Rencontre obligatoire [Mark/Adrian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre obligatoire [Mark/Adrian]

Message  Mark Dutt le Ven 14 Juin - 8:14

Assis devant son bureau, Mark fixait sans cesse un seul et unique dossier, le seul intéressant dans tous ces incapables : Adrian Alexander von Lok. Lui ! Lui dont la famille avait causé la perte de la sienne. Lui qui était totalement hors du commun. Ah, ce qu'il l'agaçait le von Lok... Ce brun qui ne semblait pas se moquer de lui... Il ne se souvenait pas ? De ce jour...

« L'horloge sonnait 20 hrs. Mark, âgé de 18 ans, suivait ses parents à l'intérieur d'un immense manoir. Un garçon de 7 ans son cadet se tenait dans l'entrée, jouant avec un chat noir.


 Aux bruits de pas, il se leva et disparu. Il était le genre de beauté piquante des roses qui le blond venait d'apercevoir. Avec un sourire, pensant revoir le fils von Lok, Mark se dirigea vers la salle de bal où ses parents dansaient déjà. Le blond soupira, il n'était pas encore insensible.


S'éloignant un peu du banquet, il entendit des éclats de voix et reconnut sans peine celle d'Edmund, le père d'Adrian. Le blond s'approcha doucement et vit avec étonnement que l'enfant ne bougeait pas, il semblait absent. Le père, agacé de cette "insolence", leva la main et une baffe retentissante fit sursauter Mark qui recula lentement et tourna les talons, résolu à "ne rien avoir vu"


Quelques minutes plus tard, Adrian, qui ne regardait pas où il allait, rentra dans l'italien assez violemment. Mark se tourna et sortit un mouchoir pour sécher les quelques larmes de l'allemand. il aurait bien voulu lui parler -connaissant bien quelques mots d'allemand- mais ne voulait pas non plus se ridiculiser devant ce gamin. Il se contenta donc de réconforter Adrian qui semblait perdu


Il finit par entraîner son cadet dans le jardin où le petit rejoignit immédiatement son grand-père. Mark salua Aenrich avec un léger sourire puis s'apprêta à partir lorsque le petit brun agrippa sa manche avant de déposer un rapide baiser sur sa joue. À ce moment là, dans la salle de réception, la lumière disparu et c'est dans un silence total, quelques minutes plus tard, qu'elle revint. Mark et les deux von Lok se précipitèrent sur place pour apercevoir une trentaine de silhouettes au sol... Mark reconnu avec horreur les corps de ses parents et se tourna vers le petit brun, la rage au coeur


-Tout ça c'est ta faute ! Ta faute !


Il s'était ensuite enfui en courant, laissant l'allemand au milieu des cadavres »


Mark ne se souvenait pas bien du reste, mais cela était largement suffisant pour qu'il puisse haïr Adrian de tout son coeur et de toute son âme... Un bruit de pas interrompit le flot de pensées néfastes qu'il nourrissait à l'égard du brun et il s'obligea à penser autrement, à autre chose... Il reprit son masque neutre, bien propre à ce "lui" qu'il était devenu et soupira doucement. On frappa à la porte.

-Entrez...

L'italien tourna la tête et aperçut, à son grand étonnement, la personne qu'il maudissait quelques secondes plus tôt. Néanmoins, il ne perdit pas son calme et interrogea l'élève du regard, se surprenant à le détailler un peu trop. Ses cheveux d'ébène, son regard acier désespérément vide, sa peau crayeuse et sa démarche élégante. Car oui, le jeune von Lok s'approchait du bureau de Mark. Dans un bruissement léger, l'allemand s'assit et murmura doucement

-Professeur...

_________________


Mark's color = #87cefa

Nawak':
avatar
Mark Dutt

Messages : 42
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : Accroché à son portable

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre obligatoire [Mark/Adrian]

Message  Adrian A. von Lok le Ven 14 Juin - 8:48

Pourquoi était-il là déjà ? Pour poursuivre ses études ? Pour s'éloigner de sa famille ? Parce que son grand-père l'avait demandé ? Adrian resta un moment silencieux et s'immobilisa sous ses draps, il avait oublié... Oublié pourquoi il était là dans un lit dans un pensionnat à la con à se demander pourquoi il était là... Et il n'aimait pas ça. Beaucoup de choses plus regrettables auraient été de meilleures choses à oublier... Comme ce jour

« Adrian s'ennuyait tout seul, ses parents étaient occupés et lui il jouait tout seul avec Dark' et les fleurs du jardin. C'était juste un gamin de 11 ans peu loquace. Enfin c'était peu dire, pour lui arracher un mot il fallait vraiment le vouloir. La plupart du temps, il restait enfermé dans sa chambre, mais aujourd'hui était un jour différent. Ses parents avaient invité tout un tas de monde pour... Fêter un truc sans importance. Et le petit brun s'en était retrouvé encore plus isolé qu'à l'ordinaire, puisqu'on s'était accaparé son cher grand-père. Le garçon avait donc attendu le soir avec toute la mauvaise volonté du monde quand son père lui hurla d'aller dire bonjour à l'entrée. Adrian n'était pas enchanté, mais il eut la présence d'esprit de ne rien dire, son père était un peu con...


Au bout d'un bon quart d'heure qui en paru le triple à l'allemand, il décida qu'il n'allait pas rester comme un idiot devant une porte à jouer les plantes en pot et repartit jouer avec son chat. Il resterait cependant devant la demeure, pour que les gens qui le remarqueraient ou qui seraient assez polis pour s'adresser à lui puissent lui dire bonjour. Mais rien ne vint, alors Adrian s'en alla, laissant un blond songeur à cette apparition. Le problème arriva quelques minutes plus tard, le problème s'appelait Edmund, et il était très très en colère contre "son garnement de gosse qui ne respectait pas ses aînés" Adrian ne réagit pas, trop habitué au revirement d'humeur de son père. S'en suit une baffe des plus étourdissantes et c'est le coeur lourd que le petit garçon s'en allait chercher son grand-père


Il préféra tourner les talons, vite, et partir loin. Par exemple se réfugier dans sa chambre, puisqu'Aenrich était résolu à jouer à cache-cache... Mais Adrian ne trouvait plus cela très drôle, il sentait ses yeux piquer et une grosse boule de loger dans sa gorge. Le grand-père bien aimé ne se montrait toujours pas, le brun ne voulait pas pleurer devant d'autres personnes que lui... Alors il empêchait ces foutues larmes de ravager son minois. Et c'est dans cette douloureuse distraction qu'il bouscula un homme, plutôt grand, avec de longs cheveux blonds. Adrian sourit intérieurement en pensant qu'il était comme les princes dans les contes de fées, et à cette réflexion il se mit à pleurer. Pas longtemps, pas beaucoup, mais assez pour se calmer et se retrouver soudainement blotti contre l'autre. Il l'avait déjà vu, c'était le fils Dutt, un italien, quelqu'un de gentil... Et quand l'allemand fut calmé, le blond l'accompagna jusque dans le jardin où il retrouva son aïeul presque à regret pour la première fois.


Mais tout ne pouvait pas se passer bien. Les lumières s'éteignirent dans le manoir et un long silence glaça les os du plus jeune. Dès que le courant revint, il courut vers l'entrée la plus proche, il arriva plus vite que ses aînés. Il n'aurait peut-être pas dû... Et c'est là que tout parti en vrille. Le mot était faible... C'était atroce, affreux, un vrai supplice. Devant les iris argent, un véritable carnage s'étalait sur toute la pièce. Des corps partout, une véritable mare de sang dans laquelle Adrian avant les pieds jusqu'aux chevilles, des litres et des litres d'hémoglobine répandue sur le carrelage habituellement nacré... Au milieu de tout ça, il aperçu ses parents, puis, de la porte en face de lui, un espèce de râle. Il n'eut pas le temps de détourner les yeux qu'un corps glissait le long des escaliers en marbre. Le gamin recula, incapable de dire quoi que ce soit, son expression n'avait pas changée, il respirait juste un peu plus fort... Peut être qu'il aurait dû arrêter de respirer, car l'odeur âcre et tenace du sang s'imprégnait dans son corps en lui faisant peu à peu tourner la tête. Il n'avait même pas remarqué qu'à côté de lui, le blond semblait détruit et voulait le tuer sur place, en le tenant pour responsable... Responsable de quoi, ils étaient restés ensemble pendant toute la soirée, jamais l'un d'eux ne s'était absenté... Adrian ne répliqua même pas et s'évanoui dans les bras de son grand-père, qui ne savait que dire. »



Le reste était sans importance, c'est ce que se plaisait à croire Adrian. Toutes ses erreurs passées, n'importe quoi, rien n'était plus important que "ça". Qui lui avait valu le dégoût de la seule personne qui l'avait jamais apprécié... Lascivement, le brun se leva et soupira. Il ne s'était même pas changé pour dormir, il devait aller voir son entraîneur mais n'en avait aucune envie... Alors il se leva tout de même et arpenta les couloirs d'un air absent. Inconsciemment, ses pas le menèrent jusque dans le bureau du professeur de français. Adrian se sentit étrangement mal, est-ce qu'il lui en voulait encore ? Bien sûr que oui, il avait "tué ses parents"... Adrian avait tenté de le raisonner, mais que dalle... Au final, il avait réussi à convaincre le brun de son soi-disant "crime". Doucement, il toqua à la porte, et la voix du brun serra son coeur dans un étau. Là, c'est sûr, le blond n'allait pas se priver pour le tuer... Adrian lut l'étonnement dans les yeux du professeur et s'assit sur son bureau avant de le regarder, se sentant étrangement hésitant, une peur panique commençait à lui nouer l'estomac...

Professeur...

Il n'entendit pas le "hm" grognon et continua sa phrase

Vous ne croyez pas qu'on devrait...

Qu'on devrait quoi, repartir sur de bonnes bases ? Se pardonner et se faire un câlin ? Non, Adrian savait que ce serait pas aussi simple et regretta presque aussitôt d'être venu jusqu'ici.

Vous

Tout était déjà dit non ? Mark le détestait et ne pouvait pas le voir en peinture, pourquoi s'obstinait-il...


Vous allez m'en vouloir longtemps encore ?

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum