Balade au bord du lac [PV : Carmen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Balade au bord du lac [PV : Carmen]

Message  Eloise Dubois le Sam 2 Mar - 11:24

Ça faisait maintenant une semaine que j'attendais ce jour ! Et ce jour, c'est aujourd'hui ! Il fallait que je me rende au centre équestre le plus vite possible après les cours, préparer Pumple puis direction le lac pour une balade. Bien sûr, on allait sûrement se baigner avec les chevaux. La sonnerie des cours retentit. Je rangeai mes affaires en vitesse puis couru jusqu'à ma chambre. Mis mon pantalon d'équitation à la place de mon jean, un tee-shirt, mis mes boots à mes pieds, et pris ma bombe dans ma main. Je redescendis les escaliers en deux secondes chrono. En moins de trois minutes j'étais arrivée au centre équestre. J'allais dans la sellerie, pris un licol puis me dirigeais vers le pré où se trouvait Pumple. Je vis qu'elle était couchée. Je m'approchais doucement de celle ci. Elle restait couchée. Au bout d'un moment, elle finit par se lever. Je lui passais le licol autour de la tête puis partit en direction d'un anneau pour l'attacher. Mais la jument n'allait pas très vite, contrairement à d'habitude où elle voulait me dépasser. Je regarda derrière et vis son postérieur boiter. Je partis chercher ma monitrice pour lui montrer. Et effectivement, Pumple boitait. Je mis la ponette dans un box. Ma monitrice appela le vétérinaire. Et elle me dit que pour la balade je n'avais qu'à prendre un petit poney. Donc je partis dans la direction du pré des shetlands et revint avec Tip-Top, un petit poney pie alezan. Mais il était très sale. Et il ne me restait plus que dix minutes avant le départ pour le lac. Heureusement, il y avait une autre fille dans l'écurie.

Heu, salut, est-ce que tu pourrais m'aider à le nettoyer ? Il est vraiment trop sale...

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"Cela fait 10 000 ans que les humains tentent de dresser les chevaux, 10 000 ans qu'on tombe, 10 000 ans qu'on se relève, qu'on invente les voitures, qu'on invente les avions. Et pourtant on continue de monter à cheval.
avatar
Eloise Dubois

Messages : 48
Date d'inscription : 23/10/2012
Age : 21
Localisation : sous ma couette

Voir le profil de l'utilisateur http://Incroyables-Poneys.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade au bord du lac [PV : Carmen]

Message  Carmen Meyer le Dim 10 Mar - 14:55


* Je me réveillai lentement, sortant peu à peu de mes rêves pleins de chevaux... J'avais un mal de crâne pas possible. Le point positif, c'est que je n'avais plus du tout l'intention d'aller en cour le matin. Le point négatif, c'est que si je ne me rétablissais pas vite fait bien fait, je raterais à coup sûr la ballade du centre équestre. Je soupirai. Je me levai, et allai dans la salle de bain. J'en ressorti dix minutes plus tard. Je passai ma main dans mes cheveux. Mon front était brûlant. Je décidai d'aller à l'infirmerie... quand je serai habillée, bien sûr. Je mis un t-shirt ( ce qui n'était pas du tout mon habitude, moi qui est si ... excentrique, diraient certaines personnes...) et un jean délavé. Puis, je mis mes converses vert pomme. Je me coiffai à la va vite, et sortis de ma chambre. Heureusement pour moi, l'infirmerie ne se trouvait pas loin. Quand l'infirmière me vit, elle m'installa de suite sur un lit, m'administrant toutes sortes de médicaments... Elle me prit la température : J'avais 38,1...

Je passai toute la matinée voire plus dans l'infirmerie, à attendre impatiemment que ma température daigne diminuer. Je demandais toutes les heures à l'infirmière de me dire à combien j'étais. Cela passa de 38,1 à 38, puis à 37,8 ... Quand j'arrivai enfin à 37,5 , je déclarais que je me sentais beaucoup mieux, ce qui était vrai, et m'en alla. Il était exactement 14 h 45... Bon, bien voilà, j'avais passé tous les cours couchée dans un lit. Je rentrai dans ma chambre, soulagée d'un gros poids. Je pourrais aller au centre équestre ! Je me changeai en vitesse : pantalon de cheval couleur rouille, une sorte de chemise beige et bouffante, que je coinçai sous mon pantalon et sa ceinture de cuir... Puis je mis une sorte de cape du même ton que le pantalon. Je mis un nœud couleur rouille et un chapeau du même ton... Je tournai devant le miroir plusieurs fois. Parfaite ! Je mis mes bottes de cheval et pris ma cravache ( que je n'utilise jamais... ), puis je sorti de la chambre, me dirigeant vers le centre équestre.

Quand j'arrivai, une fille tenait au bout de sa longe un poney tout mignon... mais aussi totalement sale. Il restait moins de dix minutes pour se mettre en selle. Je m'approchai d'elle. Mon cheval était déjà près, scellé et attaché dehors par sa longe :

" Heu, salut, est-ce que tu pourrais m'aider à le nettoyer ? Il est vraiment trop sale... "

Je la regardai, et souri :

" Aucun soucis ! "

Je pris la longe et entraînai le poney dans un box exprès pour nettoyer les chevaux. Puis, je pris le tuyau dont on se servait pour les asperger. Je mis mon doigt à moitié dans le trou pour que le jet d'eau ne soit pas de trop grande puissance, et commençai le travail, une brosse dans une main, le tuyau dans l'autre.


avatar
Carmen Meyer

Messages : 10
Date d'inscription : 19/02/2013
Localisation : couchée dans l'herbe à mâcher une brindille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade au bord du lac [PV : Carmen]

Message  Eloise Dubois le Dim 10 Mar - 19:50

Il fallait que je me dépêche, les autres étaient déjà prêts, leur chevaux sellés et les cavaliers portaient déjà leurs bombes. Heureusement, la fille avait accepté de m'aider. Elle saisit le tuyau d'où coulait le jet d'eau et commença à frotter le poney. Il était vraiment très sale. Pendant ce temps, je pris un cure-pied dans ma boite puis pris l'antérieur (= le sabot avant) droit du poney, celui-ci était très boueux. Je curai les sabots du petit poney. Une fois ses sabots tout propres, je partis dans la sellerie pour prendre son équipement, puis fis un détour vers mon casier pour prendre mon tapis orange. Je commença par mettre le filet, en attendant que la fille finisse de la brosser. Je lui passa les rênes par-dessus l'encolure, lui mis le mors dans la bouche, fermai la sous gorge, puis la muserole. Une fois cela finit, je posa délicatement le tapis orange sur son dos, puis mon amortisseur marron. Et pour finir la selle. Je sangla. Le poney était près. Je pris ma bombe, la mis sur ma tête, pris les rênes du petit poney dans une main et partit dans le manège pour monter. Mais avant, je posa une question à la fille.

En fait, tu t'appelles comment ?

Je n’eus à peine le temps d'entendre sa réponse qu'il fallait que je parte en balade. Les autres m'attendaient. Une fois en selle, on fit un tour de pas, puis direction la forêt pour ensuite arriver jusqu'au lac. Le poney que j'avais était fou ! Il partait au trot alors que les autres étaient au pas et galopait quand les autres trottaient. En même temps, c'était le plus petit, donc si je ne voulais pas être à la masse, il fallait qu'il aille assez vite. C'est seulement vers le milieu de la balade que je remarquai que la fille qui m'avait aidé était devant moi.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"Cela fait 10 000 ans que les humains tentent de dresser les chevaux, 10 000 ans qu'on tombe, 10 000 ans qu'on se relève, qu'on invente les voitures, qu'on invente les avions. Et pourtant on continue de monter à cheval.
avatar
Eloise Dubois

Messages : 48
Date d'inscription : 23/10/2012
Age : 21
Localisation : sous ma couette

Voir le profil de l'utilisateur http://Incroyables-Poneys.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade au bord du lac [PV : Carmen]

Message  Carmen Meyer le Dim 17 Mar - 14:10


* Quand la fille me vit m'activer, elle se dépêcha elle aussi. Elle lui cura les sabots, lui mis une selles, le mord, et j'en passe. Moi, pendant tout ce temps, je le lavais ... Bon, c'est vrai que je n'avais pas grand chose d'autre à faire, vu que dés que je me disais : " Hop, je vais chercher la selle..." Et bien elle y étais déjà. Comme si elle avait lu dans mes pensées. Bref, je rendis son pelage on ne peut plus brillant. Quand enfin on eut fini, elle se retourna pour me faire face, et dit:

" En fait, tu t'appelles comment ? "

Je ne lui répondit pas, car elle partit à toute vitesse avec le petit poney, sans me laisser ne serais-ce qu'une seconde pour répondre. Était-ce intentionnel? Je ne le saurai jamais. Je haussai les épaules, et partit en direction de mon cheval, dont j'avais attaché le licol à la barrière, de façon ce qu'il puisse brouter l'herbe mais qu'il ne puisse pas s'en aller trop loin. Je le détachai, et marchai à grand pas vers le groupe qui partait pour la ballade. Ils étaient sur le point de partir. Je montai sur mon cheval préféré : c'était un fjord. J'aimais vraiment les gros chevaux. Donc j'aimais aussi ceux de trait. Oui ! Je sais, je suis vraiment, vraiment une fille bizarre ... Les autres préfèrent les chevaux dans le genre pure sang arabe... Et bien pas moi. Non, moi je préfère ceux qui ont de longs poils aux sabots, qui sont musclés. J'aime aussi les chevaux espagnol. Mais passons. Mon cheval était donc un fjord au pelage crème, dont la crinière était un mélange crème/noir.

*

On marcha au pas jusqu'à la lisière de la forêt, puis on se mis à trotter. Quand on passait par un champ, on galopait. Ce qui faisait rire tout le monde, c'était une jeune fille qui montait un ... petit poney que je reconnu de suite. Quand on était au pas, lui trottait. Au trot? Lui galopait. C'était assez comique à regarder, car elle était agiter de soubresaut à cause de la petite monture. Elle était un peu plus loin derrière moi, mais je la voyais quand même du coin de l' œil. Je décidai de me présentai. Je fis ralentir Caramel ( mon fjord ), et marchai au côté de la jeune fille :


" ... Je m'appelle Carmen ... "
avatar
Carmen Meyer

Messages : 10
Date d'inscription : 19/02/2013
Localisation : couchée dans l'herbe à mâcher une brindille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade au bord du lac [PV : Carmen]

Message  Eloise Dubois le Mar 19 Mar - 19:54

Le poney que j'avais était adorable certe, mais j'étais vraiment loin derrière les autres. Il fallait tout le temps que j'aille à l'allure supérieure (pas --> trot ; trot --> galop) et quand les autres galopaient, il fallait que j'aille plus vite que la musique (petite rime). À un moment, je vis un fjord à côté de moi. Il fallut que je regarde dans la direction du ciel pour voir la cavalière. C'était la fille qui m'avait aidée tout à l'heure. Elle montait un grand poney, il était crème. C'était un fjord. J'adorai cette race. En fait j'aimais bien les chevaux "nounours". Les fjords, haflingers, shetland... Ils étaient à croquer ! Le petit poney que je montais avait une de ces bouilles ! La fille qui était sur le "grand poney trop chou du style nounours" me parla. Je lui répondis.

Moi c'est Eloïse !

Nous étions presque arrivées au centre équestre. Mais nous parlions tellement, que nous ne nous rendîmes même pas compte que le reste des cavaliers qui faisaient la balade étaient loin devant nous, très loin. Nous nous retrouvâmes seules (enfin à quatre en comptant les poneys) dans la forêt. J'étais déjà passée par là une fois, mais j'étais plus petite, et n'avais pas fait attention au chemin. Nous étions perdues. Enfin, sauf si elle connaissait le chemin. Mais comme dans cette forêt tout se ressemblait, il était presque impossible de retrouver le centre équestre.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"Cela fait 10 000 ans que les humains tentent de dresser les chevaux, 10 000 ans qu'on tombe, 10 000 ans qu'on se relève, qu'on invente les voitures, qu'on invente les avions. Et pourtant on continue de monter à cheval.
avatar
Eloise Dubois

Messages : 48
Date d'inscription : 23/10/2012
Age : 21
Localisation : sous ma couette

Voir le profil de l'utilisateur http://Incroyables-Poneys.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade au bord du lac [PV : Carmen]

Message  Carmen Meyer le Sam 13 Avr - 14:32

* La jeune fille me répondit presque aussitôt. Elle s'appelait Eloïse. J'aime bien. Elle trottinait à mes côté. On parlait de tout et de rien. Je lui parlai surtout de mon amour pour tout les chevaux imposants. Elle aussi aimait les fjords, mais surtout les chevaux de "type nounours", comme elle me la répété plusieurs fois, comme si j'allais l'oublier. Sans vraiment nous en rendre compte, au fur et à mesure que le temps passait et que l'on se rapprochait de la fin de la ballade, le petit groupe de cavaliers s'éloignaient de plus en plus, creusant un écart entre nous. Quand je m'en aperçu, on ne les voyait plus. Nous nous trouvions, moi sur Caramel et elle sur son shetland, seuls dans une forêt. Elle sembla paniquer. Je regardai autour de moi. Nous avions le choix entre trois chemins. Ils se ressemblaient tous, et aucun d'eux ne semblaient aboutir de suite sur un champ dégagé où nous aurions pu retrouver le centre équestre facilement. Le premier semblait s'enfoncer de plus en plus dans la verdure, et devait être au bout du compte difficile d'accès. Le deuxième semblait plus facile d'y pénétrer et le chemin était plus large que le premier, mais tournait dans tout les sens. Je me tournait vers le troisième. Celui-ci était la parfaite combinaison des deux premiers. Semblant simple d'accès, le chemin ni trop large ni trop petit et il n'était pas trop en serpent.
A présent, il était facile de choisir la bonne issue. Dans le pire des cas, nous rebroussions chemin. Je regardai Eloïse et lui fit signe de me suivre. Je pressai délicatement les côtes de Caramel, qui détestait la violence. Du moment qu'on la traitait avec gentillesse, elle ne faisait tomber personne. Mais si par malheur quelqu'un osait la maltraiter, il fallait s'attendre à recevoir ses "foudres". Elle pouvait mordre férocement ou galoper le plus vite qu'elle le pouvait, déstabilisant son cavalier. Jusqu'à ce qu'une cavalière comprenne qu'il fallait la monter avec gentillesse à son égard ( la monitrice ), le directeur du centre pensait la vendre à la foire. Caramel avait vraiment eu de la chance que la monitrice s'en rende compte à temps !

*
Je m'engageai sur le chemin. Je dû pousser quelques feuillages du passages, mais rien de bien méchant. Caramel, très gourmande, ne se faisait pas prier pour gober quelques feuilles appétissantes au passage. Bientôt, je vis une lueur au loin. Il était temps ! Nous avions passer près d'une demi-heure dans cette forêt. Les autres devaient déjà être dans le manège, ou en train de nettoyer leurs montures. Quand je me retrouvai dans un champ de blé, une main en visière car le soleil tapait très fort, je soupirai de joie. Youpee ! Je reconnaissais ce champ ! Le centre devait se trouver pas très loin... Je me retournai.
avatar
Carmen Meyer

Messages : 10
Date d'inscription : 19/02/2013
Localisation : couchée dans l'herbe à mâcher une brindille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade au bord du lac [PV : Carmen]

Message  Eloise Dubois le Sam 20 Avr - 12:17

Quand Carmen me dit qu'elle avait surement trouvé le chemin, j'étais tellement contente que je câlinai fort mon petit poney (my little pony...). Seulement, entre temps, Carmen était déjà repartie. J'étais donc seule à deux. Bah oui, Tip Top et moi, ça fait deux. Et seule car je suis la seule humaine. Il fallait que je trouve une solution. Seulement, je n'avais pas écouter où se dirigeait Carmen. Après quelques minutes de réflexion, je me décidai à prendre le chemin du milieu. Il était assez large et plein de verdure. Ce qui fit que toutes les deux minutes Tip-Top baissait la tête pour brouter. Ça devenait pénible à la longue. Alors que je voulus prendre un mouchoir dans ma poche, mon téléphone portable en tomba. Je me dépêcha de mettre pied à terre et de composer le numéro du centre équestre que je connaissais par cœur. Mais malheureusement, personne ne répondit. J'avais vraiment la poisse. J'essayai d'appeler des personnes qui montent avec moi. Idem. C'est quoi leur délire de me laisser seule dans la forêt ? Surtout que la nuit allait bientôt tomber. Dire que cette balade aurait dû être géniale. Il fallait que je trouve une solution. J'espère surtout que Carmen va se rendre compte de mon absence. Car si je voulais, je pourrais appeler le lycée, mais ils allaient surement me punir. Je préférai attendre.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"Cela fait 10 000 ans que les humains tentent de dresser les chevaux, 10 000 ans qu'on tombe, 10 000 ans qu'on se relève, qu'on invente les voitures, qu'on invente les avions. Et pourtant on continue de monter à cheval.
avatar
Eloise Dubois

Messages : 48
Date d'inscription : 23/10/2012
Age : 21
Localisation : sous ma couette

Voir le profil de l'utilisateur http://Incroyables-Poneys.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade au bord du lac [PV : Carmen]

Message  Carmen Meyer le Sam 18 Mai - 11:34


* Je me retourner. Personne. Flûte ! Dans ma joie, je l'avais semée ! Que faire ? Retourner dans la forêt et la chercher ? La nuit tombait, et je ne savais pas si j'allais la trouver ou me perdre. Heureusement, j'avais une lampe de poche très puissante dans la poche de mon blouson. Celle-ci ne m'avait jamais servie jusqu'à maintenant, et je me réjouie de l'avoir avec moi. Je cherchai dans mes nombreuses poches de quoi me souvenir du chemin. J'avais eu de la chance une fois, mais je n'en aurais sûrement pas deux ! Avec un petit cri de joie, je sortie de ma poche une boite de smarties. Ils étaient plutôt gros, et il y en avait beaucoup. Prenant mon courage à deux mains, je descendis de mon cheval, et m'enfonçai dans la forêt sombre...

** Mes smarties s'épuisaient, et je craignait à présent que des oiseaux ou autres animaux ne les mange avant que je ne puisse rebrousser chemin. Ma lampe devait éclairer toutes les alentours d'un halo lumineux rassurant. La lune était à présent haute dans le ciel. Je la voyait à travers les feuillages des chênes. Soudain, j'entendis un bruit. Je levai la tête, la peur au ventre.
Je scrutai le feuillage à l'aide de ma lampe de poche, avant de distinguai une queux rousse très touffue. Un écureuil ! Je soupirai de soulagement, et reprit ma route. Peut être que si je chantai, le bruit atteindrait Elise ? J'entamai "One day", de Caro Emerald, chantant de plus en plus fort, mais sans crier. On m'a toujours dit que ma voix était jolie. La chanson finie, j'en entamai une autre, de la même chanteuse. Je l'avais découverte il y a peu de temps, et j'aimais vraiment l'écouter. Soudain, j'eus une autre idée. Je sortie de ma poche mon portable. Je n'avais pas de réseau, mais je pouvais mettre la chanson, et chantai par dessus. Double effet sonore. Les animaux fuirait, et j'ameuterais peut être Elise. On m'a toujours dit que j'avais des idées très bizarre. Peut être que c'est vrai, mais au moins elles servent à quelques choses. Je mis donc "Tangled up". Je me rendis alors compte que tout ce raffut pouvait aussi effrayé mon cheval. Je le regardai. Peut être ne me croirai-vous pas, mais c'est to-ta-le-ment vrai. Caramel marchait en rythme. Si c'est pas un cheval qui me convient parfaitement ! Je baissai tout de même un petit peu, pour ne pas lui percer les tympans. On continua à marcher en rythme, moi lâchant de temps en temps un smarties, Caramel me regardant faire. On arriva dans une petite clairière...
avatar
Carmen Meyer

Messages : 10
Date d'inscription : 19/02/2013
Localisation : couchée dans l'herbe à mâcher une brindille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade au bord du lac [PV : Carmen]

Message  Eloise Dubois le Dim 26 Mai - 12:59

Olala, j'étais perdu. En plus la nuit allait bientôt tombée. Je n'avais pas envie de dormir dans la foret. Mon poney quand à lui broutait tranquillement à côté d'un tronc. Moi aussi j'avais faim, mais pas au point de manger de l'herbe. A un moment, j'entendis une voix chanté. Puis une voix accompagné par une musique. Je ne voyais pas qui ce là pouvait être a par... CARMEN ! Elle c'était surement aperçu que je ne la suivait plus. Elle était venue me chercher. J'étais sauvé ! Je pris Tip-Top par les rênes pour l'enlever de la zone d'herbes, passa les rênes au dessus de l'encolure et montai sur le petit poney. Je partie au trot rejoindra Carmen. Je l'entendais toujours chanter. Elle avait une voix sublime. Toujours en train de trotter, je vis devant moi un smarties, puis quelques mètres plus loin un deuxième. Je continuai de suivre cette piste. Surement quelqu'un qui les aurait déposer pour retrouver son chemin. Mais plus j'avançais, moins j'entendais Carmen chanter. J'arrivai a la fin de la forêt. J'aperçus de loin le centre équestre. Sauf que, manque de chance, on avait du se croiser avec Carmen. Cette fois ci, c'était elle dans la forêt et moi sur le chemin. On avait vraiment pas de chance. Je fis demi-tour et repartit sur le chemin des smarties en me dépêchant.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"Cela fait 10 000 ans que les humains tentent de dresser les chevaux, 10 000 ans qu'on tombe, 10 000 ans qu'on se relève, qu'on invente les voitures, qu'on invente les avions. Et pourtant on continue de monter à cheval.
avatar
Eloise Dubois

Messages : 48
Date d'inscription : 23/10/2012
Age : 21
Localisation : sous ma couette

Voir le profil de l'utilisateur http://Incroyables-Poneys.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade au bord du lac [PV : Carmen]

Message  Carmen Meyer le Ven 31 Mai - 17:51

* Après quelques minutes passées à réfléchir et à mon cheval brouter, je regarder autour de moi. Il faisait nuit, ma lampe torche semblait sur le point de s'éteindre car elle n'avait plus de batterie. Mon regard se posa par hasard sur les smarties bien alignés, qui traînaient au sol. Soudain, je tirai un petit coup sec sur les rêne de Caramel. Elle essaya de me regarder, en tordant sa tête. Elle était intriguée, se demandant ce que je voulais. J'avais décidé de commencer à rentrer. J'avais passé toute la forêt au peigne fin. Donc les seules possibilités qui s'offraient à Elise était que : sois elle est trouvé un chemin de smarties et qu'elle soit partie dans ma direction, sois qu'elle l'est trouvé, mais qu'elle soit partie dans l'autre sens, et trouvé la sortie. Alors je n'avais qu'a commencer à rentrer. Sois on se retrouvais, sois elle était déjà rentrer. Je suivi donc le chemin de smarties. Caramel se laissait parfaitement faire, et ça n'était pas parce qu'elle était docile. Oh que non ! C'est juste que les sucreries que j'appelle "smarties" ne sont pas vraiment les petits bonbons ronds et en chocolat, absolument toxique pour les animaux. Là, ce sont des friandises pour chevaux qui ressemble à s'y méprendre à des bonbons en chocolat. Attendez, je n'aurais ja-m-ais laisser pour compte des smarties ! Ah non alors, plutôt les manger que les laisser, abandonner, seul au monde. Caramel, gourmande, suivait donc les traces des friandises, et tout les mètres, on entendait un bruit croquant : lorsque elle mordait dans le bonbon. Après avoir rasé la plupart de la forêt, on arriva à une intersection...

** Le problème ? J'avais le choix entre trois chemin avec des friandises. Ah la la ! J'aurais du éviter de faire des boucles ! Maintenant, laquelle fallait-il prendre ? Gauche, milieu ou droite ? Je n'eus même pas le droit de choisir. Caramel avança toute seule, et choisie celui de gauche. On fit une grande boucle avant d' atterrir au point de départ, l’intersection. Caramel repartit en trombe, prenant le chemin de droite. On aurait dit qu'elle était vexée de s'être trompée. J'aurais adorée la voir avec une expression faciale humaine. Rien que pour rire. Je me mis à rire lorsque réapparut une deuxième fois l'intersection. Caramel partit au trot avec une accélération non mesurée, qui faillit me faire valser sur un côté. Je me retins de justesse. Heureusement pour elle, il ne restait qu'un choix, et le bon. Le chemin commençait à s'élargir un petit peu...
avatar
Carmen Meyer

Messages : 10
Date d'inscription : 19/02/2013
Localisation : couchée dans l'herbe à mâcher une brindille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade au bord du lac [PV : Carmen]

Message  Eloise Dubois le Dim 2 Juin - 16:29

La nuit était tombée. Il commençait a faire froid. J'entendais même les moustiques qui volaient autour de nous. Dès qu'ils le pourraient, ils viendraient nous piquer. Il fallait se dépêcher de rentrer, de un je n'aimais pas la nuit, et de deux, il ne resterai plus rien a la cantine ! Alors que j'étais en train de réfléchir à comment éloigner les moustiques, Tip-Top partie au galop comme si un monstre avait surgis derrière lui. Je me retins de tomber comme je pus en attrapant sa crinière, qui était d'ailleurs assez longue. Le poney qui d'habitude s’arrêtait au bout de quelques metres, continuait toujours a fond la caisse dans les étroits chemins de forêt. A un moment, le chemin s’élargit. Heureusement d'ailleurs, car de se prendre toutes les ronces dans les mollets, c'est pas terrible.

J'entendis, un hennissement. Il n'était pas très loin de moi. C'était surement Carmen. On se retrouverai enfin. *sauver*. Je commençai a voir une ombre. L'ombre se rapprochai de moi. Et je vis enfin Carmen et son fjord. Nous étions sauver. Plus qu'a suivre les smarties et nous serions de retour au centre équestre.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"Cela fait 10 000 ans que les humains tentent de dresser les chevaux, 10 000 ans qu'on tombe, 10 000 ans qu'on se relève, qu'on invente les voitures, qu'on invente les avions. Et pourtant on continue de monter à cheval.
avatar
Eloise Dubois

Messages : 48
Date d'inscription : 23/10/2012
Age : 21
Localisation : sous ma couette

Voir le profil de l'utilisateur http://Incroyables-Poneys.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade au bord du lac [PV : Carmen]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum