C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Wesley Louglhin le Ven 10 Jan - 20:04

Les roulettes sonnent sur le sol pendant que Wesley regarde un peu partout, il ne connait rien de cette académie et visiblement il s'est perdu. Ca fait une heure qu'il a quitté Yui et une heure qu'il tourne en rond. Il n'a pas croisé grand monde mais le peu qui l'ont croisé on était drôlement étonné de croiser un mec en costard. Il semble même que quelqu'un ait chuchoter à son ami qu'il se demandait comment Wesley faisait pour paraître aussi à l'aise dans un costume. Pourtant la réponse ne se résumait qu'à un mot : habitude. Ses parents l'avaient habitué depuis tout petit aux grandes réceptions ainsi, il n'était pas concevable d'arriver vêtu d'un jean et d'un tee-shirt au milieu des hommes d'affaires les plus influents. Wesley ne s'énerva pas mais commença à s'inquiéter de la tournure des évènements, il avait l'impression qu'il resterait éternellement à errer dans les couloirs. Il s'en voulu d'avoir fait le fier en refusant l'aide de la secrétaire pour la visite du lycée désormais. Le handballeur stoppa sa ronde (il faisait les cent pas dans le même couloir depuis une demie-heure) et il se retourna assez brusquement quand il entendu des bruits dans les escaliers. Quelqu'un arrivait et Wes décida de mettre entre parenthèses sa fierté pour demander de l'aide. Quand la personne arriva, il découvrit un garçon un peu plus petit que lui qui semblait frêle mais pas méchant. En trois grandes enjambées l'écossais le rejoint.

Hey mec, tu saurais pas où est la chambre numéro 13, j'avoue qu'j'galère un peu là...


Dernière édition par Wesley Louglhin le Jeu 23 Oct - 17:54, édité 2 fois
avatar
Wesley Louglhin

Messages : 47
Date d'inscription : 06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Yukiteru Suzuki le Sam 11 Jan - 19:00

Je suis vraiment content que cette journée sois terminé, cet entrainement là m'a complètement vidé... Des cours ensuite du Shigure Souen... Et je rentre encore tard du dojo ! En plus je n'ai toujours pas regardé ce fameux e-mail. Mais bon il faut d'abord que je commence à trouver ma chambre. Alors... ma chambre c'est la n°12 je crois...mais...où elle est la chambre n°12 ?! Je cherche encore et encore...en vain... je crois que je tourne en rond...
Si ça se trouve, elle est à l'étage au dessus ! Il y a encore les dortoirs ! Je monte les escaliers deux a deux et en tournant le tête, je vois un garçon, (encore) plus grand que moi, et en costard cravate. Soit il est nouveau, soit je ne l'ai toujours pas vu Je n'ai qu'a lui demander où est ma chambre ! Je n'ai pas le temps de demander qu'il s'approche de moi et me dit :

Hey mec, tu saurais pas où est la chambre numéro 13, j'avoue qu'j'galère un peu là...

Lui aussi est perdu ! C'est bien ma veine.... En tout cas il a un accent qui m'est inconnu... Je lui réponds alors :

Euh...Tu dois être mon voisin de chambre parce que moi c'est la n°12...Mai je peux pas t'aider parce que...euh...je suis perdu moi aussi... Euh... Je m'appelle Yukiteru. Yukiteru Suzuki. Et toi ?

J'y crois pas ! Je suis perdu dans les dortoirs ! En tout cas je suis pas tout seul c'est déjà ça.

_________________
Le bac c'est comme la lessive : on mouille, on sèche et on repasse !  
avatar
Yukiteru Suzuki

Messages : 52
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 20
Localisation : inconnu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Erika Morel le Dim 12 Jan - 10:03




"Mamiiiiiie, tu peux nous re-re-re-raconter l'histoire de ta rencontre avec Yukiteru et Wesley ?"

"Oui bien sûr les enfants. Je venais de sortir de mon entrainement de volley complètement externée. Après une longue douche je rejoignais avec hâte mes vêtements civil. Je me rappelle même avoir eu la flemme d'enfiler ma robe en sweat que j'avais du secouer la tête comme un petit chien pour y faire entrer ma tête. En enfilant une paire de collant noir limpide, je réalisais que mon colocataire n'était toujours pas arrivé ! Ce matin j'étais restée un peu plus longtemps dans la chambre pour l'accueillir comme il se doit mais avait du finalement sortir pour ne pas arriver en retard en cours. Un dernier coup de brosse et mes éternels Etnies. Je mets mes écouteurs et lance True Love et en esquissant des semblants de mouvements de danse, je place ma spapback en passant une mèche rouge sur le côté.

Je sors des vestiaires en jetant mon sac sur l'épaule. Presque plus personne n'est dans les couloirs, tous au réfectoire ou dans leurs chambres. Pourtant je n'ai pas envie de rentrer tout de suite, la musique me donne une pêche d'enfer. Je me demande si mes coéquipières volleyeuses font une fête ce soir. En regardant mon portable je ne vois aucun nouveau message. Alors c'est décidé, si mon coloc' n'arrive toujours pas j'irais envahir la chambre d'Utau pour une petite party improvisée !

J'entends des bruits en haut des escaliers. Je me fais violence (j'ai mal aux jambes !) et cours pour arriver à l'étage. Sous mes yeux ébahies je découvre deux nouveaux (je suis volleyeuse, je connais tout le monde au moins de nom) dont l'un est en COSTARD ?! C'est quoi ce délire ! Moi qui suis toujours en sweater ça me fait drôlement bizarre. Ils ne semblent pas m'avoir remarquer... Je les entend parler et comprend qu'ils sont visiblement perdus. Et réalise que le mec en costume est mon colocataire ! Je m'approche deux sans aucune timidité en retirant mes écouteurs et en gardant mes mains dans mes poches. Je leur fais mon plus beau sourire


"Coucou vous deux ! Je vous ai entendu tout à l'heure et j'ai cru comprendre que vous étiez perdus. Je m'appelle Erika, je suis en première et occupe la chambre 13, ce qui fais de moi ta colocataire ! Et toi viens avec nous, c'est plus sympa d'être trois que toi seul dans ta chambre !"



_________________
    
avatar
Erika Morel

Messages : 43
Date d'inscription : 23/03/2013
Localisation : Avec Wesley et Yukiteru. Réctification. Avec Yukiteru en train de se plaindre de Wesley

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Wesley Louglhin le Dim 12 Jan - 13:38

Le garçon bégaille et peine à trouver les mots, et j'hésite à sourire. D'un côté je voudrais l'encourager mais de l'autre ça me fait quand même rire. Il a un nom de sonorité tellement différente du mien, ça c'est sûr il est pas anglais. Suzuki ? Comme la marque de voiture ? J'en déduis qu'il est japonais alors. Dans un petit sourire je lui réponds

Wesley, Louglhin. Appelle moi Wes je sais bien que mon nom de famille est imprononçable !

Suivant d'une petite tape sur l'épaule, une fille arrive et prend la parole. Elle est pas mal, des formes là où il en faut, féminine avec un look bien sportif. C'est un toute autre personnage que Yui : elle est grande, très sûre d'elle, les cheveux longs et rouges. Je ne sais pas si je la préfère à Yui, elle a l'air un peu grande gueule mais c'est peut-être seulement une impression. En jaugeant mes pensées je me dis qu'elles paraissent très superficielles tout de même et essaye de les enlever de ma tête. Erika me fait remarquer qu'elle est ma colocataire. Je me demande comment elle réagirait si je...

Enchantée Erika, j'attrape délicatement sa main et en baise le tranchant je suis honoré de te savoir dans la même chambre que la mienne

Je lève les yeux à elle, mes lèves s'étirant de malice. c'est plus fort que moi, j'avais envie de savoir comment ce personnage haut en couleur réagirait à un peu de gringue. Sans la lâcher des yeux je me recule très lentement. En rompant le contact, je regarde devant nous vers les chambres ce sourire taquin toujours aux lèvres. Elle devrait chercher mon regard...
avatar
Wesley Louglhin

Messages : 47
Date d'inscription : 06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Yukiteru Suzuki le Ven 17 Jan - 14:42

Il s'appelle Wesley Loughlin ? Il doit être anglais vu la sonorité de son prénom. Lorsqu'il me dit que son nom de famille est imprononçable, je lui souris en lui disant :

Euh...Tu sais j'ai entendu des nom de familles japonais plus imprononçables que le tien. Euh...Et si on cherchait nos chambres ?

Je regarde les chambres lorsque que je vois une fille venir vers nous. C'est une fille assez grande, avec des cheveux bien rouges et des yeux bleus. Sûre d'elle, les mains dans les poches, elle vient nous parler :

"Coucou vous deux ! Je vous ai entendu tout à l'heure et j'ai cru comprendre que vous étiez perdus. Je m'appelle Erika, je suis en première et occupe la chambre 13, ce qui fais de moi ta colocataire ! Et toi viens avec nous, c'est plus sympa d'être trois que toi seul dans ta chambre !"

Je n'ai pas le temps de répondre que Wesley lui prends la main et lui dit :

Enchantée Erika, je suis honoré de te savoir dans la même chambre que la mienne

Il...lui baise la main ?! Attends... Le costard, les manières à la gentleman...

Mais oui ! C'est un aristocrate !

Mais quel idiot je fais ! Pourquoi je me suis mis à parler à voix haute moi ?


Dernière édition par Yukiteru Suzuki le Dim 2 Fév - 17:29, édité 1 fois

_________________
Le bac c'est comme la lessive : on mouille, on sèche et on repasse !  
avatar
Yukiteru Suzuki

Messages : 52
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 20
Localisation : inconnu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Erika Morel le Dim 2 Fév - 14:41




Ca c'est certain je n'ai jamais été timide, ce qui n'était peu être pas le cas du brun. Me tournant légèrement vers lui je lui fais mon sourire le plus chaleureux. Mes mains à peine sorties de mes poches que l'une d'elle tombe dans la paume chaude du châtain. J'entrouvre très légèrement la bouche sentant le rouge me monter aux joues au fur et à mesure que ses lèvres prennent contact avec ma peau. Mais qu'est-ce qu'il fait ?! Je n'ose pas bouger, me sentant soudain très bête. C'est finalement le petit qui me sort sans trop le faire exprès de cette drôle de situation avec une théorie ma foi fort intéressante. Je ris à sa remarque un peu nerveusement au début, le temps que je récupère ma main puis plus assurée une fois libérée.

"Oui aristocrate ça lui va bien !"


Je tourne une fois sur moi-même sans trop savoir pourquoi puis me stoppe en voyant la porte de ma chambre. Notre chambre désormais. Je marche en sa direction, tourne deux fois la clé dedans et la pousse. On y découvre une chambre ni trop petite ni trop grande, décorée d'un côté mais pas de l'autre. Je me tourne vers les deux garçons inclinant la tête sur le côté.

"Entrez les garçons, mettez vous à l'aise ! Excusez moi pour le bazar, j'ai pas eu le temps de ranger avec ton arrivée monsieur l'aristo' "

Ce sont quelques vêtements ici et là qui traînent mais ça reste encore assez rangé en vue de ce que peut-être ma chambre... Je les ramasse et les plie à la va-vite tout en invitant les deux garçons à s'installer sur une tas de couvertures et d'oreillers que j'improvise à la dernière minute au milieu de la chambre. Je cours à quatre pattes fouiller sous mon épaisse couverture quatre gigantesques paquets de bonbons et les lance aux garçons pendant que je retourne à leurs côtés.


_________________
    
avatar
Erika Morel

Messages : 43
Date d'inscription : 23/03/2013
Localisation : Avec Wesley et Yukiteru. Réctification. Avec Yukiteru en train de se plaindre de Wesley

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Wesley Louglhin le Lun 3 Fév - 16:36

La jeune fille rougit à vue d'oeil. Elle s'immobilise, comme bloquée par on ne sait quelle force extérieur les pieds fermement ancrés dans le sol. Wesley hésite à la lâcher, la sentant très troublée mais finalement elle retire sa main d'elle même approuvant une phrase de Yukiteru. Non seulement la réaction d'Erika mais l'intervention de Yukiteru le fait partir dans un fou rire monumental. Pas besoin de répondre, un aristocrate aurait eu honte de rire ainsi mais Wesley n'est ni honteux, ni aristocrate donc pas beaucoup de crainte. La rouge fuit rapidement vers une porte proche de nous, et dire qu'ils étaient si près du but et qu'ils s'étaient perdus DEVANT leurs chambres respectives. Wesley adresse un regard plein de maladresse à Yukiteru et un sourire de travers signe de leur bêtise. Il entre dans la chambre qui désormais est également sienne. Il la trouve très modeste en comparaison avec son ancienne mais bien plus chaleureuse : c'est très démoralisant de dormir dans une chambre quasi-stérilisée. Il voit un porte manteau vers la porte et y accroche sa veste et sa cravate. Il retire ses chaussures pour ne pas salir le sol puis va vers le tas moelleux que leur hôtesse, et sa colocataire désormais nous à préparer.  Sans prévenir Erika leur lance des paquets de bonbons et l'écossais en attrape deux (il n'a que deux mains voyons !) sans difficulté, après tout il a des bons réflexes sinon il ne ferait pas parti de l'équipe de handball de l'école. Il se tourne légèrement pour voir si Yuki' (surnom improvisé) à rattraper les deux autres.


Dernière édition par Wesley Louglhin le Mer 5 Fév - 12:42, édité 1 fois
avatar
Wesley Louglhin

Messages : 47
Date d'inscription : 06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Yukiteru Suzuki le Lun 3 Fév - 17:11

Erika retire sa main tout en confirmant ma pensée dite à voix haute et juste après, Wesley éclate de rire. Erika se retourne et va en direction de..... sa chambre ?! Mais...Alors....Vu que ma chambre est à côté, ça veut dire que j'ai cherché pour rien ?! Wesley me regarde et me fait comprendre notre bêtise. Erika nous invite à rentrer. Un peu mal à l'aise je m'assois tranquillement quand je vois deux paquets arriver vers moi. Je jongle un peu avec avant de pouvoir les prendre convenablement. Je les pose en face de moi, puis demande timidement à Wesley :

Euh... J'ai remarquer que tu avais un accent assez fort. Tu n'est pas d'ici ? Enfin... Je veux dire tu viens d'un autre pays ?

J'aimerai bien aussi connaître Erika mais Wesley m'intrigue un peu plus. Je demanderai sûrement deux ou trois choses à Erika. En tout cas, ils ont l'air plutôt sympa.

_________________
Le bac c'est comme la lessive : on mouille, on sèche et on repasse !  
avatar
Yukiteru Suzuki

Messages : 52
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 20
Localisation : inconnu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Erika Morel le Lun 3 Fév - 17:57




Wesley éclate de rire ce qui me soulage mais me vexe en même temps. J'ai de plus en plus l'impression qu'il se moquait de moi en me saluant de façon "aristocrate" comme dirait Yukiteru mais ça montre que c'est un mec simple et sympa qui ne se prend pas autant la tête comme je peux me l'imaginer avec les aristocrates. Ils me suivent et je ferme la porte derrière eux en poussant la valise de Wes' (vu qu'il veut bien qu'on le surnomme ainsi...) vers son futur lit que les dames de ménage affiliées au concierge on installait ce matin avec des draps blancs et une armoire blanche provisoirement le temps qu'il puisse s'acheter son propre matériel. Les deux garçons attrape les paquets, même si le jonglage de Yukiteru me fait plus sourire qu'un Wesley attrapant avec une facilité déconcertante les paquets. Ca me fait pensait à moi, la volleyeuse. Je me cale à côté de Yukiteru en ouvrant un paquet de guimauves en réfléchissant au possibilité de sport qui demande de l'adresse pur : basket et handball puisque le volley est réservée aux filles. Je ne dis pas que les autres sports n'en ont pas besoin mais qu'il a attrapé les deux paquets comme j'attraperais un ballon. De sa petite voix Yukiteru demande les origines de Wesley. En plongeant une main dans le paquet de chamallow je mets mon encas sur le bout de ma langue, attendant très attentive la réponse du potentiel basketteur/handballeur.




_________________
    
avatar
Erika Morel

Messages : 43
Date d'inscription : 23/03/2013
Localisation : Avec Wesley et Yukiteru. Réctification. Avec Yukiteru en train de se plaindre de Wesley

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Wesley Louglhin le Mer 5 Fév - 13:43

Wesley entoure de ses bras ses jambes mi-repliés après avoir pris soin de dégrafer quelques boutons de sa chemise. Il passe une main dans ses cheveux, les ébouriffant au passage. La chemise légèrement ouverte et les cheveux en bataille lui donne un tout autre genre, il semble plus cool, plus décontracté. Il s'amuse de la façon dont Yuki jongle avec les paquets de bonbons. Il pousse avec l'intérieur de son pied les deux paquets qu'il a réceptionné entre eux trois, souriant d'un air mélancolique. Il se rappelle d'une époque où son frère et venaient d'avoir leur argent de poche et que la première chose qu'ils avaient acheté était des dragibus. Wesley en outre un petit paquet et en dépose au creux de sa main "en réserve" tout en enfournant trois ou quatre dans sa bouche. Le discret petit japonais bégaye quelques mots à l'intention de Wesley qui se montre particulièrement attentif. Un fort accent n'est-ce pas ? Ca à le mérite de décrocher un joli sourire au jeune homme.

"Je suis un pur français. Un problème avec ça ?"


Il garde un visage très calme, l'ambiance commençant à virée dans le glacial. Au bout d'un moment quand la tension commençait à devenir vraiment pesante, Wesley se leva avec un sourire en sautant vers les deux autres

"Ne faîtes pas ces têtes là je suis écossais !"


Sur ces mots, Wes ouvre précipitamment sa valise et Lollipop de Mika sur son iphone, chantant comme une casserole mais une casserole à l'accent parfait et en gesticulant dans tous les sens dans un style mi-n'importe quoi mi-électro.
avatar
Wesley Louglhin

Messages : 47
Date d'inscription : 06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Erika Morel le Mer 5 Fév - 14:51



Ils se mettent à l'aise chacun à leur manière, Wesley de façon plus décontracté et Yukiteru plus 'sagement'. Je me resserre de chamallow ayant hâte de voir les choix de sucreries de chacun. Wesley se sert le premier de dragibus. C'est plutôt classique. Un sourire se dessine sur les lèvres de Mister Aristo sans que je sois capable de dire sa provenance. Puis celui-ci aborde un air très sérieux en répondant à Yukiteru.

"Non non... euh... moi aussi je suis française, ben euh... Salut camarade français ?"

Je me sens déjà très mal et quand je me tourne vers Yukiteru, c'est la personnification de la gêne même. Je tente une légère accolade mais le garde cinq secondes dans mes bras, moi-même prise de longs frissons. Puis sans que je puisse rien comprendre, Wesley sautille devant nous annonçant la chute de sa blague, chantant et se déhanchant plus ou moins bien. L’incompréhension se lit sur mon visage et ma bouche s'ouvre. Ce mec passe du coq à l'âne mieux que personne. Je ne suis pas toujours la plus vive d'esprit d'accord mais ayez pitié de moi, j'ai Wesley comme colocataire ! Je reprends petit à petit mes esprits même si toujours un peu sonnée et me lève en serrant les poings et en me dirigeant vers lui. Un regard vers Yukiteru qui semble "buguer" et je lance mon poing dans le visage de Wesley.

"Non mais t'es con ou quoi ?! T'as vu dans quel état tu nous as mis ?!"




_________________
    
avatar
Erika Morel

Messages : 43
Date d'inscription : 23/03/2013
Localisation : Avec Wesley et Yukiteru. Réctification. Avec Yukiteru en train de se plaindre de Wesley

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Yukiteru Suzuki le Jeu 6 Fév - 17:00

Quand Wesley me répond être français, je me sens comme bloquer. Ah bon ? Il est français ? Après un petit moment, Wesley se lève et me dit qu'il est écossais tout en se dandinant et chantant juste après. Là je suis bloquer.... Il est écossais ou français ? Mais je débloque lorsque je vois Erika se lever et mettre un coup de poing tout en lui criant dessus. Je suis surpris de la réaction de Erika... Je n'ose pas me lever. Mais je suis surpris de m'entendre dire avec une voix forte :

Mais t'es aussi conne que lui ma parole ! Pourquoi tu le frappe ? Il voulait...

Je me mets la main devant la bouche et regarde Erika, effrayé.

Pardon...Je....Je voulais pas....Je voulais pas te crier dessus...

Je n'arrive même plus à parler. J'ai vraiment peur qu'elle me frappe à mon tour.

_________________
Le bac c'est comme la lessive : on mouille, on sèche et on repasse !  
avatar
Yukiteru Suzuki

Messages : 52
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 20
Localisation : inconnu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Wesley Louglhin le Ven 21 Fév - 16:54

Suckin' too hard on ya lollipop. Wesley n'arrive plus à retenir son fou rire en voyant les têtes d'Erika et Yukiteru. Mais il ne comprend pas pourquoi Erika se lève et s'avance vers lui quand... elle l'assassine du regard ! Wes entrouvre la bouche pour s'excuser, dire quelque chose mais trop tard, le poing d'Erika s'écrase sur sa mâchoire. Il fait trois pas en arrière, un peu maladroits mais utiles pour reprendre de l'équilibre. Soudain il ne fait plus le malin, enroulant sa langue dans sa joue et frottant sa mâchoire avec une main. Finalement en y repensant, ce n'est pas si étonnant de la part d'Erika, elle est droite et franche et elle agit indépendamment. Il se sent tellement bête, il se sent coupable de sa bêtise. Là, c'est comme sur le terrain de handball, il a fait trop de fautes, trop de singeries, il doit aller sur le banc. Wesley n'en veut pas Erika de son geste, ça l'a remis en place et ça lui fait du bien des fois (même s'il n'est pas maso !). La remarque de Yukiteru le marque encore plus, c'est vraiment étonnant de le voir s'affirmer comme ça mais bon les apparences sont trompeuses non ?

Wesley laisserait bien les choses comme ça, pour qu'ils aient du calme parce que lui aime ça, le calme, quand il est énervé. En baissant les yeux, un peu 'assommé' par les évènements et se sentant coupable, terriblement. Il avait l'habitude, des ennuies à cause de sa maladresse mais là c'était différent, il n'y avait pas que lui. Il se mit entre les deux et prit un air crétin, un peu difficilement parce qu'il n'était toujours pas vraiment remis.

"Ah non pas de dispute ! D'accord je suis bête, vraiment beaucoup mais ne le soyez pas autant que moi ! Vous savez ce qu'on va faire ? Enfin ce que VOUS allez faire ? Un bisou. Un bisou de réconciliation !"
avatar
Wesley Louglhin

Messages : 47
Date d'inscription : 06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Erika Morel le Lun 24 Fév - 11:24



Je regarde le résultat de mon poing, ça a fait reculer de trois pas Wesley. A peine une petite pensée pour le professeur Volla que je me fais hurler dessus par... Yukiteru. J'écarquille les yeux, choquée d'entendre sortir de tels mots de la bouche de Yukiteru. Comme quoi même la plus timide des personnes peut sortir les griffes. Il essaye ensuite de se défendre, de façon pas très convaincante c'est vrai mais je reconnais en lui le Yukiteru que je connais. Je jette un regard à Wesley, ne savant pas trop comment réagir et je le vois aussi perdu que moi voire bien plus. C'est vraiment étrange de le voir comme ça, lui qui semble si sûr de lui...

Sous cette succession de choc, mon corps attiré par le sol me fait redescendre sur terre. Je ne saurais pas dire si je suis en colère, non je ne pense pas, mais tout simplement paumée. Il y a tellement de chose qui m'échappe que ça me donne le vertige. Mais je n'ai pas envie de m'aller à ce genre de réflexion qui me tourne la tête alors je me prends en main en secouant ma tête pour me remettre les idées au clair. Bon, je me suis faite détester par deux mecs que je vais être susceptible de voir tous les jours, super...

L'écossais se met entre Yuki et moi, un air bizarre sur le visage que je ne sais pas comment voir, c'est soit une tête de quelqu'un paumé, soit une tête de crétin. Puis il s'écrit... Un baiser ? Je tournais la tête vers le concerné, le fixant dans les yeux puis dis en m'avançant vers lui :

"Bon, pourquoi pas, c'est juste un petit baiser sur la joue hein ?"




_________________
    
avatar
Erika Morel

Messages : 43
Date d'inscription : 23/03/2013
Localisation : Avec Wesley et Yukiteru. Réctification. Avec Yukiteru en train de se plaindre de Wesley

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Yukiteru Suzuki le Mar 25 Fév - 19:08

J'attends toujours la réaction d'Erika par rapport à ce que je viens de lui crier... Finalement je la vois complètement stupéfaite de m'entendre dire de telles choses. Je me calme et regarde ensuite Wesley. A part qu'il soit surpris de ce coup de poing de la part de la jeune fille il a l'air d'aller bien. Je me lève, en me demandant ce qui m'as pris... Je remarque que le silence c'est installé. Avant que je puisse m'excuser à nouveau, Wesley se met entre Erika et moi en nous expliquant qu'il ne veut pas que l'on se dispute pour cette farce, apparemment raté, et que on devrait se faire... Un bisou de réconciliation ?! Erika est d'accord mais je ne suis pas d'accord ! Je n'ai fait que crier un petit peu ! Je réponds alors, avec une voix encore un peu tremblante à cause de ce qui vient de se passer :

Euh... Ce serait plutôt vous deux qui devrait en faire un... Enfin de bisou de réconciliation... je veux dire... vous êtes colocataire... Euh... Moi je me suis juste un peu emporté...


_________________
Le bac c'est comme la lessive : on mouille, on sèche et on repasse !  
avatar
Yukiteru Suzuki

Messages : 52
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 20
Localisation : inconnu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Wesley Louglhin le Mer 26 Fév - 20:51

Encore que Erika se penche déjà vers Yukiteru que celui-ci est beaucoup moins conciliant. En tremblant comme une feuille il baragouine un truc sur le fait qu'ils sont colocataires blablabla... Wes a arrêté d'écouter un petit moment, hypnotisé par l'instant et... Non bien sûr que non, c'est des conneries tout ça mais disons que pour une fois qu'il avait une bonne idée, il est mécontent qu'elle est été rejeté de suite. L'écossais sert les lèvres, se met une fois encore entre les deux et passe ses deux bras autour de leurs deux nuques respectives. Il les rapproche de lui tout sourire avant de les serrer très fort contre lui, presque qualifiable de tentative étouffement. En les relâchant, il a sur son visage un sourire béat, goguenard, content de lui. C'est un vrai bouffon, un joyeux luron ce mec, toujours prêt à faire des conneries.

"Ok ok, on fait pas de bisou sinon ça va partir dans un trippe de triangle amoureux et on sait tous que je n'ai pas envie d'être la cause d'un énième conflit de désir amoureux..."
avatar
Wesley Louglhin

Messages : 47
Date d'inscription : 06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Erika Morel le Mer 26 Fév - 21:45




Je m'apprête à faire un mini smack à Yukiteru que celui-ci commence à faire un scandale et Wesley de son côté... Fait son Wesley. Je soupire en roulant des yeux. Nous trois dans la même pièce, ça peut rendre pas mal de gens sourds ! Je chippe des bonbons, me consolant de ces deux fous dans le sucre quand Wesley me fait m'étouffer. Ce mec décidément !

"Oh oui Wesley, je vais vachement me battre pour toi ! 'bécile."


Je m'essuie les lèvres avec le revers de la main pour enlever les quelques grains de sucre qui y demeuraient. En triturant mes cheveux pensive pendant un des rares moments de calme de la chambre 13, j'essaye de me rappeler de quoi on parlait avant que tout ce cirque se déroule. Ça parait déjà tellement loin... En dénouant mes souvenirs, merci mémoire directe, je me tourne précipitamment vers Yukiteru.

"Ah mais au fait, on a pas parlé de toi ! Moi je suis française, Wesley est écossais mais toi t'es de quelle origine ? Je fais du volley aussi, vous faîtes quoi comme sport les mecs ? "

Encore que Wesley, je peux plus où moins deviner quel sport il doit pratiqué, que Yukiteru je n'en ai aucune idée. Il est tellement mystérieux... C'est sûr qu'avec Wesley et moi qui parlons aussi forts que 15, il a pas encore eu le temps de parler beaucoup. M'enfin faut s'en méfier de ce ptit brun, vu comme il m'a hurlé dessus tout à l'heure, il a sûrement encore beaucoup de choses à nous faire découvrir...


_________________
    
avatar
Erika Morel

Messages : 43
Date d'inscription : 23/03/2013
Localisation : Avec Wesley et Yukiteru. Réctification. Avec Yukiteru en train de se plaindre de Wesley

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Yukiteru Suzuki le Jeu 27 Fév - 11:04

Après avoir fini de parler, Erika soupire un peu, prends un paquet et d'un seul coup Wesley nous attrape et nous serre tous les trois tellement fort que Erika s'étouffe un peu avec sa nourriture. La réponse ironique de la jeune fille à Wesley me fait un peu sourire. J'essaie de retrouver de quoi on parlait avant que tout dégénère... Mais Erika a été plus rapide que moi et me demande mes origines et demande à Wesley et moi quel sport nous pratiquons. C'est vrai que je n'ai rien dit sur moi pour l'instant...

Euh... Je suis japonais et je fais des arts martiaux...

Je suis peut-être un peu plus rassuré mais toujours aussi timide... Wesley doit sans doute faire du basket pour avoir rattrapé les paquets aussi facilement. Je me décide à prendre des bonbons. J'ouvre le paquet de tagada qui est à mes pieds et commence à en manger quelques unes.

_________________
Le bac c'est comme la lessive : on mouille, on sèche et on repasse !  
avatar
Yukiteru Suzuki

Messages : 52
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 20
Localisation : inconnu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Wesley Louglhin le Mar 18 Mar - 18:02

Erika réplique presque instantanément, du tac au tac. Wesley avait prévu ce genre de réponse mais ne peut s'empêcher de sentir quelque chose de froid s’abattre sur lui. Un sourire figé et maladroit sur ses lèvres, il ronge lentement ses ongles en cherchant le paquet de dragibus. Yukiteru fait des arts martiaux. Ça colle super bien au personnage ! Des dragibus en bouche, Wesley joue d'une mèche rebelle entre deux doigts en répondant tout naturellement.

"Yuki, jap', arts martiaux. Ouais ça te va bien. Sinon moi je fais du handball et... J'ai 17 ans et je suis en première."

Puisqu'il faut se présenter, Wesley en profite pour donner son âge et sa classe, avec un peu de chance ils auront le même âge. Un regard hasardeux à Erika. Le volley et le handball sont des sports plutôt proches, il ne serait donc pas totalement exclu que leurs chemins ne s'arrêtent pas qu'aux bonjour au saut du lit. Oh mon dieu... Wesley espère soudainement entrer dans les bonnes grâces de la rousse, car elle le coup de poing qu'elle lui a donné tout à l'heure, il espère bien que ce soit le dernier.
avatar
Wesley Louglhin

Messages : 47
Date d'inscription : 06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Erika Morel le Sam 12 Avr - 16:32



Je me redresse légèrement, passant mes cheveux sur une épaule. Je me doutais déjà qu'il était japonais, ça s'étend. Même jusqu'en Corse, les français ont connu la vague japonisante de 2010. Les bars à sushis sont si populaires en ce moment... Même CoubertSchool en a un ! Je prête oreille attentive à Wesley, prête à mettre ma main à couper qu'il s'agissait d'un basketteur et... Et heureusement pour ma main, je ne l'ai pas dis à haute voix. Quand il dit qu'il a 17 ans, mon visage se décompose. Puis enfin il annonce sa classe et ma main vient frapper mon front.

"Colocataire, même âge, camarade de classe et on va devoir paratager le même gymnase. Oooh Yukiteru, j'espère que tu viendras souvent à la chambre parce que je vais péter un câble avec l'écossais h24 !"


Je me penche sur le brun, posant mes deux mains sur une de ses épaules et ma tête sur la sienne en faisant semblant de pleurer (très mal). C'était ironique bien sûr, bien qu'avec un fond de vérité. Wesley était une vrai girouette et moi qui suis vraiment très impulsive, il allait y avoir une ambiance de feu, dans la chambre n°13...


_________________
    
avatar
Erika Morel

Messages : 43
Date d'inscription : 23/03/2013
Localisation : Avec Wesley et Yukiteru. Réctification. Avec Yukiteru en train de se plaindre de Wesley

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Yukiteru Suzuki le Lun 14 Avr - 8:52

Après avoir terminé ma phrase, j'écoute tranquillement Wesley se présenter un petit peu plus qu'Erika et moi. Il fait du handball ? C'est pour ça qu'il a réussi a rattraper aussi facilement les paquets. Je regarde Erika, complètement désespéré. Elle ne s'entend déjà pas avec Wesley alors si en plus ils se voit tout le temps tout les jours...


"Colocataire, même âge, camarade de classe et on va devoir partager le même gymnase. Oooh Yukiteru, j'espère que tu viendras souvent à la chambre parce que je vais péter un câble avec l'écossais h24 !"

Elle a pas tort, ça va faire des étincelles à côté de ma chambre... surtout si Wesley fait des blagues aussi étranges. Je soupire un peu. Je réponds quand même à voix basse en souriant tout regardant le nombre de tagada que je prends dans le paquet :


ça va être le 14 juillet tout les jours avec vous deux surtout si vous vous voyez  presque tout le temps...


Je regarde les deux puis ne peut m'empêcher d'éclater de rire en imaginant les deux se chamailler pour un rien... mais je m'arrête d'un coup, la main devant ma bouche et ne bougeant plus, gêné et devenant un peu rouge...

_________________
Le bac c'est comme la lessive : on mouille, on sèche et on repasse !  
avatar
Yukiteru Suzuki

Messages : 52
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 20
Localisation : inconnu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Wesley Louglhin le Mar 15 Avr - 19:21

Wesley finit son paquet bien qu'il s'étouffe vers la fin du paquet, à trop en prendre d'un coup. Il faut dire aussi que chez lui, il n'y en avait jamais, des dragibus, même aux anniversaires. Les familles de riches. Il n'osera jamais critiqué les super desserts que faisait la cuisinière de la maison Louglhin, non c'était une tuerie mais juste qu'en tant qu'adolescent, il avait aussi besoin de simplicité, de bombec. Il appréciait ces instants fast food avec ses potes, ou il n'avait pas besoin d'utiliser trois fourchettes et cinq couteaux. Il ne relève pas la remarque moqueuse d'Erika, ne voulant pas ce faire atteindre par la rouge. Bien qu'il sache que c'est de l'ironie, en tout cas il espère que ça en soit, il n'arrive pas à penser à le prendre au deuxième degrés. C'est un de ces défauts, tous prendre au pied de la lettre. En tout cas, pense-t-il en tirant sur ses boutons de manchettes, il avait visé juste, un de ses deux nouveaux potes avait le même âge que lui. Un peu vexé, il ronchonna quelque chose dans sa barbe inexistante.

"Ouais ben m'enfoncer surtout pas les copains."

L'écossais ne peut s'empêcher de sourire à sa propre bêtise, incapable de leur en vouloir. Si on lui avait un seul jour dit qu'il s'attacherait aussi vite à des inconnus à peine croisés dans un couloir il y a une demi-heure, il ne l'aurait pas cru. Il se lève, attrapant son paquet vide et le jetant à la poubelle, puis attrape sa valise pour la mettre sur son lit. Il y sort ses affaires qu'il étale sur le lit et sourit en voyant une cravate. Il fait un tour sur lui même et la lance à Yukiteru.

"Jsuis sûr que t'es ultra classe avec une cravate le jap', essaye "
avatar
Wesley Louglhin

Messages : 47
Date d'inscription : 06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Erika Morel le Mer 16 Avr - 19:51



Wesley ronchonne ce qui a le don de me faire mourir de rire. Je ris à gorge déployée sans gêne sans la peur de paraître ridicule. Après tout on est entre nous, y a deux mecs avec moi, ils vont tout de même pas m'en vouloir pour ça, si ? Je me retourne toute sourire et surprise d'entendre Yukiteru faire une remarque un petit peu méchante et éclater de rire. Je lui donne des tapes dans le dos, un grand sourire aux lèvres, je suis vachement contente de le voir comme ça, lui qui est si timide. Alors qu'on est bien tranquillement installés, moi réajustant les oreillers, Wesley trouve bon de faire son Wesley. C'est-à-dire qu'il se lève en bondissant sur ses jambes et s'active pour je ne sais quoi. Ah oui, sa valise... Au loin, je peux voir des vêtements plutôt bien pliés au début, ne plus l'être longtemps quand je vois l'écossais étaler ses fringues sur son lit. Quand il sort une cravate, je fronce un peu les sourcils. S'il en veut une, il peut pas plutôt garder celle qu'il avait déjà en rentrant, celle avec sa veste ? Je comprendrais jamais ces aristocrates décidément...  Quand je l'entends, je commence à pouffer de rire. Yukiteru avec une cravate ? Drôle de lubie.

"C'est quoi encore ce tripe bizarre Wesley ? Tu planes ou quoi ? Remarque ça expliquerait beaucoup choses..."


Oui encore une remarque désobligeante. Mais excusez moi, c'est plus fort que moi avec cette écossais...


_________________
    
avatar
Erika Morel

Messages : 43
Date d'inscription : 23/03/2013
Localisation : Avec Wesley et Yukiteru. Réctification. Avec Yukiteru en train de se plaindre de Wesley

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Yukiteru Suzuki le Ven 18 Avr - 18:52

Je continue de sourire comme un enfant de 5 ans recevant un cadeau d'anniversaire. Même si je ne suis pas tout à fait détendu, je me sens bien avec eux. Je regarde Wesley se lever, ouvrir sa valise et retirer ses habits, les faisant passer de bien pliés à complètement étalés... avant de me lancer une cravate pour me la faire essayer. Déjà que les tenues scolaires réglementaires au Japon - c'est-à-dire costard cravate - ne m'allait pas, alors une cravate que je n'ai jamais essayer...
Je pousse un petit soupir en souriant du coin des lèvres, puis me lève avant de mettre la cravate. J'attends un instant, le silence se présentant un petit peu avant de demander, comme un reflexe :

A...Alors ?

_________________
Le bac c'est comme la lessive : on mouille, on sèche et on repasse !  
avatar
Yukiteru Suzuki

Messages : 52
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 20
Localisation : inconnu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Wesley Louglhin le Mar 29 Avr - 19:45

Quand Erika fit une énième réflexion sur l’enthousiasme un peu trop... Enthousiaste de Wesley celui-ci s'appliqua à lui montrer toute sa langue, lassé et vexé de se faire taquiner continuellement par sa colocataire. L'écossais commençait à ranger comme il pouvait les vêtements roulés en boule sur son lit dans le tiroir intégré sous son lit et repéra entre chaussettes et tee-shirts son vieux polaroid. Un sourire mélancolique aux lippes quand il regardait le cadeau de son très cher frère puis une petite lampe, au sens figuré,  s'éclaira. Il attrapa une autre cravate puis la lança à Erika avant de courir récupérer la sienne. Complimentant le Yukiteru très classieux, Wesley insista pour que la jeune fille en mette une également. Partant chercher son polaroid, il justifia sa soudaine idée.

"Mais oui c'est une super idée je vous dis, j'ai apporté des cadres pour décorer ma chambre de Coubert, il faut bien les remplir !"

Se frayant un passage entre les deux jeunes gens, bien qu'il eut le même âge que la fille, il passa ses bras autour des épaules successives de ses deux amis. Un sourire rayonnant, un peu crétin, certes, il enclencha le bouton de l'appareil. Un petit flash puis la photo s'imprima quasi-instantanément. Posant l'appareil un peu plus loin, le handballeur s'empara du cliché, le découvrant en même temps que les deux gens à ces côtés. Il fit mine de râler, tandis qu'il rigolait.


"Alala Erika, tu pourrais être tellement plus jolie si tu souriais un peu ! Fais des efforts !"
avatar
Wesley Louglhin

Messages : 47
Date d'inscription : 06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire d'un écossais, d'une française et d'un japonais... || Terminé ||

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum