There was truth, there was consequence against you | USLEY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

There was truth, there was consequence against you | USLEY

Message  Wesley Louglhin le Jeu 23 Oct - 17:00

Une semaine. Ca faisait une semaine qu'il ne pensait qu'à elle, le cœur meurtri, intimement coupable d'avoir provoquer les larmes d'une jeune femme. On lui avait toujours communiqué depuis qu'il était môme un grand respect pour les femmes, frapper une fille était impensable mais en faire pleurer une, à son sens, était impardonnable. Wesley marchait dans la rue, mains dans les poches, la tête un peu baissé, pensif et un peu négatif. Après l'avoir rencontré, il s'était renseigné à son sujet avec le peu d'informations qu'il avait d'elle. Car c'était bien beau d'avoir donner son numéro mais lui n'avait pas le sien. Celui d'Utau. Elle avait dit être la colocataire de Yui et une amie d'Erika, de là il avait pu retracé jusqu'à la chambre n°3 et quémander son numéro à sa rousse de colocataire après avoir expliquer la situation, les yeux teintés de peine, détail qui avait convaincu Erika d'accepter de le lui donner. Et il y a quelques jours, il lui avait envoyé un message .

Wesley Louglhin a écrit:Bonjour Utau,
C'est Wesley. S'il te plait lis ce message jusqu'au bout avant de le supprimer, je ne serais pas long. Je sais que je peux être incroyablement lourd des fois et je voudrais rattraper le coup avec toi en t'invitant dîner. C'est qu'une pizza, ça sera pas long et c'est pas loin du lycée promis. Peut-être et même sûrement est-ce de la curiosité mal placé mais j'ai l’intuition qu'on a bien plus en commun qu'on ne le pense. Sur ce, je te dis à samedi, 20h à la pizerria.
Amicalement, Wes.

Arrivé en avance, l'écossais vérifie quelques détails de sa tenue: chino brun qui retombe sur ses chaussures en daim, une de ses éternelles chemises à carreau chocolat au col bien rentrée dans son pull caramel et aux manches retroussées, tout semble prêt. Et alors que Wesley observe le ciel qui s'assombrit se constellant encore timidement d'étoiles pas bien lumineuses il faut l'avouer, il ne la remarque pas arriver.




PS : Je t'aime si fort mon étoile ♥
avatar
Wesley Louglhin

Messages : 47
Date d'inscription : 06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: There was truth, there was consequence against you | USLEY

Message  Utau Cullen le Dim 26 Oct - 21:38

There was truth, there was consequence against you
FEAT. WESLEY LOUGLHIN
Fallait-il toujours que je sois si longue à me decider ? Là derrière fois que j’avais mis autant de temps c’était pour revoir Adrian.  Et je ne l’avais pas regretté. Mais il restait toujours en moi cette éternelle méfiance vis-à-vis des autres, de peur que l’histoire recommence. Pour me laisser le temps de réfléchir je décidais d’aller faire un tour en ville. Je passa une bonne partie de mon après-midi à bouquiner dans la médiathèque de la ville, le libraire commençant à bien me connaître à force de me voir toujours dans ce que je qualifiais de mon coin : un enfoncement de mur semblable à une alcôve situé vers la réserve, installé de poufs et oreillers confortables, qui créait une dimension intime à cet endroit public. En sortant de la médiathèque j’avais l’esprit ailleurs, loin de toutes mes préoccupations, encore noyé dans le monde d’encre et de papier que je venais de quitter. La lecture avait toujours eu un effet apaisant sur moi et je me sentais maintenant calme, sereine et même un peut-être oubliant jusqu’au rendez-vous de Wesley. Déambulant sans but dans les rues de la ville universitaire, je me laissais tenter à un peu de lèche-vitrine me remémorant le sourire aux lèvres mon après-midi avec Elena. La madone du lycée n’était pas du tout comme je l’avais imaginé, malgré ma grande connaissance de la population des milieux populaires/mondains. Encore plus exceptionnel, je me surprenais à l’apprécier, beaucoup. Levant les yeux au ciel je me dis que cette ville, cette académie n’était peut-être pas si mauvaise. Adrian, Erika, Elena et même peut-être bien Alice et Yui, je me sentais depuis bien longtemps bien. A vivre simplement, dévorant livres et cours du professeur Dutt, exerçant mes deux passions, la natation et le chant, accompagnée de mes amis. Ce n’était pas si mal.
A force de flâneries, je me rendis compte de l’heure tardive qu’il était. Un peu remuée par les vapeurs du quartier qui envahissaient l’air, je compris où je me située : le quartier des restaurants. Je serrais dans un tic les hanses de mon sac et en me dépêchant de faire claquer mes talons et voleter ma robe, cherchant une rue plus calme et moins odorante pour calmer ma sensibilité aux odeurs. Dans une petite rue étroite résonnait une musique italienne et un peu plus loin une petite pizzeria décorait de vert, blanc et rouge, comme toutes les autres pizzerias entre autre, dégageait une ambiance chaleureuse en plus de la douce chaleur des fours traditionnels. Mon regard se focalisa sur un homme en pleine contemplation, tout de marron vêtu, grand mais aux expressions encore un peu enfantines. Wesley. Sans même m’en rendre compte j’étais allée au rendez-vous du handballeur. Il ne m’avait d’ailleurs pas encore remarqué, je pouvais encore faire demi-tour. Mais puisque j’étais là pourquoi ne pas rester ? Sans faire de bruit, je m’avançais vers lui, levant à mon tour les yeux sur les étoiles précoces. A cette heure, la lune côtoyait un soleil s’éclipsant doucement.

"C’est magnifique n’est-ce pas ? Je ne me lasserais sûrement jamais de la contemplation du ciel, c’est bien une des seules véritables affirmations que je peux avancer."

Je ne quittais pas le ciel des yeux en disant cela, la voix douce et lumineuse dans cette soirée qui commençait à peine.
codage par Junnie sur apple-spring

_________________
And now I'm burning a Highway to hades
avatar
Utau Cullen

Messages : 164
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 17
Localisation : Dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: There was truth, there was consequence against you | USLEY

Message  Wesley Louglhin le Lun 27 Oct - 21:40

Il ne l'entend pas arrivé et sursaute quand il entend sa voix. Elle est venue. Il ne pensait pas être aussi heureux de sa présence, elle l'inconnue, la brune mystérieuse dont il ne connaissait rien. Ses yeux se posèrent sur son visage levée et il lui semblait découvrir chacun de ses traits comme la première fois. A leur rencontre, Utau avait cerclé ses yeux de noir de façon si marquée que le jeune homme n'avait pu que se concentrer que sur ses yeux verts perçants. Elle avait ce soir un visage plus naturel et Wesley se rendait compte à quel point elle était belle. Une belle de nuit.

"C'est vrai, même si je ne suis pas artiste, je peux comprendre pourquoi il est l'une de leur inspiration majeure."

Bien qu'il les admirait souvent, Wesley n'avait jamais été un artiste. Il lui semblait pouvoir comprendre et ressentir leurs états d'esprits mais du plus loin qu'il se souvienne il n'avait jamais eu la fibre artistique dans la réalisation. Il se contentait d'y penser à l'instant où ça lui venait puis de l'oublier aussi rapidement que l'idée lui était venu. C'était un peu triste à l'avouer, songeait-il parfois.

Un homme sorti soudainement du restaurant habillé d'un tablier, assurément un membre du personnel, pour balayer le perron, sifflotant Richi e Poveri joyeusement. L'adolescent reprit soudainement ses esprits et se tourna vers Utau.

"Le temps commence à se refroidir, on pourrait rentrer, j'ai une réservation."

D'un geste d'invitation, il la fit passer devant lui après lui avoir ouvert la porte. Rapidement, on les prit en charge et en moins de deux ils furent attablés. En s'asseyant, il remarqua sa tenue.

"Je suis très heureux de ta présence mais tu n'étais pas obligée de faire un effort pour moi, tu es ravissante."
avatar
Wesley Louglhin

Messages : 47
Date d'inscription : 06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: There was truth, there was consequence against you | USLEY

Message  Utau Cullen le Jeu 30 Oct - 20:09

There was truth, there was consequence against you
FEAT. WESLEY LOUGLHIN
Sa voix me sort de ma bulle, de mon éternelle rêverie. Je souris un peu surprise par sa réponse. C’était  parfaitement juste. Depuis toujours je me suis sentie artiste, la faute à mes lectures, à mes goûts, à ma personnalité mais surtout  à mes parents. J’ai été élevé pour devenir une artiste par des artistes et le ciel a toujours été une fascination pour mes parents et moi, lui qui restait toujours le même peut importe l’endroit, le pays, la saison, beau et inspirant. Silencieux nous furent tous les deux surpris par l’arrivé de l’employé. C’est alors que profitant de l’occasion Wesley m’invita à entrer et en homme galant me tint la porte. Un sourire en coin et en roulant des yeux, je passa la porte me moquant mentalement de ce petit geste qui pouvait paraître romantique mais qui pour moi était superflus. J’avais toujours pensé que les hommes qui faisaient preuve de galanterie avaient ce besoin de valorisation et de considération au prêt des femmes assez hypocrite. Pourquoi une telle pensée ? Plaignez vous à mon côté féministe particulièrement  engagée.  Malgré ça, je ne pu m’empêcher de m’enivrer presque tout de suite de l’ambiance vintage italienne et des arômes d’origan que dégageait le restaurant. Posant mon sac à mes pieds, je m’installa tranquillement ne pouvant m’empêcher de parcourir la salle une énième fois des yeux. Décidément, l’endroit me plaisait. Puis quand le châtain recouvra toute mon attention, j’écarquilla les yeux, roulant ma langue dans ma joue dans un mouvement d’amusement.

« Oh mais j’étais habillée comme ça depuis ce matin, je n’ai pas fais d’effort vestimentaire particulier, j’aurais du ? De toute façon, c’est pas comme si c’était un rencart. Puis plus doucement je lui dis Merci pour le compliment»

Je pris agilement une coupe de rosée d’un plateau d’un serveur qui passait par là et le porta à mes lèvres pour retenir un rire. Le serveur me regarda embarrassé mais mon sourire le résolut à me laisser tranquille. Aux Etats-Unis je n’aurais jamais eu le droit de boire  à à peine 16 ans mais n’est-ce pas dans ce même pays que j’avais commencé à boire et à fumer à mes 15 ans ? Posant mon regard au fond du verre, j’aperçus une bague, sûrement pour le couple près de la fenêtre qui se regardaient niaisement dans le blanc des yeux depuis le début du repas, la femme ayant cru bonne l’idée de se badigeonner du fond de teint à la truelle dans le style d’une tarte à la crème. Je finis ma coupe, attrapant l’anneau en le faisant rouler entre mes doigts. Je souris à Wesley lâchant un petit oups en lui tendant le bijou volé. Encore d’humeur taquine, j’avais envie de continuer sur ma lancée.

« J’espère que tu as pas passé toute ta journée à choisir ta tenue parce que même si elle est très chic et soignée, il ne fallait pas tout miser dessus pour pouvoir conclure ce soir »

Un regard mutin en sa direction et je fis signe de prendre nos commandes à ce même serveur que j’avais commencé à traumatiser en début de soirée. Sous mes coups d’œil volontairement appuyés, je choisis une calzone avec dessert. Je n’étais pas la plus grande des mangeuses mais j’étais à la fois sportive et pas radine pour une calorie près. Et puis c’est pas comme si je pouvais me vanter de savoir résister face aux merveilleuses glaces italiennes…
codage par Junnie sur apple-spring


Dernière édition par Utau Cullen le Sam 1 Nov - 16:46, édité 1 fois

_________________
And now I'm burning a Highway to hades
avatar
Utau Cullen

Messages : 164
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 17
Localisation : Dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: There was truth, there was consequence against you | USLEY

Message  Wesley Louglhin le Ven 31 Oct - 21:42

Wesley sourit, sourit simplement fasse à son répondant et à son culot. Car même si elle lui envoie un pique, il est presque certain d'avoir déceler des rougeurs sur ses joues après son remerciement. Il la voit s'émerveiller de tout ce qui l'entoure et se rend compte à quel point elle est différente de cette image froide qu'elle se donne. Amusé, il rit à ce petit tour qu'elle joue au serveur, lui faisant les yeux doux et taquinant de ses dents sa lèvre. Le châtain ne parvient pas une seconde à détacher ses yeux d'Utau, envoûté par la jolie brune, attirée. Il réceptionne le petit anneau doré qu'elle lui tend et jette un coup d’œil au couple derrière eux, posant son regard olive ensuite sur la jeune fille d'un air désapprobateur de ses méthodes peu orthodoxes mais pétillant de complicité. Il tordit sa bouche dans une mimique dans le but de retenir un rire.

"Peut importe la façon dont je m'habille, conclure ça ne nécessite pas de vêtements"

Il est salace quand il dit ça, faisant mine de déboutonner un bouton de sa chemise pour appuyer son argument. Dans un tic, il penche sa tête sur le côté, passant sa main dans sa nuque, lisant à la va-vite le menu, il en choisit une au hasard. Il remercia le serveur et l'envoya chercher la bouteille de rosée que Utau avait semblait boire comme du petit lait. Wesley leur servit une coupe et leva son verre pour porter un toast.

"A ce début de soirée qui inaugura pour moi l'idée que ma partenaire d'un soir est une alcoolique cleptomane triplée d'un estomac qui va dévorer toutes les ressources du restaurant"

Tintement de verre et il porte à ses lèvres sa coupe, surpris par la note très sucrée du vin. Quand leurs plats arrivent, il ne peut s'empêcher, comme un gosse de toucher discrètement le plat pour tester s'il est vraiment si chaud que ça. Et c'est le cas, Wesley se brûle les doigts mais tente de faire comme si de rien n'était en coinçant sa main sous une jambe, reprenant une gorgée du rosée pour éviter de griller le fait qu'il s'est mordu la lèvre suite à la brûlure. Commençant à manger, il semble se rassurer de ne pas s'être fait remarqué en pleine bêtise quand il la voit en plein découpage de pizza.

"Tu saurais pas ce qu'il y a dans la pizza chili con carne ? Parce que j'aime bien les poivrons mais il y en a un peu beaucoup pour moi."

Il en croque un et comprend vite son erreur. Ce ne sont pas des poivrons mais des piments.
avatar
Wesley Louglhin

Messages : 47
Date d'inscription : 06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: There was truth, there was consequence against you | USLEY

Message  Utau Cullen le Sam 1 Nov - 16:46

There was truth, there was consequence against you
FEAT. WESLEY LOUGLHIN
Je roule des yeux quand il me sort l'argument de la non-nécessité du port de vêtement. Je me suis fais avoir à mon propre jeu. Mais la soirée est loin d'être finie et Dieu seul sait à quelle point j'aime les joutes verbales... Je marque dans un coin de ma tête qu'il prend l'initiative de commander la bouteille de rosée pétillant. Bon point pour lui. J'éclate de rire quand je l'entend prononcé son toast, ayant même du mal à terminer ma coupe malgré que l'alcool contenu dedans me plaise de plus en plus. C'est qu'il m'a plutôt bien cerné le Wesley. Les plats arrivent et trop concentrée à couper la pâte légèrement réticente au couteau, je ne remarque pas le petit manège qui s'effectue sous mes yeux. Décidément le bout de pizza est récalcitrant c'est alors que je hausse les épaules, et attrape la part que je me suis débrouillée de découper et la mange à la main. Ça gâcha un peu le personnage mais je sens que ce n'est pas grave ce soir. Ce n'est pas grave avec lui. Je n'ai pas à jouer un rôle comme à une certaine époque, juste à être moi-même. Et c'est fou ce que ça fait du bien de ne pas se prendre la tête... Quand le châtain intervient, je n'ai pas le temps de le prévenir qu'il croque déjà dans un piment. J'attrape à la hâte la corbeille de pain de la table d'à côté (décidément il a vu juste, je développe des tendances cleptomanes...) et le lui fiche dans les mains. J'en étais presque à les lui mettre moi-même dans la bouche, ces bouts de mie. Presque tout ce qui est sur la table y passe, la bouteille, nos coupes, le verre d'eau... Je n'ai même pas remarqué que je m'étais levée dans le feu de l'action. Je finis par m'asseoir, remettant mes cheveux en place et me resservant un bout de calzone et je fais attention de ne pas m'en mettre plein partout (parce que, soyons claire, une calzone, c'est pas la pizza la plus simple à manger sans couverts...).

« Et bah dis donc, c'est pas triste avec toi ! Ben alors Wesley, t'as pas l'air bien dégourdi, t'es jamais sorti de ton château, t'as jamais voyagé ou quoi ? Elle fait une pause et reprit Tu viens d'Angleterre au fait ?  Wesley ça fait plus anglais qu'américain. Puis plus bas elle dit J'aurais reconnu sinon »

codage par Junnie sur apple-spring

_________________
And now I'm burning a Highway to hades
avatar
Utau Cullen

Messages : 164
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 17
Localisation : Dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: There was truth, there was consequence against you | USLEY

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum