Hey ! On se connait ! [LOCK]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Eve Maeda le Mar 18 Juin - 19:47


Eve sortait tous les soirs. Il ne pouvait pas rester un soirée enfermé dans sa chambre. Il ne supportait pas cela. Cette veillée-là, il décida de faire un tour dans le quartier des Artistes. C'était un endroit coloré et très animé. Il y avait beaucoup d'affiche de peinture là-bas. L'adolescent les regardaient souvent avec admiration. Maeda n'en croyait pas ses yeux. C'était l'endroit parfait pour une personne comme lui. Musée, magasin d'arts créatifs, théâtre... Le blond décida d'aller au théâtre. Il y allait souvent avec ses parents. Pour la première fois de sa vie il allait enfin pouvoir aller au théâtre seul. Ce n'est pas grand chose, c'est vrai. Cependant, ce n'est pas pareil pour Eve. Ses parents lui ont toujours collé aux basques. Alors que pour certaines personnes être ici était un enfer, pour le basketteur, c'était le paradis. Internat rime avec prison pour la plupart des personnes, mais pas pour lui. Oui, pour lui internat rime avec liberté. Liberté, cette personne qu'il allait enfin pouvoir rencontrée. Il avait tant attendu pour la rencontrer cette Liberté, il n'allait pas en perdre une miette.


Eve entra donc dans le fameux théâtre et s'installa à la dernière place libre. Ouf, il n'y avait presque plus de places ! pensa-t-il en soupirant. De justesse ! Le blondinet a failli ne pas avoir de place ! Il était là, heureux. Heureux de sa nouvelle vie. Il avait cette tête de gars qui n'a jamais de soucis dans sa vie. Pourtant il s'en est passé de choses ! Soudainement :


« Itai ! » s'exclama discrètement le garçon.


Il enleva sa chaussure droite et examina son pieds discrètement. Il espérait vraiment que personne n'avait rien remarqué... Il jeta un coup d'oeil à sa droite où il vit une dame bourgeoise qui fit un hum en le regardant puis elle tourna la tête... Quelle crétine ! se dit Eve. Ah ! Une épine ! Eve la retira avec une petite grimace de douleur. Elle s'était surement trimbalée dans sa chaussure.

_________________
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Adrian A. von Lok le Mar 18 Juin - 20:01

Que faire après une énième tentative de dormir ? Hé bien, sortir jusqu'à tomber de sommeil ! Mais Adrian n'était pas adepte des boîtes de nuit et autres ruelles glauques, c'est donc avec l'idée fixe de s'endormir qu'il se dirigea vers le quartier des artistes. Pourquoi ? Parce que son musée, il l'avait déjà visité 15 fois, et connaissait même les prochaines expositions temporaires. En arrivant devant l'endroit familier, il se souvint d'une chose, s'il était naturel pour un Adrian sauvage de se balader en pleine nuit sans avoir sommeil, c'était l'exception qui confirme que les êtres humains ont BESOIN de dormir. L'allemand pesta sur le "manque de zèle" des employés et traîna les pieds au milieu des poufs et des gens farfelus que la nuit inspirait dans ce quartier animé et bruyant qu'était celui des artistes en tout genre. Le brun soupira vaguement, les mains enfoncées dans les poches de son jean troué par des années et des années d'usure à force de le mettre et de le râper partout. parce que non, môssieur, Adrian Alexander von Lok n'achèterai jamais un vêtement délibérément troué et rapiécé pour le simple, futile et versatile fait qu'il serait hypothétiquement "à la mode". Pfeuh ! Bande de... Le brun se renfrogna encore plus et ses pas le menèrent vers le théâtre... Pourquoi pas... Il entra, paya une place et balaya la salle du regard pour trouver une place.

Il allait désespérer quand quelqu'un cria et tous les regards se tournèrent vers cette personne. C'était un blond, un blond qui lui disait quelque chose, sa tête lui rappelait quelqu'un... Mais oui ! Maeda ! Sa béquille ! Avec un très léger air de s'amuser tout au fond, très très loin dans ses iris d'onyx, il se dirigea vers le blondie et lui releva la tête en attrapant son menton avec son pouce et son index, puis il dit doucement

Yo, Eve

Il s'accroupit ensuite à côté du siège du blond et fixa longuement la scène avant de regarder l'épine qui avait glissé sur la moquette rouge. Cette foutue moquette qui brisait la rétine du brun tapissait toute la salle et se trouvait même sur les sièges, mais pas sous forme de moquette, quand même... Il attrapa la chose piquante et se mit en tête de l'examiner, c'était clair, Adrian s'ennuyait ferme, en plus de ne pas avoir de place assise.

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Eve Maeda le Mar 18 Juin - 20:36


Eve était trop occupé à examiner son "atroce blessure". Il faisait toute une histoire pour une petite goutte de sang qui coulait de son pied. Une blessure à laquelle un gamin de cinq ans n'aurait même pas fait attention. Oui, ce n'était rien de grave mais avec Eve la chochotte des pieds, c'est la fin du monde ! Il avait beau être fort et tout le tralala, le basketteur blond était sensible des pieds. Tout à coup il sentit deux doigts lui lever la tête. C'est là qu'il comprit qui tout le monde était en train de le regarder quand il tripotait son pied ! Quelle honte pour ce pauvre gars qui avait juste eu mal à son pied ! En face de lui, Maeda reconnut Alexander.

« Yo, Eve » dit-il doucement.

Le blondinet rougit. Je crois que je me suis fait remarqué ! pensa-t-il. Il se gratta et la tête et sourit à son camarade. Après tout, ce n'était rien. Rien de grave. Il s'en remettrons ces bourges ! Si ce n'est pas tous les jours qu'il voit un gars se toucher le pied, ils devront s'habituer, parce que ce n'est pas lui qui va partir ! Le brun s'accroupit à côté du siège d'Eve. Il semblait vraiment s'ennuyer à en mourir. Il s'ennuyait tellement qui se mit à examiner l'épine qui avait blessé Eve.

« Salut Alexander, tu t'éclates d'après ce que je vois ! » chuchota le blond.

Il lui sourit amicalement et enfila sa chaussure. Si ça continue, y'en a un qui va s'évanouir à cause de la nudité de ce petit pied.

_________________
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Adrian A. von Lok le Mar 18 Juin - 21:35

Le brun s'étira un peu et entreprit d'élargir un des nombreux accrocs dans son pantalon avant de répondre à Eve. Une fois un trou assez grand formé dans la toile bleu foncé, il leva la tête vers les yeux bleus du blondi et répondit tout aussi bas

Ouais, je m'éclates à mort. Toi t'es mignon quand tu rougies, fais gaffe

Adrian, prendre les gens avec des pincettes ? Jamais ! En plus d'être une bloc de pierre inébranlable lorsqu'il s'agissait de faire transparaître des sentiments, c'était le genre de personnes qui ne pensait pas nécessaire de faire mille détours si la raison n'en valait pas la peine. Bien sûr qu'il n'allait pas dire à un ami "tes parent sont morts" mais dire à Eve "T'es mignon" n'était pas du tout à la même échelle. Alors l'allemand soupira faiblement et finit par s'assoir juste devant les jambes du blond pour reposer son dos dessus, c'était déjà plus confortable. Il dérangeait quelqu'un ? Que cette personne aille cordialement se faire foutre, bande de bourges ! L'allemand prenait ses aises, n'ayant pas pu s'asseoir, il faillit le faire sur les jambes du blond, mais ça ne serait sûrement pas bien accueilli par ce nouveau siège... Avec un sourire totalement intérieur, le brun essayait de trouver un moyen pour tromper l'ennui en attendant le début de la représentation... Doucement, il fit crisser ses ongles sur la toile du pantalon d'Eve, rien que pour la sensation des fils sous ses doigts, une dame le regarda de travers. Quoiiii, c'est pas comme s'il était en train de le déshabiller !

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Eve Maeda le Mer 19 Juin - 19:14


Tout était silencieux. On pouvait juste entendre le chuchotement de ces deux adolescents. Alexander était en train d'élargir un des trous dans son pantalon. Un des trous, vu qu'il y en avait déjà pas mal dans ce pauvre bout de tissu.


« Ouais, je m'éclates à mort. Toi t'es mignon quand tu rougies, fais gaffe »

Le brun soupira et s'installa devant le blond pour poser son dos contre ses jambes. Eve afficha un grand sourire puis il passa ma main derrière sa tête pour défaire sa petite queue de cheval. Il préférait nettement avoir les cheveux détachés. Ses parents avaient toujours détester ses cheveux mi-longs. Il avait donc eu l'obligation de se les attacher tout le temps. À l'école, au restaurant, chez lui, à une fête... Alexander gratter le pantalon d'Eve. Ce pauvre Jean qui avait coûté une centaine d'euros à ses parents... Eve avait presque honte de porter ce truc qui avait le prix d'un mois de bouffe pour une famille pauvre...

« Ouais, je ferai plus attention ! » plaisanta le basketteur toujours en parlant à voix basse.

Il jeta un coup d'oeil à sa voisine de droite, et c'est là qu'il remarqua que celle-ci était en train de zieuter les deux jeunes garçons. Eve tira la langue à la dame de la haute société et sourit à son camarade aux yeux de fer.

« Qu'est-ce qu'elle a la vieille ? » blagua-t-il à nouveau.

Eve brossa ses cheveux avec ses doigts. Il les avait attaché toute la journée. Il faisait tellement chaud ! Cela aurait été désagréable avec la transpiration...

_________________
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Adrian A. von Lok le Mer 19 Juin - 19:25

Le brun leva la tête pour apercevoir blondie, qui était à l'envers dans son champ de vision. Il le vit défaire ses cheveux et se rappela vaguement que lui aussi aurait pu le faire, mais c'était tellement une habitude qu'il ne se souvenait même plus que ses cheveux étaient attachés parfois. Avec un léger mouvement de recul, il s'appuya plus confortablement contre les jambes d'Eve et tourna la tête vers leur voisine de gauche. Quand il remarqua (très rapidement) qu'elle fixait consciencieusement ses lèvres, l'allemand forma silencieusement une phrase qu'elle seule pourrait voir "Je vais pas le violer, si ça vous dérange, regardez ailleurs, scheisse" Les insultes, c'était toujours en allemand, comme ça personne ne comprenait.

Adrian attrapa ensuite doucement mais fermement le poignet de son "ami" pour l'obliger à se pencher vers lui, et donc à se plier en deux, avant de chuchoter à son oreille avec des gestes délibérément provocateurs rien que pour faire chier la vieille d'à côté

Elle croit qu'on est ensemble, ou un truc comme ça. Genre j'vais t'violer dans une salle de théâtre avec des sièges qui grattent le cul et une bonne cinquantaine de personnes... Tssss

Puis il relâcha son étreinte, hautement satisfait de la tronche que tirait leur voisine. Il ne savait pas ce qu'elle avait "vu" puisque l'angle de vue n'était pas le même, mais le fait est qu'elle semblait absolument horrifiée. Tant mieux ! Adrian était toujours resté de marbre depuis le début de leur rencontre, mais cette satisfaction personnelle qui ne transparaissait pas le rendait tout de même heureux


Dernière édition par Adrian A. von Lok le Mar 22 Oct - 22:11, édité 1 fois

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Eve Maeda le Mer 19 Juin - 20:00


Alors que le petit blond baillait, il sentit qu'on lui attrapait le bras. Surpris il regarda autour de lui. Ah, c'était Alexander. Eve sourit à pleines dents en se demandant vraiment ce qu'il était en train de faire avec ses gestes étranges. 

« Elle croit qu'on est ensemble, ou un truc comme ça. Genre j'vais t'violer dans une salle de théâtre avec des sièges qui grattent le cul et une bonne cinquantaine de personnes... Tssss »


Eve essayait de se retenir. Il essayait vraiment, vraiment, vraiment. Malheureusement, au bout d'une dizaine de secondes ses joues commencèrent à prendre une couleur digne d'une bonne sauce tomate. Le brun le relâcha. Il avait l'air bien satisfait, mais de quoi ? Eve regarda sa voisine et vit son visage horrifié. Le basketteur compris ce qu'elle avait compris et surtout pourquoi son collègue était si satisfait. Il rit mais ne put s'empêcher de rougir en même temps à l'idée de ce que pensait la vieille dame.

« Excuse-moi pour mon visage de tomate trop mure... » plaisanta Eve.

C'était vraiment désagréable de rougir tout le temps ! Le pire c'est que quand il s'en empêchait c'était encore pire ! Parfois il sentait même ses joues brûler comme des poulets au soleil ! Ses amis lui ont souvent demandé si on pouvait faire cuire des trucs sur ses joues. Le garçon aux yeux d'océan souffla doucement. Il prit la main d'Alexander dans la sienne en rougissant un petit peu et se plia pour lui chuchoter :

« Joue le jeu, elle va en baver cette vieille fermée d'esprit... »

Il lui fit un clin d'oeil amical. La dame commençait à rougir. Cela faisait un drôle de mélange sur son visage. Rouge et épouvanté. On aurait dit qu'elle avait mangé un piment rouge. Magnifique comparaison, Eve !

_________________
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Adrian A. von Lok le Mer 19 Juin - 20:19

L'allemand souriait toujours intérieurement et embrassa doucement la main qu'Eve lui tendait puis jeta un regard presque amusé vers la vieille. Il susurra ensuite à l'oreille du blond, une pointe de défi dans la voix

Evie, je peux t'embrasser ?

Convaincu que la jolie teinte tomate qu'avait pris le blond était CAPABLE d'empirer, le brun voulait tester. Autant pour emmerder Maeda que la grosse cruche dans sa robe trop serrée. Le brun se frotta lascivement contre les jambes d'Eve comme ce cher Dark' savait si bien le faire et leva sa main libre pour caresser doucement la joue du blondi. Ce n'est que maintenant qu'il se rendait compte qu'il avait spontanément trouvé un surnom pour la béquille des escaliers, peut être parce que ce surnom-là était trop long, et un peu humiliant... Peut être. Doucement, il plongea ses iris acier dans ceux océan du blond mais resta absolument stoïque. En y repensant, depuis le début, il avait eu un comportement ambigu avec ce mec, sûrement pour oublier un certain connard aux cheveux verts. Sa main remonta lentement le long de la peau d'Evie pour aller se perdre dans ses mèches d'or, il se demandait un moment quand la dame allait gerber. Ce jeu était mille fois plus amusant que n'importe quelle pièce de théâtre au monde. Néanmoins, le brun insista un peu, répétant sa question avec un ton enjoué qu'il n'avait jamais pris avec personne, sauf pour faire semblant. Avec un semblant de remord, Adrian se demanda ensuite s'il serait réellement capable de s'arrêter après un certain point


Eviiiiie~ S'te plaaait~

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Eve Maeda le Mer 19 Juin - 20:40


Eve sentit une petit baiser sur sa main. On se demandait vraiment quand est-ce que le blond allait tomber dans les pommes. A force de rougir comme ça, il va bien tomber par terre. Avec un peu de défi dans sa voix, Alexander chuchota au basketteur :

« Evie, je peux t'embrasser ? »


Le garçon aux yeux bleus ne répondit pas. Il avait bien trop chaud et était bien trop rouge pour lui répondre. Eve leva sa main libre et s'en servit comme éventail pour essayer - et je dis bien essayer - de se refroidir. Alexander se frotta contre les jambes d'Eve puis il caressa sa joue chaude comme la braise. Et encore pire, le brun plongea ses yeux dans les siens. Il y avait presque de la vapeur d'eau qui sortait de la tête du blondinet. Il se mit ensuite à lui tripoter les cheveux. Désormais, Maeda ne pouvait pas être plus rouge et plus chaud. Des mèches de cheveux lui collaient au visage. Il prit donc la décision de les attacher en queue de cheval avait que cela empire. 

« Eviiiiie~ S'te plaaait~ » supplia Alexander.


Cette fois, Eve n'en pouvait plus. Il sentait son corps très très léger  Il se demandait bien quand est-ce qu'il allait tomber de son siège. Il était même surpris de ne pas s'être déjà évanoui.

« B-babiaboub-bo... »

Voilà ce que répondit Eve aux garçons aux yeux gris comme la tempête. C'étaient les seuls mots - si on peut appeler ça des mots - que le jeune blond réussit à prononcer.

_________________
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Adrian A. von Lok le Mer 19 Juin - 20:52

Paaaauvre Evie ! Ce méchant brun lui en faisait voir de toutes les couleurs, ainsi qu'à la vieille d'ailleurs. Aujourd'hui, notre collection de 21hrs35, blanc laiteux et ridé ! Après le vert mal de mer et le rouge horrifié ! La bonne madame était passée déjà par un bon nombre des couleurs possiblement représentées naturellement sur un visage humain... Et Evie-chou n'était pas en reste, passant du rouge écrevisse, au rouge tomate puis au rouge "signalisation tricolore" en train de briller dans la semi-obscurité de la salle, il avait fait toutes les teintes de rouge là, c'est bon !

Le pauvre blondi attacha ses cheveux dans une ultime tentative d'avoir moins chaud, ce que l'allemand ne facilitait pas. Il avait tout de même retiré sa main pour lui laisser faire sa queue de cheval, mais la replaça doucement ensuite. Décidément, ce jeu était absolument merveilleux. Maintenant, l'idée était = Je l'achève ou je l'achève pas... Déjà, un baiser le fouttrai mal, mais à l'humble avis d'Adrian, un "je t'aime Evie" murmuré à son oreille finirait de tuer le blondi... Ah, que faire~

Adrian eut un microsourire visible et prit doucement appui sur ses jambes. Il se redressa un peu, resserra sa prise dans les cheveux du blondie et l'obligea à se pencher en avant. L'allemand n'allait quand même pas faire une souplesse pour emmerder une vieille peau, fallait pas abuser. Ledit allemand embrassa doucement Maeda sur le menton (faut pas oublier qu'il est à l'envers) puis remonta lentement vers ses lèvres, lui laissant l'occasion de se dégager s'il ne voulait pas

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Eve Maeda le Mer 19 Juin - 21:08


Dans la tête d'Eve il y avait ce bruit de télévision qui bug. Vous voyez ce que je veux dire ? Quand l'écran est tout gris, il y a comme ce bruit de chuchotements ou de je-ne-sais-pas-trop-quoi. Et bah ça c'était le cerveau de Maeda. En même temps il y avait beaucoup d'images mélangées. Beaucoup d'images, mais il y en avait tout le temps les mêmes qui revenaient. Des images où il embrassait Alexander, d'autres où il lui donnait une tarte monumentale et il y avait aussi l'option Alexander reste tranquillement assis et abandonne.

Soudainement, Eve vit ce microsourire qui s'afficha sur les lèvres de son camarade. C'est bon je suis mort, pensa alors le blond. Alexander prit appui doucement sur les jambes du basketteur, se redressa puis il l'embrassa sur le menton. Leurs lèvres étaient très proches, mais le brun ne l'embrassa pas. On aurait dit qu'il attendait qu'Eve le fasse. Les lèvres du blondinet était très sèches. Très très très sèches. Il n'y avait pas plus sec. Tout à coup, Eve posa sa petite main de pianiste qui tremblait sur le visage du jeune homme aux yeux d'argent et il posa doucement ses lèvres sur celle du brun. Et soudainement, après un beau sourire qui avait pour destinataire Alexander, Eve s'écroula à terre comme une feuille morte. Le basketteur n'aurait jamais cru que cela lui serait arrivé un jour. Lui qui se proclamait hétérosexuel. Il était sorti avec une trentaine de filles, au moins mais toutes ses relations n'avaient durées qu'à chaque fois moins d'une semaines...

_________________
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Adrian A. von Lok le Mer 19 Juin - 21:19

Alexander rattrapa facilement et en douceur le blond qui glissait de son siège avant qu'il ne touche le sol, traumatisé, comme s'il avait fait un effort surhumain. C'était assez drôle à regarder et le brun passa distraitement sa langue sur ses propres lèvres, ce n'était pas si déplaisant en fait. Mais il ne revenait toujours pas du fait qu'Evie l'ait embrassé, il "empestait" pourtant l'hétéro à 100 mètres !... Remarque, si on commence comme ça, Adrian, heu... Rien du tout, pas même une brise de quelque chose, peut être qu'il était amoureux du tennis en fait. Adrian glissa un bras sous les genoux de Maeda et passa l'autre dans son dos puis se leva discrètement et sortit de la salle dans l'espoir de trouver les toilettes, histoire de réanimer son ami.

La pauvre dame avait fini par avoir des hauts-le-coeur puis s'était évanouie aussi, les deux garçons ne pourraient sûrement pas revenir dans la salle. Adrian ne résista pas à l'envie d'embrasser doucement le blond, pour une bonne  seconde. Il vadrouilla un moment dans les couloirs avant de trouver les toilettes par un pur hasard. Elles étaient totalement inoccupées. Le brun ouvrit un robinet et caressa doucement le visage d'Eve avec un mouchoir mouillé, le temps qu'il se réveille. Il le posa doucement par terre et s'absenta quelques instants pour se soulager. Il ressortit la braguette ouverte, sans s'en rendre compte. Là, si quelqu'un entrait dans cette pièce, avec un gamin allongé par terre, mouillé, et un en train de remettre son pantalon, il y aurait de quoi se poser des questions. Mais pour une fois, ça n'avait même pas traversé l'esprit d'Adrian

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Eve Maeda le Jeu 20 Juin - 15:47


Yume ~ JUST A LITTLE DREAM.


« Eeeeve ! » criait un voix féminine plutôt aiguë.

Le blondinet était allongé dans l'herbe. Il y avait des fleurs. Beaucoup de fleurs. Des roses, des rouges, des jaunes, des violettes... Il y en avait de toutes les couleurs. Lui, il ne bougeait pas. Il entendait cette douce voix de jeune fille l'appelait, il l'entendait très bien même, mais il ne fit pas à geste. Cette voix ne lui semblait ni familière, ni inconnue. Elle avait un accent japonais par contre, ça il en était sur et certain, car lui même venait du pays du Soleil Levant. Le ciel était d'un bleu magnifique, le soleil rayonnait extraordinairement et il n'y avait pas un nuage à l'horizon. Soudainement, une personne lui donne des fleurs. De jolies fleurs : des roses, desrouges, des jaunes, des violettes...  Il ne voit ni son visage, ni son corps.

« Eve ni. » dit la voix qu'il avait entendue au tout début de son rêve.

Le blond ne les prenait pas. Il ne pouvait pas les prendre, il n'y arrivait pas. Il était comme cloué au sol. Comme si il était mort. Mort. Oui, mais un mort qui voit alors.

Yume ~ THIS IS THE END, I THINK.

Eve ouvrit les yeux. Il retrouva dans les toilettes - quoi de plus normal - en compagnie du brun qu'il avait embrassé une dizaine de minutes auparavant. Le jeune homme rougit. Le basketteur avait le visage humide et froid. Le blondinet tourna la tête. Que dire à Alexander ? Il ne savait pas trop. La première chose qui viendrait. Oui, c'est ce qu'il se dit qu'il allait faire. Des ses yeux bleus foncés, il regarda le garçon aux yeux d'argent.

« Gomen ne, Alexander... Je ne sais pas ce qu'il ma pris... »  dit-il d'un air mélancolique.

Comment allait-il réagir ? Mal ? Bien ? Ou les deux en même temps, qui sait... Le japonais se sentait tellement pathétique qu'il en lâcha une petite larme.

_________________
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Adrian A. von Lok le Jeu 20 Juin - 16:03

Alexander se lavait les mains quand il se rendit compte qu'il n'avait pas fermé son pantalon. Il se sentit un peu... Non, très très con et essuya ses mains dans son t-shirt. Et c'est là que la malédiction du savon s'abattit sur lui. Tout le monde connaît ce truc, c'est le savon mal dilué ou mal rincé qui fait des traces blanches sur la peau, ça colle et c'est très désagréable en plus d'être long à enlever. Il décida donc, étant momentanément incapable de refermer sa braguette (vu que ses doigts glissaient) de passer plusieurs fois ses mains sous l'eau. À la troisième tentative, ses mains étaient propres, elles auraient presque pu briller. 

Il ferma ensuite ce foutu jean troué et tourna la tête vers Maeda. Il semblait se réveiller. Se réveiller et parler, voire déblatérer des conneries sans nom que l'allemand ne comprenait pas. Il en déduit donc que le blondi délirait. Le tennisman s'assit tranquillement à côté de lui et posa sa main froide sur le front d'Eve puis eut un soupir inaudible. Le blond n'avait pas de fièvre, donc il était assez conscient, donc il s'excusait pour... pour quoi ? Adrian comprenait quelques mots de japonais, le minimum. Doucement, il pencha la tête sur le côté et fixa longuement le japonais

De quoi tu t'excuses, j't'ai bien vu à moitié à poil, c'est pas un bisou qui va me tuer. Et j'ai déjà porté bien plus lourd qu'une crevette comme toi

Ouais, enfin là, il pouvait parler, le Adrian. Question crevette, il était pas mal non plus...

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Eve Maeda le Jeu 20 Juin - 16:31


Eve se demandait qui était cette fille dans ce rêve. Il n'avait pas vu son visage, ni son corps, d'ailleurs. Il avait juste pu entendre sa voix, et ce n'est peut-être même pas sa vraie voix, on invente ce que l'on veut dans un rêve. Et qui a dit qu'elle existait vraiment ? Ce n'était qu'un rêve, non ? Pendant le sommeil, notre cerveau peut inventer un tas de choses qui paraîtrons très réel pour ne pas l'être pour autant... Cette fille n'existe pas, c'est moi qui l'ai inventée... en conclut le blondinet.

Alexander s'installa à côté du japonais et soupira. Il posa sa main froide sur le front du basketteur, surement pour voir s'il avait de la fièvre. Eve n'était pas malade. Il allait très bien, et il n'avait pas de fièvre. Le brun pencha la tête sur le côté et fixa longuement le blond. Celui-ci baissa les yeux. Il se sentait tellement bête, il avait honte de le regarder dans les yeux.

« De quoi tu t'excuses, j't'ai bien vu à moitié à poil, c'est pas un bisou qui va me tuer. Et j'ai déjà porté bien plus lourd qu'une crevette comme toi » lui dit le garçon aux yeux de fer.

Eve, surpris leva la tête pour regarder Alexander. Il était vraiment étonné de sa réaction. Il n'aurait jamais cru qu'il aurait dit une telle chose. Le jeune homme resta immobile, regardant fixement son camarade. Puis tout à coup, il se mit à sourire joyeusement. Il mit une tape sur l'épaule d'Alexander et lui dit :

« Yosh ! Ce n'est pas grand chose après tout ! » 

Eve souriait de toutes ses jolies dents blanches. Il était passé du pathétique au joyeux en quelques secondes seulement. Il était comme ça. Il pouvait vite changer d'émotion. Il ne pouvait pas rester triste pendant trop longtemps.

_________________
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Adrian A. von Lok le Jeu 20 Juin - 16:42

Adrian qui s'inquiète, c'était exceptionnel, pourtant il venait de le faire, quand il croyait que l'autre imbécile blond était malade. À ce moment là, il s'était senti stupide, mais n'avait rien dit et rien laissé paraître. L'allemand resta silencieux lorsque Maeda se montra un peu trop démonstratif et affichait à présent un sourire éclatant digne des spots de pub pour un dentifrice. Le brun eut pourtant du mal à contenir ses pulsions sadiques quand le blondi affirmait que ce n'était pas grand chose. À ce moment)là, ça ne le dérangerait pas de recommencer, hm ? C'est donc innocemment qu'Adrian posa de nouveau ses lèvres sur celles d'Eve. Il se recula ensuite, toujours aussi indifférent, et se justifia sans s'inquiéter le moins du monde.

C'est toi-même qui a dit que ce n'est pas grand chose, Evie

Peut être que le blondi le frapperait après tout, ou pas. Il irait peut être vomir, les toilettes sont en partie faites pour ça. Malgré ça, Adrian n'avait pas peur de sa réaction, il s'en foutait même complètement. il avait eu sa part d'amusement pour cette soirée, mais la fatigue ne venait toujours pas, c'était très ennuyeux... Pas vraiment décidé à partir, il choisit simplement de s'assoir en tailleur en fixant le blondi, échafaudant des dizaines d'hypothèses sur ses réactions et surtout, cherchant un moyen d'amusement autre que la vieille, qui, c'en était certain, ne se remettrait jamais de ce qu'elle avait vu

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Eve Maeda le Jeu 20 Juin - 17:06


Et c'est reparti pour un tour. Alexander posa ses lèvres sur celle d'Eve. Puis il recula, tranquillement, indifférent. Patate, ça ne voulait pas dire que tu pouvais recommencer ! s'énerva-t-il intérieurement. Le blondinet rougit, encore une fois de plus, pour ne pas perdre nos petites habitudes. Il (re)commençait à avoir aussi chaud que dans un sauna et il perdait ses mots. À croire que le jeune homme au yeux gris le faisait exprès.


« C'est toi-même qui a dit que ce n'est pas grand chose, Evie » 

Arrête de me donner des surnoms de filles, mon prénom est déjà assez horrible... ! dit-il à Alexander dans sa tête. Bon, désormais, le japonais était pas mal rouge - comme l'heure d'avant, en fait. Ouais, il avait cette petite teinte, un peu comme du maquillage. Sauf qu'Eve, il ne met pas de maquillage, il n'en met jamais. Jamais. Beaucoup de chanteurs de son pays en mettent, mais lui ça ne l'intéresse pas vraiment ce genre de trucs... Il aime beaucoup ces chanteurs, d'ailleurs. Le basketteur se releva un petit peu et avança sur  ses genoux pour se mettre en face d'Alexander. Il se posa sur ses jambes et mit ses mains sur celle du brun. Rouge avec une minuscule, microscopique, toute petite pointe de colère, il s'écria doucement :

« M-mais... C'est p-pas pour ça que tu d-devais recommencer ! » 

Puis il croisa les bras et fit la moue. Il tourna la tête sur le côté pour ne plus voir le grand brun. Il ne faisait pas la tête à Alexander, il faisait juste semblant, car en réalité, Eve ne savait pas faire la tête à quelqu'un. Il menaçait souvent ses amis en leur disant : "J'te parle plus" mais au bout de deux minutes à peine il ne pouvait s'empêcher de leur reparler.

_________________
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Adrian A. von Lok le Jeu 20 Juin - 17:21

Alexander eut un très léger sourire intérieur, ce gamin était amusant, très amusant. Il observait le blond rougir à vue d'oeil et bouder en s'asseyant en face de lui. Avec une lenteur calculée, il lui attrapa le menton comme à leur première rencontre et l'obligea à le regarder dans les yeux puis dit doucement

Ah, c'est dommage. Bon, j'y vais alors

Un sous-entendu ? Où ça ? Non, il voulait juste voir les réactions du blond, ces petites mimiques si distrayantes et ces phrases prévisibles au possible. Adrian se leva prestement et s'étira un peu, à la manière de Darkness qu'il avait presque hâte de retrouver. Il a toujours préféré la compagnie de son gentil chat à celle des humains, horriblement ennuyants. Le brun se jeta un rapide coup d'oeil dans le grand miroir et aperçut avec une stupéfaction parfaitement dissimulée que ses joues étaient légèrement teintées de rouge... C'est vrai que depuis cet imbécile vert, il n'avait embrassé personne et ne s'était plus montré proche avec quiconque. Enfin, il ne s'affichait pas avec le vert, mais il était plus agréable avec lui malgré tout, c'était une façon de monter qu'il était proche de ce con...

Au final il l'avait aimé bien plus qu'il ne l'aurait pensé ou s'y serait autorisé, il l'avait aimé bien que l'autre tennisman lui ait forcé la main au début, il l'avait aimé et c'est quand ce con partit qu'il s'en rendit enfin compte, que cette histoire de secret, Adrian n'y attachait finalement aucune importance. Et ça devait être avec Evie, hétéro, le blondinet croisé avec une tomate qu'Alexander se montrerait presque amical à nouveau ? La bonne blague !

Alexander se regarda une nouvelle fois dans le miroir et décela au fond de ses prunelles ce sentiment amer qu'est la tristesse, passa deux secondes à contempler ce semblant d'humanité dans son regard puis le fit disparaitre totalement, redevenant froid et impassible. Sentiments à la con, le jour où vous serez libéré n'est pas aujourd'hui

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Eve Maeda le Jeu 20 Juin - 17:56


Alexander lui attrapa le menton pour qu'Eve le regarde. Le basketteur le regarda dans les yeux. Il resta immobile le regardant sans rien dire. C'est qu'il n'avait pas grand chose à dire... Tout ce qui s'était passé... oui, tout ça... depuis qu'il se sont rencontrés... Les escaliers... le baiser... l'évanouissement... puis le deuxième baiser... À quoi rimait tout cela ? Hein ? Le blond se perdait sur sa propre identité. Il ne savait plus qui il était. Eve avait toujours été une personne très sympathique et pleine de compréhension, mais niveau filles, il avait constamment été dégueulasse. C'est le seul mot que l'on peut employé quand on a fait des choses comme cela. Il les avait jetées une par une et n'avait jamais eu aucun sentiment pour elles. Il y a longtemps, il était le gentil populaire hétérosexuel du lycée qui sortait avec une fille qu'il n'aimait pas forcément toutes les semaines, dorénavant, il serait le discret bisexuel - ou peut-être bien homosexuel - du lycée qui donnait beaucoup d'importance à ses relations amoureuses ? C'est bien cela ? 

« Ah, c'est dommage. Bon, j'y vais alors »

Alexander se leva et Eve ne le quitta pas du regard. Il remarqua les petites rougeurs sur le visage du brun. Il se sentait très mal. Vraiment très mal. Il avait l'impression d'avoir été méchant avec lui, de lui avoir fait du mal, comme avec toutes ces filles. Non, plus jamais, plus jamais il ne voulait être ainsi et il avait l'impression de l'avoir été avec ce pauvre Alexander. Même si il avait toujours été impassible et froid, il sentait comme un malaise. Comme une douleur dans von Lok. 

Silencieusement, Eve se leva. Il s'approcha du garçon avec discrétion. Celui-ci se regardait dans la glace, il ne l'avait pas vu. Gomen ne, Alexander... se dit-il. Le japonais voulait s'excuser. Il voulait hurler ses excuses. Pourquoi ? Mais, pourquoi des excuses ? Tout simplement parce qu'il avait menti. Il avait plutôt apprécié ce baiser et il lui avait dit qu'il ne voulait pas qu'il recommence. Faux. C'était totalement faux. Eve était juste timide comme tout et avait peur de faire rejeté. Beaucoup apprécié un garçon était très dur pour le gosse. C'était une toute nouvelle chose pour lui. Il avait toujours été entouré de filles hystériques qui l'aimaient pour son intelligence, son sourire, sa beauté et son coté sportif. Pour rien d'autres. Il avait eu une relation amoureuse avec toutes les filles qu'il avait connues, même avec Aiko, sa seule amie qui l'aimait pour ce qu'il était mais au bout de deux semaines, il avait jeté la pauvre Aiko et ils ne s'étaient plus jamais reparlé. Gomen ne ! se criait-il dans la tête. Malheureusement, rien ne sortait de sa pauvre bouche. Pourtant, il voulait vraiment, vraiment, vraiment s'excuser auprès d'Alexander. En une fraction de seconde, Eve fut juste à côté du brun. Il posa sa main droite sur le miroir et de sa main droite, il retourne le garçon vers lui.

« Gomen ne, Alexander, lui dit-il en souriant et en pleurant même temps. J'ai menti, cela ne m'a pas déplu que tu ais recommencé ! »

Des grosses larmes d'eau claires coulaient le long du clair visage d'Eve. Il n'était pas triste, non ce n'était pas cela... Il avait honte, honte d'avoir agi ainsi. Il souriait car il voulait qu'Alexander voit que ce baiser lui avait vraiment plu, qu'il ne mentait pas. Si il lui avait dit qu'il ne voulait pas qu'il recommence il y a quelques secondes, c'est tout simplement parce que cela ne lui était jamais arrivé. C'est comme quand un enfant fait pour la première fois du toboggan. Il ne veut pas recommencer, car il a eu très peur et pourtant, il a beaucoup apprécié cela...

_________________
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Adrian A. von Lok le Jeu 20 Juin - 18:40

À quoi rimait tout cela... Cette question flottait dans la tête d'Adrian comme une épée de Damoclès au dessus de lui. Pourquoi. C'était énervant pour lui, le bloc de glace, de perdre ainsi toute contenance. Il se contrôlerait, jusqu'à ce qu'il soit seul, ouais, c'est ça. Et quand on le renverrait après avoir cassé un ou deux murs, il irait faire chier ses parents. Ouais, bien sûr. Tout, dans cette putain de relation, le ramenait à Riku, l'espèce de motte de gazon, le chewing-gum, la chose verte, cet imbécile qui l'avait rendu méconnaissable en privé... Alexander baissa les yeux vers le blanc nacré du lavabo, cherchant à se concentrer sur quelque chose. C'était urgent, il le sentait, comme si une alarme résonnait dans tout son corps pour prévenir d'un débordement émotionnel imminent.

C'est seulement à ce moment-là qu'il sentit une présence à côté de lui, mais le temps de s'en rendre compte et c'était déjà trop tard. une main le força à se tourner et l'allemand se retrouva devant un Maeda en pleurs avec un grand sourire. Merde, que les humains sont étranges !... Mais le plus étrange suivit, avec les paroles du blond, sauf qu'Adrian n'était pas en état de réfléchir et n'en avait pas envie, pas du tout. Il se sentait mal, faible, comme s'il allait s'effondrer en pleurant. Au final il n'était pas si fort, il avait mal accusé le coup. Ce putain de connard qui partait sans prévenir personne, faisant perdre tout le peu de foi restante en l'humanité à l'allemand. Les iris onyx se plantèrent dans ceux d'Eve et leur couleur frappa violemment la raison du brun.

Pourquoi fallait-il que ce con ait cet oeil bleu si envoûtant, pourquoi Alexander avait insisté pour le voir, disant à chaque fois qu'il était magnifique, pourquoi Eve avait les mêmes. Le brun avait de plus en plus de mal à se contenir, ses yeux se voilèrent légèrement. Il attrapa un papier essuyant et sécha délicatement les joues du blond sans casser le lien qu'il avait établi entre leurs regards. Malgré ça, sa raison se perdait dans des lambeaux de souvenirs, d'échos, parlant tous de cette pile électrique qu'il apprit à adorer. Son coeur se serra atrocement et il s'obligea à rompre l'échange pour boire un peu d'eau. Il comprit que ses mains tremblaient quand il mit plus d'eau sur son tee-shirt et dans le lavabo que dans sa bouche et forma silencieusement sur ses lèvres le prénom du vert comme si ça le ferait revenir. Il resta ensuite atrocement silencieux, il avait réussi à garder son masque d'impassibilité mais la tension ambiante qui semblait émaner de ses paroles lui ôtait toute crédibilité. Un mélange de culpabilité, de tristesse et de remord nouait ses entrailles, s'il lui avait dit au moins une fois qu'il l'aimait, il serait resté, hein ? Le temps de se calmer, de reprendre contenance, d'instaurer à nouveau ce froid glacial qui le caractérisait, le brun mit un peu de temps avant de se redresser et recommença à fixer le blond puis dit doucement

J'aurais pas dû faire ça, c'est moi qui doit m'excuser

L'esprit trop embrumé, il chancela un moment comme si quelqu'un l'avait frappé au visage. Comment osait-il se montrer aussi faible devant quelqu'un, comment avait-il pu être aussi dépendant de ce putain de vert ! Adrian s'appuya sur le rebord du lavabo, ses phalanges blanchissant tant il serrait l'émail nacré, dans une ultime tentative de tenir. Tenir face à ce manque qui le terrassait par vagues, face à cette envie de pleurer qui le prenait à la gorge et lui faisait manquer d'air, face à toutes ces conneries de sentiments d'humain qu'il ne laisserait plus jamais passer... Sa seule fierté du moment était de réussir à ne pas pleurer, à rejeter complètement cette douleur qui l'aurait fait se transformer en fontaine. Pas même une goutte d'eau ne mouilla ses yeux pour les rendre brillants, rien, il avait réussi à rester froid. Ce que ça lui apportait ? Aucune idée.

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Eve Maeda le Jeu 20 Juin - 19:59


Alors qu'Eve pleurait avec un grand sourire, Alexander restait toujours autant impassible. Le blondinet lui avait montrer tous ses sentiments et pourtant il savait très bien que le brun resterait froid comme du marbre. Alors pourquoi lui montrer autant d'émotions si lui ne lui en dévoilerait pas une ? Eve sentait de fortes émotions en  Alexander. C'est comme si elles étaient coincées en sa personne et qu'elles n'arrivaient pas à s'afficher sur son joli visage. Car oui, Eve trouvait Alexander beau. Il aimait beaucoup ses merveilleux yeux gris, il n'en avait jamais vu de tels auparavant. Mais sa frimousse serait bien plus belles avec ses émotions. Tristesse, joie ou même colère, Eve attendait de pouvoir peut-être un jour voir ces choses sur son minois. Car, que ses sentiments soient négatifs ou positifs, une bouille est bien plus agréable quand elle exprime des tels trucs. 

Alexander essuya les joues du joueur de violoncelle puis il alla au lavabo pour pouvoir boire. Il restait silencieux et Eve aussi. Que dire après tout ? Excuse-moi même si je ne sais même pas ce que je veux ? On ne pouvait même pas savoir si le japonais été heureux ou triste, si il aimait Alexander ou pas. Comment pouvait-on excuser ça ? Hein ? Ce gosse qui avait honte et était plein de remords, ce gamin qui était triste et en même temps tellement heureux ! Que pouvait-on faire avec une personne comme celle-là ? 

« J'aurais pas dû faire ça, c'est moi qui doit m'excuser »

Eve ne pouvait pas croire ce qu'il avait entendu. Comment Alexander osait-il s'excuser ? Et surtout, pourquoi s'excusait-il ? Pourquoi ? Il n'avait pas le droit de s'excuser ! Pas le droit ! Cela rendait Eve fou. Il se demandait sans cesse : Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi, Alexander ?! Le brun n'avait rien fait. Rien de quoi s'excuser. La seule personne qui devait s'excuser ici était seulement Eve. Et il devrait s'excuser au moins milles fois pour réparer ce qu'il avait fait. Alexander savait ce qu'il voulait lui au moins ! Le blondinet, lui, ne voulait pas qu'il l'embrasse, puis il voulait. Il ne voulait pas qu'il soit trop proches, puis il voulait ! Quel capricieux !

Le jeune homme aux yeux gris serrait très fort les bords du lavabo dans ses mains. Le japonais aurait bien voulu savoir si une petite émotion se baladait sur son visage, mais celui-ci était caché par ses cheveux. Lentement, Eve s'approcha alors du brun. Sa démarche ressemblait à celle d'un zombie. Perdu dans lui-même, Eve devenait complètement fou. Fou. Il avait envie de tomber et de pleurer jusqu'à se vider de tout le liquide de son corps, de sauter de partout en hurlant sa folle joie, d'exploser les murs avec des regards noirs, et tout ça en même temps. Quand il fut à côté du garçon qu'il avait embrassé à deux reprises, il lui dit d'une voix douce et avec lenteur :

« Nee... Pourquoi ces excuses, Alexander ? Je ne comprends pas. »

Eve leva la tête et regarda fixement Alexander de ses yeux bleus foncés. Désormais, le blondinet était aussi impassible que son camarade. Il faut croire que c'est contagieux. Non, ce n'est pas vraiment cela. En réalité, c'est juste qu'Eve était tout en bordel dans son esprit. Tout était mélangé. Rien n'était au bon endroit. C'est comme quand on ne range pas sa chambre que l'on ne retrouve plus les choses importantes. À cause de cela, le basketteur entendait des milliers de chuchotements et voyait des milliers d'images ce qui lui faisait un mal de crâne insupportable.

_________________
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Adrian A. von Lok le Jeu 20 Juin - 20:19

Il n'avait pas remarqué le parfum discret du blond mais le huma quand celui-ci se rapprocha. Et il sombra complètement.

Après une vaine lutte contre lui-même, Alexander sentit des larmes atrocement brûlantes lui lacérer les joues pour aller s'écraser sur le sol comme preuve de son échec face à ses sentiments. Le barrage avait une fuite, mais ne craquait tout de même pas, tout irait bien, il oublierai tout ça... Qu'il avait craqué devant un mec qui lui en faisait voir de toutes les couleurs au propre comme au figuré. Il pleurait sans bruit, ses épaules bougeait doucement, saccadant légèrement sa respiration. Il n'était plus dans les toilettes du théâtre, dans le quartier des artistes de la ville de l'académie, il était avec Riku, et c'était différent. Il essuya doucement ses joues du revers de la main et essaya de se concentrer un minimum. Il formula ensuite des phrases dans sa tête, ça n'avait aucun sens, que dalle, tout était trop confus. Au final, c'est d'une voix légèrement étranglée que le brun parla

Je... suis désolé. J'aurais dû... te le dire au moins une fois... Et pas te traiter comme ça... Mais j'arrive pas... C'est un cauchemar... Je veux me réveiller et te trouver à côté de moi... Dis-moi que c'est un rêve que t'es pas parti, Riku !

Sa voix partait en crescendo sur la dernière phrase et elle se brisa en se noyant dans des sanglots contenus. Adrian tremblait de la tête aux pieds. Il ne pensait plus à rien. Il passa un bras dans le dos d'Eve et l'autre retint sa nuque avant de l'embrasser doucement. ses gestes s'étaient enchaînés à une vitesse folle, l'allemand avait souvent fait ça avec le vert, quand il n'avait plus de mots (même s'il parlait peu) La main d'Adrian se crispa doucement dans les cheveux du blond jusqu'à ce qu'il se rende compte d'une chose qui le ramena brutalement à la réalité : Riku n'avait pas les cheveux assez longs pour s'attacher les cheveux.

Le brun se donna une grosse baffe mentale et s'en voulu atrocement avant de chercher dans son esprit encore anesthésié qui pouvait être la personne qu'il avait embrassée... il n'avait pas rencontré beaucoup de garçon à l'académie, et naturellement, la seule personne qui lui vint fut le professeur de français, mais il savait que ce n'était pas Dutt... Doucement, l'allemand se détacha du mec qu'il venait d'agresser et crut réellement voir son amant en croisant les iris bleu, un nouveau coup au coeur le fit vaciller. Il se maudit intérieurement pour son comportement et se blottit contre le blond, faisant croire qu'il le confondait toujours avec le vert

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Eve Maeda le Ven 21 Juin - 20:02


Quelle surprise ! Alexander pleurait. Il pleurait silencieusement. Sa respiration était saccadée. Eve regarda le garçon longuement avant de se mettre à pleurer lui aussi. Il pleurait silencieusement, lui aussi. Quelle triste scène. On se serait cru dans un film dramatique. Le blondinet était aussi immobile qu'une pierre tombale. Il baissa la tête. Un sourire se dessina sur son visage clair. Le japonais n'était pas triste du tout. Non, il était juste ému et c'est pour cela que ces larmes coulaient le long de son visage. Le blondinet essuya son visage avec la manche de sa chemise. J'ai enfin pu voir une émotion sur son visage... pensa-t-il avec joie. Eve posa la main sur son coeur. Il battait fort, très fort.

« Je... suis désolé. J'aurais dû... te le dire au moins une fois... Et pas te traiter comme ça... Mais j'arrive pas... C'est un cauchemar... Je veux me réveiller et te trouver à côté de moi... Dis-moi que c'est un rêve que t'es pas parti, Riku ! »

Eve sécha une dernière fois ses larmes puis il regarda Alexander avec un sourire réconfortant. Celui-ci s'était mis à pleurer de plus en plus. Il tremblait, aussi. Tremblait beaucoup. Soudainement et rapidement, le brun passa un bras dans le dos du basketteur et l'autre derrière sa nuque fragile puis il l'embrassa. Le garçon aux yeux bleus fut d'abord surpris puis il comprit que son camarade se trompait. Riku, he ? Riku c'est une beau prénom... Lui aussi était japonais, he ? Il devait être une personne très importante pour lui pour qu'il se mette dans cet état. Une personne très importante. Une personne qui était surement partie, cette personne lui avait aussi peut-être fait du mal. Alexander se détacha ensuite d'Eve. Il le regarda puis se blottit finalement contre lui. Le blond le serra fort dans ses bras. Il frotta sa tête sur son épaule. Tout cela était triste, n'est-ce pas ? Tellement triste... Pourtant, un grand sourire était dessiné sur la frimousse d'Eve. Un sourire joyeux et comblé d'avoir enfin pouvoir vu une émotion sur ce minois froid qu'était celui d'Alexander. Qu'elle soit négative ou positive... il voulait voir le beau visage du brun avec une émotion... Et c'est tout juste ce qu'il venait de se passer. Cela avait été magnifique, cela avait été un rêve. Il lâcha encore une larme, bouleversé.

« Pleure, pleure, cela fait du bien à tout le monde, tu sais... Évacue... évacue toutes ces choses qui te font du mal et tu iras beaucoup mieux... Ce n'est pas un défaut... de montrer ses sentiments, alors affiche-les tous et cela te rendra la vie bien plus facile, Alexander... Tu ne peux pas bloquer tes émotions en toi... Dans le cas contraire, au bout d'un certain moment... tu exploseras et tu te sentiras très, très mal... »

Sur ce grand discours, Eve prit doucement et délicatement la tête du brun dans ses deux mains et la plaça face à la sienne. Il lui afficha un grand sourire consolateur et il lui caressa doucement la joue. Il frotta avec délicatesse son front contre celui du jeune homme aux yeux de tempête. Eve est un pleurnichard, c'est vrai. Il est aussi très timide, on ne peut le nier. Il est plutôt sensible également, personne ne dira le contraire. Malgré tout cela, il a appris une chose... Être un gros chialeur, ce n'est pas un mal... Être farouche, ce n'est pas une anomalie non plus... Être plutôt émotif, ce n'est pas une imperfection... Ce sont ces petites choses qui peuvent constituer un être humain. Un être humain ne peut vivre sans jamais pleurer et ne jamais être en colère. Un être humain ne peut vivre sans jamais rire et être ému.

_________________
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Adrian A. von Lok le Ven 21 Juin - 20:35

S'il s'était détendu en sentant les bras du blondi autour de lui, son commentaire lui envoya une forte décharge électrique dans tout le corps, terminant ainsi de lui remettre les idées en place. Le brun essuya ses yeux d'un geste rageur puis se détacha complètement d'Eve pour passer de l'eau sur son visage et en boire un peu. À son grand soulagement, le contact du liquide froid sur ses joues à présent brûlantes de rage le calmait fortement et efficacement. Il avait réussi à redevenir lui, froid, inconvenant et dérangeant pour la plupart des gens. L'allemand porta ensuite ses iris onyx sur le corps du blondi et pencha doucement la tête sur le côté à la manière d'un chat. Il sembla réfléchir longuement alors que sa décision était déjà prise, puis dit avec un ton distant qu'il n'avait encore jamais utilisé avec le blondi

Je me suis trompé en fait, tu mérites pas de m'appeler Alexander. Ça sera Adrian pour toi, comme tout le monde. J'ai très bien contenu mes émotions pendant 14 ans, alors c'est pas maintenant que ça va foirer. C'est hors de question. Et tu sembles parler en connaissance de cause, mais c'est stupide, tu ne sais même pas pourquoi j'ai fait ça, tu te poses pas la question, tu

Il se rendit vaguement compte que Maeda ne saisirait jamais ni la portée de ses paroles en ce moment, ni celles de ses actes, et abandonna l'idée de lui faire comprendre quoi que ce soit. Il se contenta de le décoiffer sans prévenir en soupirant à nouveau imperceptiblement. Mais étrangement, ce sale gosse heureux devait s'en sortir avec un traitement de faveur. Le brun pensait encore au vert et songea à la seule chose exceptionnelle qu'il avait faite pour lui. Il hésita un long moment, s'il montrait ça à Eve, ça voulait dire qu'il mettait son vert et cet imbécile sur le même plan émotionnel ? Non, pas possible, pas possible du tout. Pourtant, Adrian était parfaitement conscient cette fois-ci et s'approcha de nouveau dangereusement d'Evie avant de lui saisir le menton de la main droite comme il le faisait si bien. il se pencha vers les lèvres du blond jusqu'à ce qu'elles se frôlent mais se contenta de murmurer

Regarde bien ce qui va suivre, parce que tu le reverra jamais

Il sentait le souffle du blond sur ses lèvres, c'était assez déroutant. L'allemand ne prit même pas la peine de se déprocher d'Eve et passa sa main gauche dans ses cheveux avant d'y retirer le fin élastique qui maintenait sa chevelure ébène. Il sentit immédiatement les mèches caresser sa nuque pour venir encadrer son minois d'ivoire et ses yeux d'onyx. Aussitôt, il se demanda s'il avait fait le bon choix, mais c'était trop tard, et de toute façon, ce n'était pas si exceptionnel... Si en fait, mais Adrian ne se rendait même pas compte de cela. Les seules fois où il retirait cet élastique, c'était pour prendre un bain et quand il couchait avec Riku... Plutôt particulières comme situations~

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Eve Maeda le Ven 21 Juin - 21:05


Cela ne s'était pas passait du tout comme Eve l'aurait voulu. Après tout, il ne faisait pas de films, on ne pouvait pas changer une personne comme cela... Il aurait du s'en douter que le brun allait mal le prendre, mais pour lui essayer était important et après si ça marchait pas et bien tant pis, il recommencerait un autre jour. Le blondinet sentit la rage dans le corps d'Alexander. Il essuya ses larmes d'un coup et alla au lavabo se débarbouiller puis boire. Désormais, le brun était redevenue comme avant... froid... impassible... Le garçon aux yeux d'argent planta ses yeux dans ceux du basketteur et pencha la tête. Ce qui allait se produire n'allait surement pas plaire du tout au japonais... 

« Je me suis trompé en fait, tu mérites pas de m'appeler Alexander. Ça sera Adrian pour toi, comme tout le monde. J'ai très bien contenu mes émotions pendant 14 ans, alors c'est pas maintenant que ça va foirer. C'est hors de question. Et tu sembles parler en connaissance de cause, mais c'est stupide, tu ne sais même pas pourquoi j'ai fait ça, tu te poses pas la question, tu »

Même si Eve n'avait pas trop saisit tout ce qu'avait dit Adrian, il détesta le ton qu'il avait pris. Le blond serra très fort ses points et fit crisser ses dents. Eve avait dit quelque chose qui ne l'avait pas plu, c'est vrai mais pour lui, cette intonation était inacceptable. De plus, il osa le décoiffer. Le prenait-il pour une poupée vivante, ou pour son esclave ?! Le jeune homme aux yeux bleux fronça les sourcils. Mais pour qui il se prend ?! Même si cela ne lui avait pas plus, il avait juste voulu l'aider ! Ce n'est pas pour cela qu'il devait employé un ton comme celui-ci ! Eve ne voulait plus être patient avec lui. Alexander lui attrapa le menton et s'approcha des lèvres du blond. Essaie et je te pète la gueule ! pensa-t-il. Maeda était un garçon très gentil et pas bagarreur, mais quand il était trop énervé, il pouvait devenir très très violent.

« Regarde bien ce qui va suivre, parce que tu le reverra jamais »

Le japonais était tellement en colère que sa respiration devint de plus en plus rapide et de plus en plus forte. Adrian enleva l’élastique qui maintenait ses cheveux en une petite queue de cheval. Eve baissa la tête. Ses mâchoires étaient serrées, ses sourcils froncés et ses points fermés au maximum. Soudainement il leva la tête et avec rage il hurla de toutes ses forces :

« Qu'est-ce que tu comptes faire, ima ?! »

Il respirait comme un fou et son corps tremblait comme une feuilles. On aurait presque dit qu'il était prêt à mordre. Pourquoi avait-il mit tant de sentiments dans cette personne, dans ce mec, cet abruti ? Eve ne pouvait plus supporter de le voir - pour l'instant. Tant qu'il ne changerait pas avec lui, ils ne se parleront plus... et c'est tout...


Dernière édition par Eve Maeda le Dim 4 Aoû - 18:44, édité 1 fois

_________________
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey ! On se connait ! [LOCK]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum