We are the champion... [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

We are the champion... [solo]

Message  Eloise Dubois le Ven 11 Oct - 17:24

Après de nombreuses années d'équitations, le passage de mon galop cinq, ma venue à Coubert School en option équitation, ma rencontre avec Pumple, un an d'entrainement intensif, ma monitrice a voulu me parler. Au début, je me demandais vraiment pourquoi. J'avais presque peur qu'elle voulait m'exclure de l'académie. J'arrivai dans son bureau en stressant tellement que mes mains tremblaient. Ma monitrice me dit de prendre une chaise et de m'asseoir. C'est ce que je fis toujours avec du stress. Et là, elle se mit à parler. En même temps j'étais un peu venu pour qu'elle me parle.

Eloise, je pense que tu es prêtes pour les concours.

Je due me répéter sa phrase dans ma tête plusieurs fois pour y croire. Moi, prête à faire des concours ? La rigueur du dressage, suivit de la vitesse du saut et de l’adrénaline en cross, je ne pouvais pas croire que j'étais prête pour ça. Enfin j'étais trop contente, mais en même temps je me demandais si j'en étais vraiment capable. Je lui demandai donc quand étais la première compétition, et elle me répondit que c'était dimanche prochain et qu'elle m'avait déjà engagé. En gros, je n'avais pas vraiment le choix. Je rêvais depuis toute petite de faire des concours complets, et là, mon rêve aller se réaliser. Ma monitrice m'enleva de mon rêve.

Bien sur, il faudraut que tu te prépares samedi, que tu astiques ta ponette, et que dimanche tu sois là à l'aube. Et oui, c'est la dure loin de concours...


~


La veille du concours est enfin arrivée. Cela faisait seulement quatre jours que ma monitrice m'avait appris la nouvelle, mais j'avais l'impression que ça faisait une éternité. En arrivant, je courus vers ma Pumple chérie. Après l'avoir lâché dans son pré, je pris un licol, lui passai autour de la tête, ouvrit son boxe, puis me dirigea vers l'anneau d'attache. Ma ponette me suivait. Je sortis de mon casier ma boite de pansage et y pris mon étrille. A vrai dire Pumple était toute crade. Pleine de crottins, de pailles, et d'autres taches en tout genre. Dire qu'elle était censé être alezan crins lavés. Et bien sur, je ne pouvais pas l’emmené à la douche extérieur vu la température digne d'un mois de janvier. Il ne me restait donc plus qu'à frotter.

Après l'étrille, je passai au bouchon, puis pour faire briller le poil a la brosse douce et à l'époussette. Pour finir, je lui fit une petite manicure. Curer les sabots, puis graisser, avec bien sur de la graisse noir. La miss était toute belle. Ma monitrice vint me rejoindre et me dit qu'il fallait que je pionte. J'avais déjà vu des chevaux avec, des cavaliers en faire, j'avais même déjà essayé, mais ça avait été un vrai massacre. Du coup, elle me montra. Prendre une poignée de crins, mettre un élastique, nattée, mettre un autre élastique, plié en deux, puis encore en deux puis remettre deux élastiques. Oulala, cela me semblait bien compliqué. Je décidai d'essayer, et miracle, le pion était réussis. Mais il m'en restait encore dix-neuf a faire. Je due mettre presque deux heures pour tout finir et que ça ressemble à quelque chose. Après ça, je remis Pumple dans son boxe. Cet après-midi elle ne serait pas monté. Je préparai toutes mes affaires pour demain. Pour Pumple : tapis blanc, Filet et selle graissés, guêtres blanches, tapis multicolore, guêtres noirs fermés, cloches, bonnet, puis pour moi : veste noir, tee-shirt blanc, pantalon blanc, boots et chaps tout propre, bombe, cravache, éperons, casque de cross, toque de cross... La liste est longue. Une fois tout le matériel passé en revu, je pu enfin rentrer dans ma chambre pour réviser ma reprise de dressage.


~


Il est cinq heure du matin et mon réveil vient de sonner. Je n'avais qu'une envie c'était de me rendormir, mais je savais que si je me levais si tôt c'était pour un concours de cheval, donc je sortie de mon lit en moins de deux secondes, je m'habillai et je partie déjeuner à la cantine (qu'il avait ouvert plus tôt exprès pour moi haha!). Bref, je me dirigeai le plus vite que possible vers mon club. Et pour une fois, vous allez pas me croire, Pumple était propre ! Aucuns pions n'étaient défaits ! *ouf* Je la brossai quand même un ptit coup la preparai puis ma monitrice vint me chercher pour aller à ma détente de dressage.
Je montai puis commençai a marcher. La ponette était chaud patate. En même temps elle n'avait pas l'habitude d'être entouré de pleins de chevaux différents. Au bout de vingt minute de détente elle c'était calmé. Je partis donc confiante sur mon dressage. La cloche sonna. Je déroulai ma reprise de dressage avec le sourire. En même temps avec une ponette comme Pumple c'est un peu dure de faire la tête.


Un peu plus tard dans la matiné, direction le saut. Je me présentai à la tribune du jury, la cloche sonna, lançai Pumple au galop puis allai franchir le un, puis le deux, le trois avait un soubassement, mais Pumple ne le regarda même pas. J'enchainai tous mon parcours sans faute et dans les temps. Et l'après-mid, après avoir mangé un sandwich a la buvette, je partie sur mon cross. La ponette était géniale. Pour finir, je fini sans faute et dans les temps.


Quand ils ont appelés tous les cavaliers pour la remise des prix, pour tous vos avouer, je stressais énormément. Je savais que je n'allais pas gagner, mais je n'avais quand même pas envie d'être dernière. Ils commencèrent par la fin du classement. Il ne restait plus que les trois premières places où l'on ne savait pas les gagnants. Donc forcément j'étais au moins troisième. Le troisième fut appeler puis le deuxième. J'étais donc première ???

Et en première place, Eloise Dubois du Pumple pour Coubert School.

J'étais trop contente. Je gagnai une coupe, u flot, et des friandises pour Pumple. Et en plus je montai sur le podium. Premier concours, première place. Personnellement je trouve ça pas mal. Après la remise des prix, je partie rejoindre ma Pumple, lui donnai quatre friandises, puis lui mis des bandes de repos. Il était temps pour moi de retourner à l'interna si je volais arriver a temps pour le dinner.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"Cela fait 10 000 ans que les humains tentent de dresser les chevaux, 10 000 ans qu'on tombe, 10 000 ans qu'on se relève, qu'on invente les voitures, qu'on invente les avions. Et pourtant on continue de monter à cheval.
avatar
Eloise Dubois

Messages : 48
Date d'inscription : 23/10/2012
Age : 21
Localisation : sous ma couette

Voir le profil de l'utilisateur http://Incroyables-Poneys.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum