Tu prends une nageuse, tu prends une hockeyeuse et tu fais BOUM [Lilice]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tu prends une nageuse, tu prends une hockeyeuse et tu fais BOUM [Lilice]

Message  Utau Cullen le Mar 27 Nov - 19:47

Ce RP commence dans les couloirs mais pour le sens pratique a été déplacé en salle de retenue pour garder un seul et même topic


Je sortais d'un cours barbant, un vieux professeur qui imposait ses opinons en critiquant tous les avis et en disant que ses convictions étaient les meilleures...  De plus un cours de philosophie... Je pense que je me pose déjà bien assez de questions, pas la peine de répondre aux siennes, c'est un peu trop pour moi... En tout cas, je ne m'étais pas donné la peine de prendre quelques initiatives. Je n'avais ni recopié les cours, ni pris de notes et encore moins participé en sachant que je suis la seule à dialoguer avec le prof, en temps normal. Bref j'étais un peu en rogne... Rongeant la peau de mes doigts avec nervosité sans trop m'en rendre compte, je me dirigeais vers ma chambre. Je demeurais pour l'instant seule dans la chambre, vu que ma colocataire ne semblait pas vouloir montrer le bout de son nez. Chambre que j'avais déjà repeinte en gris métallique avec des étoiles en turquoise et des têtes de mort qui naissent du coeur d'une fleur noir. En tout cas ma partie était déjà customisée et quand je repense, je crois que je me suis un peu emportée quand j'allais avoir une piaule rien que pour moi. A savoir qu'avec les voyages fréquents et l'organisation innée de mes parents, je me retrouvais souvent seule, dans une auberge de jeunesse, avec des inconnus parfois trèèèèèèèèès bizarres. Même si l'autre allait bientôt pointer son nez, un peu d'intimité m'avait franchement fait du bien. Je me calmais en entrant dans ma chambre en voyant que ma colocataire ne semblait toujours pas arriver, puis ferma la porte pour me changer. Au self, pendant une bagarre de paëlla, ce qui change de la purée, je n'avais pas du tout été épargnée et j'avais dû me défendre pour garder un maximum de ma dignité. Puis le cours de philosophie qui commençait à 12h30 par une délicate attention du professeur qui voulait nous "aider" à apprécier la philo', pas de temps pour se changer. Il n'y avait quand même pas des grains de riz et des moules sur mon tee-shirt, mais celui-ci blanc à son état initial, il était... Jaune ! Je gardais mon slim et mes converses, qui avaient été miraculeusement épargnés (chose qui demeurait du miracle en sachant qu'on aurait pu croire mourir quand on passait devant la table près de la sortie...), je sortis un autre tee-shirt aux manches trois-quarts, bleu marine le col haut découvrant à peine mes omoplates et cintré aux hanches. Je mis un bandeau pour retenir quelques mèches rebelle et parti avec un carnet et une trousse en main. J'avais bien envie de dessiner, quelque chose de très rare chez moi, je me sens vraiment nulle pour cette matière. Et pour trouver l'inspiration, la cour serait mieux que ma chambre sombre... Attrapant une petite sacoche au passage que j'éteignais les lumières, je fourrais mon matériel dedans. Une fois dehors, je marchais, tête basse en essayant de fermer la sacoche qui déraillait, j’accélérais le pas et...


Dernière édition par Utau Cullen le Mar 17 Déc - 18:12, édité 2 fois

_________________
And now I'm burning a Highway to hades
avatar
Utau Cullen

Messages : 164
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 17
Localisation : Dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu prends une nageuse, tu prends une hockeyeuse et tu fais BOUM [Lilice]

Message  Alice Taylor le Lun 1 Juil - 9:42

Une journée comme les autres, ni plus ni moins les cours le matin sachant que les cours de maths n'étaient pas son point fort, la logique d' Alice était très... Comment dire... Assez spécial. Ce satané cours était suivi d 'histoire, ce qui n'est pas mieuc à vrai dire. Tout ce qu'elle apprenait, c'était raconté sa vie : Sa tante était riche, son père lui était avocat et sa mère elle est morte quand il était petit. Rien de très passionnant quoi. Ensuite ce fut autour de la cantine, endroit ou normalement on mange, cette fois-ci, la jeune fille avait reçu une moule en pleine face, ce qui l'avait énervée et donc elle participait aussi à la "bagarre", à la fin elle était teinté de jaune à cause de la paëlla. Elle était fière d'avoir pus défoncer les gens avec du riz et des fruits de mer, elle en sortait glorieuse, avec tout ça elle n'avait même pas manger au final, son ventre lui faisait mal elle ,ne regardait même pas devant elle, Alice cherchait l'infirmerie -oui elle ne c'était pas encore repéré dans ce lycée-, elle ne savait ni à quelle étage elle était ni c'était quelle porte. Tout ce qu'elle connaissait c'était la patinoire, pas très étonnant. Elle accélérrait le pas petit à petit mais bizarrement elle se retrouva par terre en quelques secondes. Une fille, qui avait environ le même âge qu'elle, elle avait l'air assez mécontente, "soi-disant c'est moi qui lui est foncée dedans quoi ?!" Alice se releva et regarda bien l'autre fille.

Genre c'est moi qui t'ai foncé dedans... Pourquoi je serais pardonné alors que c'est moi qui me retrouve par terre...

Alice avait dit tout ça sans même la regardé, son mal de ventre était de plus en plus intense et elle se foutait royalement duu reste. L'utre fille allait sûrement le prendre assez mal mais bon, qu'est-ce que ça changerait, elle aurait toujours mal au ventre et elle ne connaissait même pas la fille, c'était une parfaite inconnue.
avatar
Alice Taylor

Messages : 32
Date d'inscription : 27/10/2012
Localisation : En ce moment ? En train de me battre avec Utau dans un couloirs é_è

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu prends une nageuse, tu prends une hockeyeuse et tu fais BOUM [Lilice]

Message  Utau Cullen le Lun 26 Aoû - 12:47

Je plaquais automatiquement ma main contre mon épaule et la massais furieusement. Je regardais l’autre fille se relevait sans mon aide, elle ne semblait même pas avoir vu ma main tendue vers elle. Ce n’est sûrement pas ce genre de petite mésaventure qui va me pousser à aider les gens. Je range donc ma main dans ma poche, lançant un regard noir quand je vois l’autre adolescente enfin debout. Elle me fait une réflexion comme quoi ce serait MOI qui lui aurait foncé dedans et que ce serait la seule à être tombé. Nettoie-toi un peu les yeux, ma p’tite, t’as pas les yeux en face des yeux à ce que je peux voir. Littéraire dans l’âme, je suis bien placée que commencer une phrase par « genre », c’est peu raffiné et à la limite de la langue française.

« Parce que peut-être ça serait moi ? J’ai un minimum de savoir vivre, contrairement à certaine ! Et t’as pas remarqué que j’étais aussi tombée ? A force de se regarder le nombril, on finit par tomber ! »

J’avoue que je suis énervée. Mais la bataille de paëlla m’a quand même bien chauffé. On est plus des collégiens, non ? On est censés être des personnes responsables. Sans m’en rendre compte, je me suis dangereusement approchée de l’albinos et j’en suis même venue à la pousser du doigt pendant que je réagissais à ces paroles. Je vois son accoutrement jauni et quelques grains de riz rescapés. Alors elle aurait participé à la bataille ? Vraiment…

« Et en plus tu balances de la paëlla sur les gens, vraiment, t’es pas une personne qui mérite le respect. »  

J’en ai trop dit, mais je suis trop énervée à présent. Je lui lance un regard plein de défi et de mépris. Je me demande bien ce qu’elle a dans le ventre parce qu’il ne suffit pas d’avoir un look de racaille pour être forte ma belle…

_________________
And now I'm burning a Highway to hades
avatar
Utau Cullen

Messages : 164
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 17
Localisation : Dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu prends une nageuse, tu prends une hockeyeuse et tu fais BOUM [Lilice]

Message  Alice Taylor le Lun 16 Sep - 17:09

Oui, l'autre fille avait raison, elles étaient tombées toutes les deux deux. Mais ce n'est pas pour ça que Alice voulait recevoir son aide d'une inconnue qui de un : elle se permettait bon nombre de parole TROP sérieuse et c'est elle qui lui avait foncée dedans. Mais la jeune fille se rappelait parfaitement ses premières paroles lors de leur rencontre :
"Non mais tu peux pas faire un peu attention où tu vas oui ?! Enfin, c'est un peu de ma faute aussi alors t'es pardonnée" mais, ce qui avait troublé la hockeyeuse c'était : Enfin, c'est un peu de ma faute aussi alors t'es pardonnée. Alice se sentit offensée sur le coup.

Bon tu me laisse maintenant ? J'ai d'autre chose plus intéressante à faire.

La hockeyeuse commençait à s'énerver, elle ne connaissait personne dans cette académie mais déjà la première personne ne lui plaisait pas. Etaient-ils vraiment tous comme ça ? Sérieusement si c'est le cas Alice n'est pas fauchée. Alors qu'elle s'éloignait lentement l'autre fille prononça des paroles qui ne la laissa pas indifférente. Elle s'arrêta nette.

Je ne vais pas dire que je ne suis pas dans le coup, mais ces gens qui me servent de camarade m'énerve.

La hockeyeuse se retourna en direction de la jeune fille, elle avait l'air furieuse. Rien d'étonnant après la gamelle qu'elle c'était prise en tombant, elle s'approcha d'elle presque automatiquement et s'arrêta à juste quelques mètres. Alice était prête à lui bonir dessus à n'importe quel moment
avatar
Alice Taylor

Messages : 32
Date d'inscription : 27/10/2012
Localisation : En ce moment ? En train de me battre avec Utau dans un couloirs é_è

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu prends une nageuse, tu prends une hockeyeuse et tu fais BOUM [Lilice]

Message  Utau Cullen le Dim 22 Sep - 15:30

Se battre, oublier qu’on possède un cerveau et tout bêtement succomber à la colère. Dans ma vie, je n’avais du le faire que une ou deux fois pas plus. Mes souvenirs se traduisaient tous à peu près de la même façon : ça fait mal, du coup on tape plus fort l’autre de rage puis le lendemain on se retrouve seul dans son lit et soudain très bête. Mais ça défoule et c’est une vérité que personne ne peut nier. Tenez, même un pape qui est le symbole par excellence de la sérénité et de la paix, s’il voyait un dictateur, il aurait envie de le frapper pour tout le mal qu’il a fait de son pays ! Alors même s’il ne fera jamais ça, il en éprouvera de la frustration et croyait moi, il n’y a rien de pire. Autant en finir une bonne fois pour toute, se taper sur la gueule et terminer couvert de bleus, tant que c’est fini pour de bon !

C’était exactement ce que j’avais envie de faire à cette petite albinos qui faisait sous-entendre de ses paroles qu’elle était la seule à avoir des choses importantes à faire. Je fermais les yeux une seconde imaginant mon poing collé sur sa joue et quand je rouvris les yeux, un, petit sourire et une lueur mesquine brillait de mon regard. Je mis une main sur ma hanche et fis un sourire hypocrite signifiant à la fois ‘je vais te frapper’ et ‘sale petite biatch, tu ne m’arrives pas à la cheville’. Un sourire que j’avais abandonné quand j’avais quitté mon lycée de bourges américain et même temps que mon titre de queen belle et respectée mais tyrannique. La dévorant des yeux, je résistais pour avoir le droit de dire que c’était elle qui avait commencé si nous nous faisions pincer. Je levais mon menton de façon dédaigneuse profitant de ma grande taille et de mes talons.


« Ouuuh j’ai peur, mais qu’est-ce que va me faire la méchante p e t i t e albinos si je ne la laisse pas passer ? Elle pense peut-être qu’avec sa belle bouille elle peut avoir tout ce qu’elle veut mais erreur, ça ne marche pas avec moi ! Et en passant, ce que tu peux être prétentieuse en pensant que tu es la seule à avoir des choses importantes à faire ! »  

Avec mon corps je formais un barrage pour l’autre fille. Stoppée net, je souris un peu plus contente que ma provocation ne la laisse pas de marbre. Après tout, j’avais bien vu qu’elle n’était pas une fille de sang froid alors l’effet était calculée. Quand je pensais entendre des paroles aussi absurdes que les précédentes, je fus surprise de celles-ci et à vrai dire plutôt d’accord. Il n’y avait vraiment qu’Adrian qui ne m’énervait pas mais d’un côté je ne connaissais que Yui et lui alors il n’y avait pas grand monde. Yui avec sa naïveté, je ne pouvais la supporter qu’à petites doses. Je lâchais ma hanche pour laisser tomber ma main le long de mon corps puis je pencha la tête sur le côté.


« C’est vrai que les gens de cette académie sont énervants, il suffit de voir ma colocataire, une vraie gourde ! »

La tournure des évènements étaient étranges tout comme l’opinion que je me forgeais de cette petite. Et étrangement à la place de creuser un peu plus dans nos avis communs, je cherchais un moyen de l’énerver et de m’énerver un peu plus. Toute la tension négative n’était pas partie et si je ne m’en débarrassais pas toute suite, qui sait ce que je saurais capable de faire…


« Il n’empêche que tu as toi aussi participé à la bataille et ça, c’est vraiment pas malin. Si comme moi tes camarades t’énervent autant il y a un autre moyen que d’asperger les gens, et les innocents par la même occasion, de riz et de fruits de mer ! »

_________________
And now I'm burning a Highway to hades
avatar
Utau Cullen

Messages : 164
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 17
Localisation : Dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu prends une nageuse, tu prends une hockeyeuse et tu fais BOUM [Lilice]

Message  Alice Taylor le Lun 30 Sep - 15:53

Alice s'apprêtait à passer lorsque que l'autre fille se mit à lui barrer la route pour une quelconque raison. La fille au cheveux noir commençait à vraiment s'y croire et à vraiment énerver Alice, la hockeyeuse serra les poings et se mordit la langue pour ne pas lui cracher à la figure. Ce n'est pas qu'elle n'avait pas envie de se battre mais c'est que pour l'instant... Bah... Elle n'avait rien à faire donc pourquoi pas après tout ! Sachant qu'en primaire pendant toutes les récrées elle s'amusait à se battre avec les garçons pour finir finalement chez le directeur et avec une obligation de se tenir éloigner à plus de cinq cents mètres des autres.

Alice regarda l'autre fille pendant qu'elle parlait, quoi de plus normal ? Elle avait un regard vide mais justement écoutait attentivement les paroles de l'autre qui affichait maintenant un sourire sadique et ces paroles un peu déplacées *Une belle bouille...?* Comment ça une belle bouille ?! Bon elle ne faisait pas peur à regarder mais il ne faut quand même pas abusée. Elle raconte également que sa colocataire l'énerve mais la hockeyeuse ne la connaît même pas et elle sait que beaucoup de gens -qu'elle ne connaît pas- sont des moitiés de dobot ici.

Les fruits de mer c'était trop tentant et bien sure un "ado" normalement constitué n'y aurait pas résister ce qui n'est pas ton cas apparemment.

Alice avait dit ça sans penser au moindre conséquences mais que pouvait-il bien se passer à part une petite baston qui leur ferait du bien au deux je pense. En pensant à la petite bagarre qui allait sûrement se passer, Alice se mit à rire subitement et eu une grande envie de lancer un coup de pied ou de poing dans quelque chose ou même pourquoi pas quelqu'un ? Et heureusement pour elle quelqu'un se tenait devant elle prête à recevoir un coup. Et la hockeyeuse n'hésita même pas à foutre un coup à le jeune fille d'en face, quand la jeune fille eu "reprit ses esprits", elle vit son poing coller sur la joue de la jeune fille barrage. Elle allait sûrement recevoir un coup elle aussi mais celui-là lui avait fait le plus grand bien.


PS : Et oui ça commence è____é
avatar
Alice Taylor

Messages : 32
Date d'inscription : 27/10/2012
Localisation : En ce moment ? En train de me battre avec Utau dans un couloirs é_è

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu prends une nageuse, tu prends une hockeyeuse et tu fais BOUM [Lilice]

Message  Utau Cullen le Lun 21 Oct - 15:54

On accumule, stocke et garde énormément de chose en nous. On se retient, reste courtois pour ne pas blesser, pour ne pas avoir de problèmes. J'ai toujours fais ça, garder tous ces sentiments impurs en moi n'arrivant qà les évacuer que par le chant. Et j'avais envie de chanter continuellement, à cause de ce trop de retenue, toujours plus fort, toujours plus longtemps. Et fasse à cette albinos c'est ce que j'aurais fais pour me calmer. Le seul problème était bien que je ne voulais pas me calmer. En temps normal je n'aurais pas réagi comme je l'avais fais, provoquant et se moquant de l'individu en face de moi mais quelque chose en moi brûler sans s'arrêter, sans que je puisse contrôler. Une colère si dense et si profonde que l'air autour de moi semblait se troubler, mes cheveux hérissait et ma gorge se ressaierait.

Je fermais les yeux et les poings crispée autant qu'on pouvait l'être. Un visage m'apparut, des souvenirs baignées de larmes, cette violence réprimée. Je n'écoutais plus, concentrée sur moi-même tremblante  et irradiant d'une chaleur insoutenable. C'est seulement quand je sentis le poing de l'albinos s'enfoncer dans le creux de ma joue, cognant violemment ma mâchoire et me retrouvant dans l'obligation de détourner la tête que je retournais à la réalité. Mes yeux s'ouvrant brusquement, et mon corps partant brusquement en arrière pour mieux accompagné mon crochet du droit sur le visage de ma jeune fille. Cette sensation de soudaine puissance m'intima à continuer, mes poings cognant son visage sans s'arrêter. Mes cheveux dansaient derrière moi, mes dents se serraient si fort que j'aurais pu les perdent. Puis profitant de ma hauteur je lui donna un coup de tête la faisant reculer et descendre avant de l'asséner d'une coup de pied au niveau des chevilles pour la faire tomber.

_________________
And now I'm burning a Highway to hades
avatar
Utau Cullen

Messages : 164
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 17
Localisation : Dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu prends une nageuse, tu prends une hockeyeuse et tu fais BOUM [Lilice]

Message  Alice Taylor le Jeu 24 Oct - 16:48

Alice aimait se battre certes, mais c'est pus drôle si c'est l'autre qui commence de son point de vue. Mais après leur discussion assez lamentable et secouée, elle ne put pas résister. A la base la hockeyeuse n'est pas une personne de sang froid mais elle a plutôt tendance à bouillonner rapidement. Et les paroles de la filles aux cheveux noires était la goutte qui fit déborder le vase. Cela devait sûrement se voir sur le visage d'Alice, un grand sourire dans lequel on voit pratiquement toute les dents.

Quand le poing de la jeune fille toucha la joue de l'autre, se fut un grand bonheur. Sa colère allait s'estomper petit à petit, et tout allait rentrer dans l'ordre avec quelques bleus mais surtout une réjouissance d'avoir pus se défouler encore une fois ! Mais avant même qu'elle ne le retira qu'elle se prit elle aussi un coup qui était violent. Heureusement, sinon il n'y aurait aucun intérêt à se battre. Elle se prit un, puis deux, puis trois et ainsi de suite, comme si une bourrasque de vent qui vous agresse le visage. A la suite de cette entrée le plat n'en était pas moins remarquable, un coup de tête faisant reculer Alice et l'obligea à se baisser pour ne pas entendre son dos craqué. Et pour dessert, ce fut un coup de pied à la cheville qui la fit tomber sous le choc. Après ce bon repas terminé, au tour de la hockeyeuse de lui présenter le sien !

Être au sol ne l'arrangeait pas vraiment, mais en analysant bien la situation une solution lui vint automatiquement. Alice n'hésita pas à faucher les jambes de l'autre fille pour la faire à son tour tombée, lui permettant à elle de s'accroupir et d'aller rapidement vers l'autre. La hockeyeuse ne lui laisserait aucun répit, en commençant par quelque coup placé au niveau des joues et puis un en plein dans le nez. Alice se releva et en voyant son adversaire au sol, elle asséna un dernier coup de pied et s'écarta pensant que ça suffirait mais elle n'était pas au bout de ses surprises !
avatar
Alice Taylor

Messages : 32
Date d'inscription : 27/10/2012
Localisation : En ce moment ? En train de me battre avec Utau dans un couloirs é_è

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu prends une nageuse, tu prends une hockeyeuse et tu fais BOUM [Lilice]

Message  Utau Cullen le Jeu 24 Oct - 17:24

L'adrénaline, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ! Je me sentais si bien et si mal à la fois, à travers mes coups c'était toute la rancœur, toutes les fois où je n'avais rien fait tandis que j'aurais du, toutes les fois où je me suis sentie trahie. C'était une danse, violente, blessante mais telle était la danse de nos poings. Je sentais mon corps se dérober sous moi sans que je n'eus le temps de réagir, puis l'albinos m'assena de coups au visage. Je me débattais comme une lionne, mes cheveux se mêlant au mouvement, ondulant lors de mes mouvements tels ceux de l'antique Méduse. C'est quand l'adolescente me donna un coup en plein nez que je commença vraiment à m'énerver. Une goutte de sang commença à couler de mon nez mais n'eut pas le temps de le faire plus que je m'essuyais déjà vivement le visage d'un revers de main vif. Je me redresse m'appuyant douloureusement sur mes coudes. J'ai mal. J'ai mal, mon nez a du mal à cesser de saigner. Pourtant ce que je ressens intérieurement s'oppose aux méfaits physiques. Plus je sens ses coups, plus je bouillonne. Me courbant de douleur à l'adresse de son coup de pied, je ferme très rapidement les yeux. Je vois son visage, son visage de traitre. Je me relève, les pupilles foudroyantes, les poings serrés. Décidé à lui faire payer.

Ce n'est plus la colère qui me contrôle mais le sadisme qui s'exprime d'un sourire sur mes lèvres. J'empoigne le haut de sa chevelure puis la rapproche de force jusqu'à mon visage. Je la fixe, mon regard la transperçant de toutes parts. Puis lâche ma prise, qui part déséquilibre se retrouve face contre sol, par terre. Je ne tarde de pas à empoigner son coude le tendant tout contre moi puis en plaçant mon pied, je m'appuie doucement sur son coude augmentant la pression. Le doute m’assaillit. Ce n'était pas cette pauvre fille, certes stupide mais qui n'y pouvait rien qui m'avait blessé. Qui me faisait éprouvé cette douleur à devoir me lever tous les matins, qui me faisait éprouver une certaine attirance envers les objets pointus. C'était une personne bien différente et éloignée du sol français par des océans et des territoires. Mais c'était déjà trop tard pour lâcher car le bras avait déjà craqué et l'épaule s'était déjà déboité...

_________________
And now I'm burning a Highway to hades
avatar
Utau Cullen

Messages : 164
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 17
Localisation : Dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu prends une nageuse, tu prends une hockeyeuse et tu fais BOUM [Lilice]

Message  Alice Taylor le Jeu 24 Oct - 18:14

Alice n'aurait jamais du se retourner, avant même que cela se passa elle avait fait saigné l'autre fille c'était relevée malgré les coups que la hockeyeuse lui avait donné. Décidément le combat ne s'arrêterait pas de sitôt, son adversaire était une battante ! Et ça j'achète ! ça plaisait bien à la jeune fille.

Alice n'eut même temps de faire un pas que quelque chose ou plutôt quelqu'un ici la lui tirait. Elle ne pouvait pas résister à cette fourberie, la personne qui forcément la fille aux cheveux noirs l'obligea à se rapprocher de force et la relâcha aussitôt. La hockeyeuse ne s'y attendait pas et se retrouva une énième fois par terre, contrairement à le première fois elle était face au sol. Son coude fut pris une demi seconde plus tard et la pression augmentait petit à petit faisant de plus en plus mal mais Alice ne se plaignait pas. Elle se plainerait parce qu'elle savait qu'elle bien sa procure à l'agresseur de voir souffrir sa victime, elle-même en a fait l'expérience. Plus la pression augmentait plus la hockeyeuse se doutait de la suite des événements, et elle avait raison mais ne cherchait à se débattre. Ce qui doit arriver arrivera. Et ça arriva, la pression avait augmenter fortement et le coude craqua se qui fit déboîté l'épaule. Alice se mordit la lèvre à s'en faire saigner, la plupart des gens aurait certainement hurler mais pas elle, et elle était sûr que l'autre n'aurait pas crier elle aussi.

La fille lâcha son bras et Alice se releva avec quelqu'un plainte intérieur. Son bras pendait et ce qui lui faisait mal mais ce n'ai pas une raison pour ce défilé, un bras n'est rien sur tout un corps non ? Elle se lança sur l'autre fille et Alice atterrit la tête la première dans ses côtes. Ce qui fit naturellement reculer Black girl, oui Black girl c'est son nom provisoire. Alice ne broncha pas et se jeta à nouveau sur son adversaire et avec le bras qui lui restait lui mis un mauvais coup de poing dans le ventre. La hockeyeuse s’essoufflait de plus en plus vite à cause de sont handicap, mais rien ne la fera renoncer ça faisait trop longtemps qu'elle ne s'était pas amusé comme ça !
avatar
Alice Taylor

Messages : 32
Date d'inscription : 27/10/2012
Localisation : En ce moment ? En train de me battre avec Utau dans un couloirs é_è

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu prends une nageuse, tu prends une hockeyeuse et tu fais BOUM [Lilice]

Message  Utau Cullen le Ven 25 Oct - 18:02

Qu'est-ce qu'il se passait au juste ? Qu'est-ce que j'étais en train de faire ? J'étais perdue, les larmes au coin des yeux qui menaçaient de couler mais que je retenais tant bien que mal, pour mon orgueil, pour ma fierté. J'appuyais sur mon nez pour interrompre le saignement pendant que "White Girl" se relevait. Elle allait me frapper, c'était logique. Mais je ne bougeais pas, ne me défendais pas. Ça ne servait à rien de toute façon, ça ne le ferait pas regretter et ça n’effacerait pas la douleur. C'était fichu, fini alors un coup de boule ne ferait pas pencher la balance davantage. Appréhendant la douleur je fermais les yeux comme si le fait de ne pas voir l'action réduirait la douleur. Propulsée en arrière, je cherchais le sol à tâtons quand quelque chose me fit vraiment tomber à la renverse, son poing dans mon ventre.

SBAFF. Ça avait été rapide et net bien que non dépourvu de force. Ma main s'était écrasée avec violence sur son visage sans que je sois maître de mes actes. A la vue, on aurait cru que sa tête allait se dévisser. Le jeu se calma de suite, comme si la claque marquait une pause, un point à notre bagarre. Je fixais ma main, rougie et moi les yeux écarquillés. Puis j'observais la scène, me tenant le nez sûre que celui-ci avait été violemment déformé : nous étions toutes deux à terre, séparer de quelques mètres. Revenues au point de départ. Tout ce que j'avais envie de faire c'était de me levait, de récupérer mes affaires et de m'enfermer dans ma chambre, la musique à fond, peut importe si Yui voulait rentrer ou pas. Mais le fais est que je n'arrivais pas à me lever. Je me crispais, soupirant d'agacement, et me poussais contre un mur, cherchant des appuis que mon corps ne voulait visiblement pas me donner. Puis miraculeusement je me retrouva sur mes deux jambes et quand je leva la tête je vis que l'autre aussi. Mais ce n'était pas du au hasard. C'était un surveillant qui nous avait trouvé et qui nous passait désormais un savon monumental.

Une fille qui pissait le sang et une autre avec une épaule déboitée, ça devenait dur le métier de pion ! Le jeune homme nous tenait fermement par le bras, et nous obligeait à avancer malgré nos réticences. J'avais le regard bas, mauvais et noir. Je trainais des pieds, comme une enfant et me débattais comme un beau diable dès que l'homme serrait un peu plus fort en me réprimant à nouveau. Puis voyant que le type était trop musclé et rapide pour une vaine tentative de fuite, je finis par me laisser docilement amener en salle de colle, non sans de répétées plaintes et injures.

_________________
And now I'm burning a Highway to hades
avatar
Utau Cullen

Messages : 164
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 17
Localisation : Dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu prends une nageuse, tu prends une hockeyeuse et tu fais BOUM [Lilice]

Message  Alice Taylor le Ven 25 Oct - 22:10

Une dernière action... Le poing de Black girl vint se coller une dernière fois au visage d'Alice, avec une telle violence que la tête de la hockeyeuse allait volé à quelques mètres d'ici. Mais rien ne se passa, juste deux jeunes filles à terres : une qui saigne du nez et une autre avec une épaules hors service. Alice étant complètement essoufflé, elle aurait voulu se relever et partir comme si cela ne c'était jamais passé mais ses muscles ne répondaient plus. Elle était condamnée à attendre que la douleur se calme et de pouvoir se relever. *Qu'est-ce qu'elle peut bien penser après tout ça...?* L'unique question qui la perturbait. C'est vrai après tout, après cette violente bagarre tout le monde à  quelque chose à se reproché non ? Ou on en est fier mais cela dépend des gens ou bien sur ils n'en n'ont strictement rien à foutre !

A peine quelques minutes de passés, un homme à la musculature assez imposante nous obligeait à nous lever malgré nos blessures de guerres. Vu la direction dans laquelle il nous conduisait révélait tout, la salle de colle qui leurs était destinées. Dommage, elle aurait quand même préféré qu'on lui remette son épaule en place. Ne pouvant pas le faire toute seule, elle devrait attendre les quelques heures qui leurs étaient destinés. La salle approchait dangereusement , elle allait sûrement se retrouver à côté de la personne avec qui elle venait de se battre -comme par hasard !- Il croit quoi ? Qu'on va faire amie-amie comme ça en nous mettant à côté alors qu'il y a plein de place ? Décidément les surveillants ont une logique incompréhensible du point de vu d'Alice.


avatar
Alice Taylor

Messages : 32
Date d'inscription : 27/10/2012
Localisation : En ce moment ? En train de me battre avec Utau dans un couloirs é_è

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu prends une nageuse, tu prends une hockeyeuse et tu fais BOUM [Lilice]

Message  Utau Cullen le Mer 19 Fév - 18:30

Le pion nous oblige à nous asseoir, resserrant momentanément sa prise. Je le toise de mon regard le plus noir mais dans le fond j'ai un peu de peine pour White Girl qui déjà avait une épaule déboitée devait subir la poigne horrible de cette homme. Celui-ci sortit de la salle en grognant une phrase sur "cette stupide jeunesse", réflexion que j'accueillis en lui tendant un majeur bien pointé. Après le mépris, la peur se lisait dans mes yeux car le regard de l'homme était mauvais mais finalement rien ne se passa. Encore pleine de rage, je ne pus m'empêcher de shooter dans la table devant moi -la mienne quoi- puis me vautrais au fond de ma chaise. C'était les mêmes que celles des salles de cours : étroites et inconfortables. Pendant un instant je brûlais du regard la table qui était venue s'écraser sur l'estrade puis jeta un rapide coup d'oeil à White Girl, elle était sacrément abîmée. Et la désagréable sensation de sang séché qui formait une croute sur le haut de ma bouche indiquait la même chose pour moi. Pendant la bataille, j'avais perdu mon bandeau et mes cheveux étaient à l'état de crinière. Sans ménagement je tirais dessus pour les mettre en arrière. Mais plusieurs fois, je n'arrivais pas à me concentrer sur mon bureau, mon adversaire toujours au coin de l'oeil. Finalement je me leva, sans trop savoir. Je m'avançais vers elle et posait une main vers son cou et l'autre sur son épaule. Et juste avant d'effectuer un mouvement brusque, je lui dis :

« Attention ma fille, ça va faire mal ~ M'enfin si t'as mal, hésite pas à me frapper, c'est pas comme si on était à ça prêt... »


CRAC !

_________________
And now I'm burning a Highway to hades
avatar
Utau Cullen

Messages : 164
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 17
Localisation : Dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu prends une nageuse, tu prends une hockeyeuse et tu fais BOUM [Lilice]

Message  Alice Taylor le Ven 30 Mai - 16:28

Alice souffrait de son épaule déboîtée et ça pouvait sûrement se lire sur son visage. La poigne de fer du surveillant n'arrangea rien, Alice le dévisagea pour son regard. Il devait être déjà sur les nerfs avant de les trouver, mais il ne fit rien.  
Finalement la salle de retenue leur ouvrit ses portes. Chacune à une table, Alice lança un regard à Black Girl qui dorénavant ne ressemblait plus à la déléguée, ses cheveux ébouriffés lui donnait un air rebelle. Elle était elle aussi un peu abîmée, les croûtes au-dessus de sa bouche trahissait le fait que son nez ait saigné.
Black Girl se leva et se dirigea vers Alice. Elle posa une main sur son cou et la deuxième au niveau de son épaule meurtrie. La blanche n'eut pas le temps de se poser des questions qu'elle entendit un "crac" et ressentis une douleur aigu à l'épaule qui lui laissa quelques petites gouttes au coin des yeux. Elle s'essuya rapidement les yeux et se tourna vers son adversaire, elle s'apprêtait à répliquer méchamment mais elle se résigna. Elle se tourna tout de même, la mine boudeuse, de sorte à être en face de Black Girl et un petit "Merci" s'échappa de sa bouche.

Alice défia son adversaire du regard et lui pria silencieusement d'aller s'asseoir lion d'elle. Le pion, encore et toujours dans son rôle de pion, c'est-à-dire surveiller avait assisté à la seine comme si c'était normal. Il n'eut aucune réaction de sa part. C'est pas comme si une épaule venait d'être ré-emboîtée au milieu d'une salle de colle.  

Tu comptes rester devant moi encore longtemps ? Mon épaule va mieux.

A cette réplique, le surveillant se réveilla et obligea Black Girl à s'asseoir à côté de la blanche. Alice lui lança un juron silencieux avec un petit regard désapprobateur en guise de remerciement.
avatar
Alice Taylor

Messages : 32
Date d'inscription : 27/10/2012
Localisation : En ce moment ? En train de me battre avec Utau dans un couloirs é_è

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu prends une nageuse, tu prends une hockeyeuse et tu fais BOUM [Lilice]

Message  Utau Cullen le Dim 1 Juin - 17:31

La nageuse et l'hockeyeuse en colle
FEAT. ALICE TAYLOR
Mon adversaire qui avait tant fait la fière à ne feindre aucunes douleurs tiraient une sacrée tête quand le pion l'empoigna par l'épaule sans ménagements. Assise, je ne faisais aucunement attention à mon allure, ces futiles intérêts ne m'en inquiétant pour ainsi dire pas le moins du monde. J'avais juste fais l'effort de tirer ma tignasse un arrière d'une main et encore, parce que ma frange me gênait. Il faudrait d'ailleurs que je la coupe bientôt, elle commence me tomber dans les yeux. Sous mes mains, je sentis son épaule se replacer et ses muscles se tendre. Elle avait eu mal, elle ne pouvait pas le nier, ses petites larmes aux coins des yeux que je n'avais même pas vu mais que j'avais deviné en voyant White Girl les essuyer. Un sourire moqueur quand celle-ci me remercie. Stupidement je comptais les points, et non seulement elle m'en devait une, non seulement j'avais gagné. Mon menton se soulevant en l'air, mon orgueil gonflait doucement mais sûrement. Quand elle m'ordonna de m'asseoir, je levais les sourcils, surprise. Si elle pensait que j'allais suivre ses directives...

"Je fais ce que je veux, quand je veux. Et c'est une drôle de manière de me remercier pour mon service"

Les bras croisés, je finis quand même par aller m'asseoir quand le surveillant en prononça le souhait, surtout parce que je n'allais pas resté debout pendant une heure que pour lui faire plaisir. M'appuyant sur ma chaise de façon à ce qu'il n'y ait plus que les deux pieds arrières qui touche le sol, je posais mes pieds sur mon bureau en les croisant. J’accueillis son juron avec un clin d’œil et glissa si faiblement qu'on ne l'entendit presque pas un :

"Tu t'es bien battue"

codage par Junnie sur apple-spring

_________________
And now I'm burning a Highway to hades
avatar
Utau Cullen

Messages : 164
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 17
Localisation : Dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu prends une nageuse, tu prends une hockeyeuse et tu fais BOUM [Lilice]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum