark Dutt

Messages : 42
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : Accroché à son portable

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Eve Maeda le Mer 23 Oct - 19:44

Le blondinet tourna la tête. Quelqu'un avait dit quelque chose qui l'avait intrigué. Une histoire maillot  de bain rose pour barbie... ou quelque chose comme ça... Son regard se posa sur deux individus qu'il avait l'impression d'avoir déjà vu quelque part. Un brun et un blond. Ne les avait-il pas déjà vus à Coubert ? Ne seraient-ce pas des professeurs, par tous les hasards ? Enfin, c'est ce qu'il se disait... après, on ne peut pas être sur et certain ce que l'on pense, hein... Ces deux personnages semblaient... très proches... Le basketteur se dit qu'ils étaient peut-être en couple... ... en couple... ... ...

Yamete Eve ! Je pense vraiment à des trucs étranges sur les profs... c'est assez gênant.... Le visage du japonais se teinta de rouge. Petite tomate était de retour ! Il regarda son compagnon en essayant d'arrêter de penser à ça. Son brun ne semblait pas vraiment se faire à l'idée du maillot de bain rouge d'Eve...

« C'est hors de question, Evie, hors-de-ques-tion »

Doushiteeee Alex-kuuuun ! avait-il envie de crier. Seulement... pour une fois... il ne voulait pas se faire remarquer, rester discret... mais Maeda n'était pas discret... Le dessinateur scruta les différents maillots de bain. Et lui ! Il n'en avait pas ! Ce qui était sur, c'est que pour lui ce serait du bleu ! Et tout suite... un maillot de bain bleu très simple lui tapa à l'oeil. C'était un très beau bleu. Ce vêtement était bleu comme les hortensias de la maison... Sa maison ne lui manquait pas, non au contraire ! C'est juste que... elle... elle adorait ces hortensias... Il le saisit tout de suite et regarda son brun avec un grand et doux sourire, quelque peu rêveur.

« Onegai Adri-chan ! Si c'est la couleur qui ne te plait pas, prends-en un autre ! supplia-t-il »

Le blond fixa son amant droit dans les yeux, lui faisant les yeux doux. Il voulait que Dridri prenne un maillot ! Il l'obligerait, un point c'est tout !!

_________________
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Yui Tsubaki le Mer 30 Oct - 13:30

J'essayais d'imaginer  à quoi pouvait bien ressembler les plages de France. Elles ne devaient pas être si différentes de celles du Japon. Mais quand on réfléchis il y a pleins de plages différente au Japon, peut-être qu'en France c'est pareil. Je fut très surprise de voir un taxi s’arrêter juste devant le car. Et encore plus quand le chauffeur grimpa dans le bus t qu'il emmena Eloïse avec lui. Qu'est-ce qu'elle avait bien put faire ? Il partit avec la cavalière sur le dos, sans donner d'explication. Shiki, n'en donna pas plus plus que le chauffeur mais essaya de nous rassurer en nous disant qu'aucun de nous ne subirait le même sort. Quand elle annonça qu'on allait dans un magasins pour acheter le nécessaire de voyage. Avant que j'ai eus le temps de réagir, Raven m'emmenait déjà à travers les rayons. Quand elle s'arrêta, elle avait l'air un peu déçue. Mais à peine arrêté, elle repartait en me traînant derrière elle. Je me retrouva donc au milieu d'un rayon de mayos de bains et elle se décida enfin à me lâcher la main. Elle en choisit un et partit à la caisse. Après avoir repris mon souffle à cause de cette course à travers le magasin, je décida de prendre un mayos de bain. C'est vrai que si on va à la plage, ça pourrait être bien. Je  choisis un simple à deux piècesi, d'un rouge-rose qui n'était pas très discret. Mais comme j'adorais cette couleur, je le pris quand même. En arrivant à la caisse je vis Raven essayer de vendre des rouges à lèvre. Je me dirigea vers le caissier et acheta le mayo. Après je me retourna vers Raven :

Si tu n'as pas d'argent, je peux t'acheter le mayo, il n'est pas très cher, ça ne me dérange pas du tout.

_________________
avatar
Yui Tsubaki
Admin

Messages : 105
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 18
Localisation : Sur la glace en train de patiner

Voir le profil de l'utilisateur http://coubertschool.olympiqueforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Adrian A. von Lok le Mer 30 Oct - 13:43

Ne pas céder, ne pas céder, ne pas céder à la bouille d'ange du blond à côté de lui… … Oh et puis merde, il voulait jouer à ça, soit, il n'allait pas se faire battre à ce jeu-là. Adrian enlaça la taille du blond et cala sa tête contre son cou. S'ils avaient été seuls, il aurait sûrement souri, mais pas là. Puis il murmura contre l'oreille de son Evie

J'ai dit non, c'est non. Je n'ai pas l'intention d'aller me baigner. Et crois pas que tu pourras m'acheter un maillot en douce

Il soupira doucement et embrassa la nuque du blond avant de le relâcher. Il n'avait pas vu sa tête, mais normalement il avait viré par toutes les teintes de rouge, peut être même du rouge fluo. Et puis… Il se rendit compte qu'il venait de donner des idées à Eve… *Naaaan… Il est pas si mesquin quand même ? Il en serait pas capable…* Il haussa les épaules et son regard heurta de nouveau les yeux vairon. Oh, il n'allait pas lâcher le professeur de français maintenant, ça serait trop… Trop pas Adrian. Alors il ressentit tout simplement la confiance de l'autre blond et ça l'apaisa un peu. Haaa, parfois ça avait du bon de n'être compris que par une seule personne, sans que cela soit visible.

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Eve Maeda le Sam 2 Nov - 23:37

Dès que le brun commença à enlacer Eve, celui-ci sentit tout de suite ce qui allait se passer par la suite. Il allait lui dire "non" pour le maillot, l'embrasser et hop ! Le blondinet lâcherait l'affaire ! Non ! Non ! Ça n'allait pas se passer comme ça ! Le basketteur voulait se baigner avec son Adrian ! Le japonais posa son regard sur le brun : il avait raison... Son compagnon le prit par la taille et posa sa tête contre son cou. Ensuite, il lui murmura à l'oreille :

« J'ai dit non, c'est non. Je n'ai pas l'intention d'aller me baigner. Et crois pas que tu pourras m'acheter un maillot en douce »

Maeda sentit un doux baiser dans sa nuque puis, Alexander le lâcha. Le visage d'Eve prit une teinte rouge tomate. Aah, il aimait tant être contre son brun, il aimait tant ses lèvres... Il aurait pu rester ainsi encore et enco... Baka da naa ! Tu as failli te faire avoir ! Evie fit la moue. Il se tourna vers son copain et il le fixa longuement en croisant les bras. Après une dizaine de secondes, il soupira légèrement et laissa ses bras tomber.

« J-je... Quel est l'intêret d'aller là-bas avec toi si on ne peut pas se baigner ensemble... ? J-j'ai envie de jouer avec toi au ballon, j'ai envie de faire une bataille d'eau avec toi, j'ai envie de nager avec toi... Onegai... prends un maillot de bain, Alexander... lui dit-il doucement. »

C'était la dernière fois qu'il lui demandait, s'il recevait à nouveau une réponse négative, il ne se baignerait pas lui non plus. Il se rapprocha ensuite lentement de son compagnon et le prit dans ses bras. Il respirait fort, très fort et il avait chaud, très chaud mais aussi... il rougissait... Quoi de plus logique... Ce blondinet là... était bien la personne qui rougissait le plus au monde...

_________________
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Shiki A. Collins le Mar 5 Nov - 17:59

La fashionista se rapproche de moi avec un air beaucoup moins enjôleur, la mine déterminée et dure, tant que ça m'effraie. Je la regarde vider son sac (littéralement) me demandant comment elle avait fait pour mettre tout ça dans son sac. J'observe ce qu'elle veut me vendre et découvre des petites merveilles : rouges à lèvre Mac et vernis Kiko, cosmétiques de marque qui valent bien plus que le maillot de bain. Souriant en pensant faire une super affaire, je lui donne le maillot de bain, lui serrant sa main libre. Je ramasse mes trésors et vais les ranger dans les rayons.
avatar
Shiki A. Collins

Messages : 14
Date d'inscription : 07/06/2013
Localisation : Dans le bureau de Mickaël

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Shiki A. Collins le Mar 26 Nov - 19:46


Fin du trajet



Les petites emplettes ont bien assez durées ! Shiki attrape le maillot de bain rouge que tient Eve Maeda dans les mains et un maillot de bain bleu nuit au passage, puis va les payés. Elle fait monter tout le monde dans le bus et celui-ci démarre sans plus tarder.




"Le prix des deux maillots de bain seront retirés de votre salaire Monsieur Dutt. Puis en m'adressant à tout le monde, je vous annonce qu'il nous reste une bonne heure de route."


Ashley, se rassoit composant sur son téléphone un numéro à toutes vitesses. Il reste encore beaucoup de détails à régler, certains plus gros, plus grands et plus vivants que d'autres...  

De retour dans le bus. Le trajet est plutôt court et comme le minicar commence à rentrer en ville, il roule bien moins vite ce qui vous permet de vous déplacer librement dans les allées. Les personnages découvrent la ville, peuvent apercevoir un petit bout de mer à l'horizon, une belle avenue piétonne toute neuve et surtout le paradis des magasins, restaurants compris ! Un post chacun, il faut que ça aille très vite car les étapes suivantes seront plus importantes que celle-ci.
avatar
Shiki A. Collins

Messages : 14
Date d'inscription : 07/06/2013
Localisation : Dans le bureau de Mickaël

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Utau Cullen le Mer 4 Déc - 14:39

Je paye rapidement, étonnée du minois du vendeur qui à l'air aux anges puis sors du magasin, mes emplettes dans un sac. Je m'assis sur une barrière, au bord de la route, attendant que les autres finissent. Les cheveux au vent, je murmurais les paroles de "You've Got the Love" dans un souffle. La chanteuse avait un univers déjantée que j'appréciais beaucoup. Elle faisait partie de ces artistes que j'admirais pour leur capacité à se créer un univers. Comme Tim Burton, ils pouvaient prendre n'importe quelle œuvre et la transformer à leur façon. C'était ce que je recherchais dans ma musique.

Mes compagnons de voyage me rejoignirent dans un sursaut (j'étais toujours nerveuse à l'idée qu'on puisse m'entendre chanter) puis nous montâmes dans le mini-car. Je rejoins ma place, accompagnée d'Eri qui venait de s'acheter un maillot de bain très sympa. Je lâchais mes écouteurs pour la fin du voyage, pour regarder par la fenêtre. Les autoroutes françaises étaient drôlement petites, pensais-je, surtout quand un poids-lourd passa sous notre nez ce qui arracha un juron à notre chauffeur. J'avais presque cru que les deux véhicules se frottaient, mais visiblement c'était juste mon habitude de grandeur américaine qui me faisais penser ça.

Enfin nous arrivâmes dans une charmante petite ville au bords de mer.  J'aimais ces avenues vertes et vivantes que je n'avais côtoyé que très peu dans mes voyages. J'avais l'habitude des buildings de New-York, des rues bondées et ultra dynamiques de Séoul mais cette tranquillité à la française, non je ne connaissais pas. Mais je comptais bien les découvrir voir les apprendre par coeur !

_________________
And now I'm burning a Highway to hades
avatar
Utau Cullen

Messages : 164
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 18
Localisation : Dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Erika Morel le Lun 23 Déc - 15:03



Seule française du groupe, en tout cas avec Eloïse partie, c'était le cas, je reconnaissais à cette petite ville côtière, l'aménagement urbain à la française. Par contre du côté du littorale, c'était quelque chose de nouveau pour moi, l'Océan Atlantique je ne connaissait pas, moi j'étais corse et c'était la Mer Méditerranée que je connaissais. Des température plus douce, à ce qu'il paraît. Amatrice de grandes chaleurs, j'eus un petit élan de nostalgie à ma Corse natale mais secouant la tête pour me remettre les idées en place, je me rassurais en me disant que j'étais partie de Corse pour découvrir de nouvelles choses, et pas que en volley ! Utau à côté de moi semblait, en tout cas paraissait, émerveillée, ce qui me fit sourire de toutes mes dents. C'est la France qui te fait cet effet ? Cocorico ! Fière de ma patrie, pour une fois, elle n'avait rien à envier à ses States. Les magasins ne m'intéressent guère, moi et la mode, c'est juste pour ne pas sortir à poil mais je n'y porte pas grande importance. Par contre le marchand de glace au bord de plage, ça m'intéresse d'un coup beaucoup plus. Mon ventre gargouille. Je crois bien que ça m'a donné faim tiens !


avatar
Erika Morel

Messages : 43
Date d'inscription : 23/03/2013
Localisation : Avec Wesley et Yukiteru. Réctification. Avec Yukiteru en train de se plaindre de Wesley

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Yui Tsubaki le Jeu 26 Déc - 15:36

Quand on nous annonça qu'il fallait retourner dans le car, je fus un petit peu démoralisé. Je ne voulais pas encore être cloué sur un siège sans pourvois me déplacer. Mais voyant qu'il ne roulait pas vite du tout, je me dis que ça ne risquais rien si je me levais. Arrivé dans le bus, la fille au cheveux blanc nous annonça qu'il restait encore une heure de route. UNE HEURE ??? Mais c'est trop long ! Même beaucoup trop long. Je m'installa à côté de Raven et, pour passer le temps, je sortis un livre et m'installa confortablement pour pouvoir le lire? Même si ce n'était pas vraiment silencieux, ça ne m'empêcha pas de me plonger dans l'histoire.
Après quinze minutes, je décida d'arrêter. Je rangea mon livre et me tourna vers Raven.

T'en a pas mare d'être dans ce car ? Je trouve que c'est long...

_________________
avatar
Yui Tsubaki
Admin

Messages : 105
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 18
Localisation : Sur la glace en train de patiner

Voir le profil de l'utilisateur http://coubertschool.olympiqueforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Shiki A. Collins le Lun 7 Avr - 16:38

Arrivée à l'hôtel

Certains n'ont même pas le temps d'admirer le paysage que le bus s'arrête déjà. Enfin il était temps ! Tout le monde descend pour se dégourdir les jambes, et le chauffeur, si vous êtes gentils, vous aide avec vos sacs et bagages. La chaleur est insoutenable, mais une fois dans le hall climatisée, c'est un vrai paradis. Il est tout juste midi. Shiki tend une enveloppe au Professeur Dutt et s'adresse d'une voix portante pour son minuscule corps à tout le monde.


"Voici de quoi faire des courses pour le déjeuner. Micka- hum hum, le directeur est moi vous avons réservé quelques surprises pour ce soir, soit je dois régler quelques petites choses, et ainsi vous laisser seuls. La cuisine est au fond de ce hall à droite, les cuisiniers vous la laissent pour une heure et demie, tâchée de ne pas trop traîner.

Ashley laisse le groupe derrière elle, sort quelques minutes et arrive avec une élève aux cheveux blancs et aux yeux rouges qui vient juste d'arrivée : Alice Taylor. Elle indique au psychologue une liste des chambres où apparaissent des noms ensembles. Dans un sourire discret, Shiki disparaît. Elle s'est fait un plaisir de choisir les compagnons de chambres selon ses goûts : catastrophiques...

Yui Tsubaki & Derek Wades
Eve Maeda & Raven Cocinera
Adrian A. von Lok & Erika Morel
Utau Cullen & Alice Taylor & Mark Dutt
avatar
Shiki A. Collins

Messages : 14
Date d'inscription : 07/06/2013
Localisation : Dans le bureau de Mickaël

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Raven Cocinera le Mar 15 Avr - 17:47


" Work before play "

Tu t'amuses à tresser les cheveux de la jolie Yui, pendant que celle-ci se plaint de la longueur du trajet. C'est vrai que ça fait un moment depuis votre petit arrêt que vous roulez. Mais depuis l'Espagne, tu as fait tout le trajet jusqu'à CoubertSchool sans t'arrêter et il te semble avoir fait un peu plus de 6h de train. D'ailleurs quand tu y repenses, il n'y avait jamais aucun plan de la ville où tu allais passé deux ans de ta vie sinon plus en vue de tes catastrophiques résultats. Le mini-car semblait roulé à une allure plutôt correcte, mais une impression que vous n’avanciez jamais vraiment, comme pour vous semer ne te quitter pas identique à celle que tu avais vu quand tu étais dans le train. Quand vous finissez par arrivés, tu as déjà eu le temps de tester cinq coiffure sur la pauvre petite victime blonde de tes caprices pour finir sur une couronne de deux tresses croisées, et un superbe chignon très sophistiqué. Tu souris à Yui en descendant, sans un mot. Tu aurais sûrement fais une remarque maniérée habituellement mais là, tu es plus fatiguée que tu ne le pensais par le trajet et te tais donc. Tu récupères ton deuxième sac avec la plus grande précaution, c'est tes patins quand même ! Bien que tu doutes qu'il y ait une patinoire, tu gardes ton sac contre toi 'au cas-où'. Tu attrapes deux plis des extrémités de ta robe pour les rabattre au milieu, t'aidant à gripper les escaliers sans t'emmêler les jambes dans le grand jupon de ta robe. En retrait, totalement contraire à ton caractère, tu écoutes sagement les "consignes" de Shiki.  Une fille aux cheveux blancs arrivent alors et vous découvrez la composition des chambres. Eve Maeda. Une fille japonaise ? Yui est japonaise mais ce n'est pas elle. Tu passes devant la gothique antipathique qui était à côté de Yui tout à l'heure. Elle semble légèrement asiatique et les japonais ne sont souvent pas très typés.

> Alors c'est toi la nippone qui va l'immense honneur de partager ma chambre ?  


Tu es fatiguée mais tu fais quand même l'immense effort d'envoyer une pique mesquine à la prétendue japonaise. C'est la colocataire de Yui, as-tu entendu et elle n'est pas souvent sympa avec elle. Yui qui est un ange, elle ne peut être que le démon.
avatar
Raven Cocinera

Messages : 29
Date d'inscription : 25/01/2013
Localisation : Dans mes couvertures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Mark Dutt le Mar 15 Avr - 19:15

Deux-trois maillots de bain, c'est pas la mort à payer, c'est même rien du tout (surtout pour mark). Mais le truc dérangeant c'est qu'il y en a un pour lui, dans le tas. Brrr, la mer, le soleil, Wades, ces deux jours vont être affreux ! Il ne prêtait pas attention à l'agitation ambiante, descendant simplement du car en s'étirant un peu, songeant à éteindre son portable tant ses adorables larbins le spammaient en permanence. Connards. Shiki, la mystérieuse déléguée, lui tend une enveloppe. C'est tout ce qu'ils ont comme budget ? Waaaaaaaah ! Le blond va vraiment finir par croire aux restrictions budgétaires de l'Éducation Nationale si ça continue ! Il compte les billets dans l'enveloppe sans les sortir. Vraiment la misère. Mais comme un bel enfoiré, il n'a aucune envie d'aider aux tâches des gamins.

Le professeur de littérature lance l'enveloppe à la première personne qui vient (soit Eve) et embarque l'autre adulte après avoir jeté un vague coup d'oeil au tableau des chambres. Au moins, il ne sera pas avec ce taré.

Bon, j'avais presque oublié mais on a les activités à organiser, n'est-ce pas Wades~

Il n'attend absolument aucune réponse et quitte le hall en trainant Derek par le bras, abandonnant les gosses sans le moindre regret.

_________________


Mark's color = #87cefa

Nawak':
avatar
Mark Dutt

Messages : 42
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : Accroché à son portable

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LET'S. GO. TO. THE. BEACH

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum