Je crois bien... que j'ai... j'ai rêvé de toi. [PV : Dridri] [END]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je crois bien... que j'ai... j'ai rêvé de toi. [PV : Dridri] [END]

Message  Eve Maeda le Jeu 4 Juil - 19:48

HRPG :
Je ne mets plus en Times New Roman parce qu'après j'ai l'impression de n'avoir rien écrit... ;__;

Du levé du soleil jusqu'à son couché, le sourire d'Eve n'avait pas bougé d'un pouce. Ses amis ont presque cru qu'il était malade ou quelque chose dans le genre. Peut-être que c'était un zombie... ou qu'il avait rencontré des extra-terrestres... Ouais bon, c'est vrai qu'Eve aspirait la joie de vivre, mais à ce point là... Ils n'avaient jamais vu ça... Et quant on dit jamais, c'est jamais. Il ressemblait  au soleil tellement il était heureux. Il n'a pas beaucoup parlé non plus, ce jour-là. Il avait eu la tête dans les nuages toute la journée. Personne n'avait su deviner à quoi pensait le blondinet. Aah ! Et si vous saviez ce qu'il se passait dans sa petite tête ! C'était tout joyeux, là dedans ! On aurait dit qu'il y avait une fiesta dans son crane.

À la fin de la journée, donc vers dix-huit heures, le japonais se dirigea, son ballon de basket à la main, vers le stade pour s'entraîner en solo. Il en avait bien besoin ! Persévérer, persévérer encore et encore ! C'est ça la clé de la réussite, non ? Et voilà que je te fais des dribbles, saute, court. Court en dribblant ! Lancé, lancé ! Le basketteur s’entraîna jusqu'à ne plus en pouvoir.

C'est vers dix-neuf heures et demi environ que le blondinet décida se stopper son entrainement. Transpirant comme un sanglier (merci l'expression très... sexy...) il retira son tee-shirt, comme il avait l'habitude de le faire, et le prit dans la main gauche, le ballon de basket dans l'autre. Normalement, il n'y avait personne à cette heure-là dans le bâtiment. Maeda avança vers l'école pour pouvoir prendre une bonne douche et se coucher quand il vit... Adriaaaan ! Le plus grand sourire qu'on puise faire s'afficha sur le visage du blond au yeux bleus. Ses yeux brillaient de milles feux. Il jeta ses affaires par terre et courut vers son brun. Avec la vitesse d'une gazelle (Qui écrit ce texte ?) il lui sauta dessus puis le serra dans ses bras. Il l'embrassa tendrement avec de le regarder avec un beau sourire.

« Konbanwa, Alexander-kun ! Tu vas bien ? »

Toute la journée, tooooute la journée, la foire dans son esprit c'était quand il pensait à Alexander. Oui, parce qu'il avait pensé à lui toute la journée. Il voulait rester avec lui toujours, toujours. Mais Eve ne voulait pas faire le mec collant, hein. Faut pas abuser non plus ! Ils ont tout les deux le droit à leur liberté tout de même !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois bien... que j'ai... j'ai rêvé de toi. [PV : Dridri] [END]

Message  Adrian A. von Lok le Jeu 4 Juil - 20:07

Fatigue... C'est la seule chose à laquelle pensait le beau brun en mâchonnant son crayon dans son cours de français. Il avait toujours des notes parfaites de toute façon, alors Mark s'énervait souvent après lui. Et à cause de cet intérêt soudain pour l'allemand, les rumeurs couraient bon train sur un "couple" prof-élève. Adrian cracha un petit copeau de bois avec sa glacitude (comment ça, ce mot n'existe pas) habituelle, pourtant il était dégoûté. La cloche sonna, il sortit sans se presser comme à son habitude. Puis, au lieu d'aller au prochain cours, il descendit les escaliers de l'étage et se rendit à son terrain de tennis. Il se changea rapidement et commença l'entrainement dans le cours couvert, ne s'essoufflant pas, renvoyant toutes les balles avec une perfection qu'on ne lui connaissait pas. D'habitude, il se contentait d'un échauffement puis enchaînait match sur match. Pas là. Il se contentait de renvoyer des balles envoyées automatiquement par le lanceur.

À 19hrs, il s'arrêta et partit trouver son entraineur qui le félicita plus que d'habitude. Puis lui signala que les vestiaires à côté du cours étaient inondés. Le brun haussa les épaules, prit son sac en rangeant sa raquette et partit vers le stade. 19hrs25, le temps de retirer son tee-shirt et la porte s'ouvrait sur quelqu'un d'autre. Ce quelqu'un cria son nom d'une manière extrêmement Rikuesque et lui sauta dessus en le faisant tomber sur un banc. Adrian crut pendant quelques secondes que l'autre avait l'intention de lui broyer les côtes mais non, il l'embrassa doucement. L'allemand cligna des yeux et répondit au baiser, légèrement dérouté par l'enchainement de ces événements puis se rappela que Riku avait un remplaçant en matière de "Je gueule, je saute sur Adrian et je l'écrase par terre en disant que je l'aime", c'est à dire Eve Maeda... Le brun passa doucement ses bras autour de la taille du blond et l'embrassa encore sans répondre à son bonsoir. Il s'avoua à demi-mot que le blondi lui avait manqué. Il finit par reprendre son souffle et embrassa le cou du blond avant de soutenir tendrement son regard océan

Bonsoir Evie. J'irais mieux si tu pouvais éviter de me casser toutes les côtes quand tu me vois, à la manière de Riku, faut dire aussi que ça m'arrangerait

Il déposa un rapide baiser sur ses lèvres et lui sourit discrètement. Puis décoiffa sauvagement le blond en guise de vengeance. Il se rassit normalement sur le banc et attira son blondi sur ses genoux puis l'embrassa à nouveau en caressant sa joue et dit doucement


Et toi, ça va mon ange ?

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois bien... que j'ai... j'ai rêvé de toi. [PV : Dridri] [END]

Message  Eve Maeda le Jeu 4 Juil - 20:42

Quel tête ! songea Eve qui fit la moue intérieurement. Bon, même si c'était un peu dur... Il s’habituerait à force ! Quand on aime quelqu'un, on ne l'aime pas que pour ses qualités, mais aussi pour ses défauts. Enfin... c'est ce qu'on lui a dit... après lui... il y connait rien niveau amour. Bah oui, hein ! Il était même allé jusqu'à sortir avec sa meilleure amie, Aiko ! Après quelques mois, il l'a larguée comme si elle n'avait jamais compté pour lui. Malheureusement, elle n'avait jamais comptée pour lui. Si, juste en tant qu'amie. À ce qui parait, Aiko ne serait plus jamais allé au collège après s'être faite jetée par le blond. Enfin... plus jamais... Eve pensait qu'elle avait juste changer de collège... Dai kirai ! Uzai ! Kisama ! lui avait-elle jeter à la tronche le jour de leur séparation. Ah oui, elle avait ajouté qu'elle allait le tuer, ou quelque chose dans le genre. Koro shite yaru, yarou. Et cette dernière phrase, elle l'avait dite calmement. Aussi calmement que les psychopathes des animés qu'Eve regardait. Après elle était partie en pleurant, comme toutes ses ex-copines... Mais elle était la seule a avoir quitté le collège. Adrian embrassa le japonais dans le cou.

« Bonsoir Evie. J'irais mieux si tu pouvais éviter de me casser toutes les côtes quand tu me vois, à la manière de Riku, faut dire aussi que ça m'arrangerait »

Ah, il se disait bien qu'il avait fait une gaffe ! Ah ! Il s'en doutait ! Le basketteur rougit avant de souffler doucement au brun un petit : Gomen !  Ke regard du blond sur concentra sur le ciel. Riku, he ? Eve trouvait qu'Alexander en parlait peut-être... un peu de trop... Mais bon... il ne pouvait pas lui en vouloir... Adrian l'avait aimé ce garçon, lui au moins... pas comme Eve avec ses camarades de classes... Et comme il aimait son brun, il allait le supporter ça. Il allait tout supporter. Maeda fut vite sortit de ses pensées vu qu'Alexander l'embrassa et comme pour se venger, il le décoiffa. Le japonais tourna la tête vers son amant et lui sourit avant de secouer la tête. Aaah, le vent frais qui passait dans ses cheveux... ça faisait tellement de bien ! Le garçon aux yeux de minerai de fer s'est alors assis correctement en emportant le blond sur ses genoux. Puis il lui offrit un encore un baiser avant de caresser sa joue.

« Et toi, ça va mon ange ? »

Si il allait bien ? Bien sur qu'il allait bien ! Il allait même plus que bien maintenant qu'il était en compagnie de l'être qu'il aime ! Eve se tourna un peu vers Adrian pour plonger ses yeux de ciel dans ceux du jeune homme.

« Je vais bien... répondit-il en commençant à rougir Tu m'a m-manqué ! Surtout... s-surtout avec ce r-rêve... J'ai encore p-plus penser à t-toi... Je n'ai pas pu t-travailler de la j-journée... Tu... tu me manquais t-trop. »

Le blond sourit et attrapa la main de son compagnon.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois bien... que j'ai... j'ai rêvé de toi. [PV : Dridri] [END]

Message  Adrian A. von Lok le Jeu 4 Juil - 20:59

Adrian ne se laissait pas d'embrasser Evie, ça le calmait un peu et lui donnait une bonne raison de reporter le moment de se doucher. Il serra doucement le blondi contre lui et l'embrassa de nouveau avant d'arquer un sourcil d'un air amusé et de souffler doucement

Et tu rêves de moi en plus ? Je suis flatté~ Tu me raconteras ça pendant la douche, parce que là j'en ai franchement besoin

Il embrassa doucement son petit ami et le laissa assis sur le banc tandis que lui se levait pour finir de se déshabiller. Ce qu'il avait commencé à faire deux minutes plutôt avec qu'une certaine personne ne l'interrompe brutalement et sans préambule. Et à vrai dire, il se foutait un peu, non, beaucoup, du regard océan sur lui quand il entreprit de retirer son pantalon qui lui collait à la peau. Le brun sortit une serviette de son sac et se sécha rapidement en grommelant qu'il était collant et que c'était pas pratique pour se déshabiller. une fois en boxer, l'allemand plia ses affaires, les rangea et frissonna un peu. Il ne faisait pas si chaud, à moitié à poil. Il ne bougea cependant pas, résistant à l'envie de marcher sur place pour avoir l'air stupide. Heu, non, c'est pas ce que je voulais dire. Il résistait à l'envie de marcher sur place pour avoir chaud. Mais enfin c'est tout de même très très relatif... Le brun attendit quelques secondes puis dit doucement

Bon alors, tu viens ou t'attends la neige ! J'me les gèle moi !

Il esquissa un sourire amusé et se pencha pour embrasser le blond puis se remit à frissonner. L'allemand attendit patiemment qu'Evie se déshabille et rajouta


Et comme ça tu me raconteras ton rêve, allez, dépêche toi s'il te plait

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois bien... que j'ai... j'ai rêvé de toi. [PV : Dridri] [END]

Message  Eve Maeda le Jeu 4 Juil - 21:43

Un joli rêve ! Un rêve qui pourrait très bien se réaliser, en fait... Enfin, que si Adrian voudrait le faire... Il voudrait surement, non ? Eve se donna une claque intérieurement. Baka, tu penses vraiment qu'Alexander voudrait faire un truc aussi gamin ?! s’engueula-t-il tout seul. Le brun serra le blondinet contre lui. Aah, il faisait chaud contre le torse d'Alexander-kun ! Eve aimait beaucoup, beaucoup se serrer contre son Alexander !

« Et tu rêves de moi en plus ? Je suis flatté~ Tu me raconteras ça pendant la douche, parce que là j'en ai franchement besoin »

Le mot... "douche" fit "tilt" dans la petite tête de moineau d'Eve (Depuis quand le narrateur insulte le personnage ?!). Douche. Douche. Douche. Doooouche. Le garçon devint aussi rouge qu'un piment du Mexique. D'ailleurs, ça vient du Mexique, les piments ? Non ? Si ? Adrian embrassa le japonais avant de se lever et de continuer à... à... se déshabiller ! Oui, c'est vrai... douche est égal à... tout nu ! Le basketteur devint rouge jusqu'au cou. Ses joues faisaient un drôle de bruit de cuisson. Je crois bien... qu'il était en train de brûler sur place. Et puis il disait aussi des trucs un peu bizarres... du genre : Babibalouba.

« Bon alors, tu viens ou t'attends la neige ! J'me les gèle moi ! »

Le blondinet hocha doucement la tête pour acquiescer. Il ne la bougea que légèrement et pourtant, on aurait dit qu'elle allait tomber ! Il la sentait lourde à porter sur ses épaules... Un petit rire débile sortir de la bouche de Maeda. Ah mince ! Il prends feu ! De la fumée commençait à sortir de son crane. De la fumée... enfin voilà... ouais, pas vraiment de la fumée... c'était de la vapeur d'eau, mais fumée ça fait plus classe (Mais qui a écrit ce texte à la fin ?!). Hayaku de, Eve ! Hayaku, hayaku ! se disait-il à lui même pour se faire avancer. Ce sourire amusé... Aah ! Il en était sur ! Il le faisait exprès pour que le pauvre garçon aux yeux bleus se retrouve ainsi ! Gêné. Alexander l'embrassa. Ce n'était pas méchant... c'était juste une forme de taquinerie...

« Et comme ça tu me raconteras ton rêve, allez, dépêche toi s'il te plait »

Soudainement, Eve se leva et il courut vite, vite, comme un gamin, vers le stade en fermant les yeux. Il ramassa son tee-shirt avec rapidité et repassa à nouveau devant Alexander en courant le plus vite possible. Il s'arrêta dans un coin isolé et il enleva en vitesse son pantalon, puis son caleçon. Il attacha son tee-shirt autour de sa taille - sa serviette était actuellement en train de sécher aux douches. Il posa son sous-vêtement et son bas sur son épaule. Puis il avança doucement derrière le banc. Il passa sa tête au dessus de celui-ci et réussit enfin à dire.

« C'est... c'est b-bon on p-peux y a-aller ! »

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois bien... que j'ai... j'ai rêvé de toi. [PV : Dridri] [END]

Message  Adrian A. von Lok le Jeu 4 Juil - 22:04

Le brun observa d'un oeil amusé le manège de son blondi et l'attendit en souriant presque. Il fouilla distraitement dans son sac pour en tirer du gel douche et deux serviettes propres et sèches puis reprit son observation d'un Evie courant partout. Il finit par revenir vers l'allemand et celui-ci l'attrapa par la taille avant de l'embrasser tendrement. Doucement, il dit

J'ai failli attendre, mon ange

Puis il remarqua ce que le blond avait noué à sa taille et éclata de rire en se tenant à son épaule. C'était... Non, c'était sérieux ? Le brun avait du mal à reprendre son souffle. Il finit par raffermir sa prise sur la taille d'Evie et l'embrassa à nouveau. Ça lui faisait presque peur de voir que le contact avec lui lui manquait autant et si rapidement. Il tira ensuite le blond vers les douches et soupira doucement en prenant une cabine, déposant ses serviettes à l'extérieur. Il regarda un moment Eve qui était plus rouge que jamais et qui semblait fumer comme une cocotte minute puis dit doucement

Quoi, je vais pas me désaper devant toi, alors arrête de concurrencer les tomates et raconte ce rêve.

En réalité, il avait bien envie de se déshabiller devant le blond, mais ne le ferait pas. C'était bien l'énorme avantage que Riku avait sur Eve... Énorme, et sûrement insurmontable... Adrian s'imaginait mal le blondi dans son lit pour faire autre chose que dormir. Et ça, ça manquait assez atrocement au brun, il fallait bien l'avouer

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois bien... que j'ai... j'ai rêvé de toi. [PV : Dridri] [END]

Message  Eve Maeda le Ven 5 Juil - 20:01

Baka. Baka. Baka. Baka. Baka ! pensait Eve caché derrière son banc. Il se demandait vraiment pourquoi il était si stupide. Stupide. C'est le mot approprié. On ne peut pas remonter le temps dans ce monde, he ? Non ? Dommage... Le blondinet aurait bien voulu le remonter de cinq minutes ce jour-là... Eve le rouge (Un casting va se faire pour changer de narrateur...) se rapprocha petit à petit de son beau brun qui l'attrapa par la taille et l'embrassa. C'était gênant d'être en cette tenue en sa compagnie...  Chotto matte ! J'ai été des millions de fois à moitié à poil, même complètement à poil avec les filles, alors pourquoi pas avec Alexander ? se dit-il. Eve se perdait dans ses pensées. C'était pas pareil les filles ! Si ? Il ne savait pas si il était prêt à montrer son corps à son amant. Il l'avait déjà torse nu, certes... mais... ce n'était pas pareil. Adrian dit quelque chose, mais Eve n'écouta pas... Enfin... il n'avait pas fait attention... euh... bref, voilà. Soudainement, il entendit son compagnon éclater de rire. Le basketteur comprit qu'il se moquait de son accoutrement. Celui-ci fit la moue en regardant Alexander droit dans les yeux. Il se demandait aussi pourquoi il faisait la moue. Après tout, le gars aux yeux d'acier avait raison de rire ainsi... Cette fois, c'est lui qui était en tort. Non, pas cette fois... Il l'avait déjà été plusieurs fois. Adrian emmena Eve aux douches. Le concerné tourna la tête... à gauche... à droite... Aah ! La serviette ! Elle a l'air sèche ! Il regarda ensuite le brun et lui afficha un léger sourire.

« Quoi, je vais pas me désaper devant toi, alors arrête de concurrencer les tomates et raconte ce rêve. »

Eve hocha doucement la tête. Son visage reprit petit à petit sa couleur normale. Ah oui, le rêve ! Il allait surement le prendre pour un gamin, ou se moquer de lui mais... quand il aurait fini de lui raconter... il lui poserait un petite question... une toute petite.

« Alexander-kun et Evie vont à un parc d'attractions ensemble, rien que tout les deux. Ils sont heureux, même qu'Alexander sourit. Ils font pleins de manèges, ils mangent des glaces, boivent du sirop et ils s'embrassent toute la journée. À la fin, ils rentrent tout les deux à l'école et ils dorment ensemble. Happy End ! »

Le japonais embrassa le brun en souriant. C'était le moment... de lui demander. Quoiqu'il puisse répondre, quoiqu'il puisse faire, il allait lui demander ! Qui ne tente rien n'a rien. Oh, ça suffit ! Pourquoi en faire un événement si important ? C'est pas comme si c'était la question qui tue...

« Nee, Alexander-kun... Nous irons à un parc d'attractions un jour ? »

Le blondinet plongea ses yeux bleus dans ceux de l'autre. Il attendait une réponse positive, mais la réponse négative ne lui ferait pas de mal. Après tout, ce n'était pas grave. Si il ne voulait pas y aller, il avait le droit... quand même...


Dernière édition par Eve Maeda le Ven 5 Juil - 21:10, édité 1 fois

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois bien... que j'ai... j'ai rêvé de toi. [PV : Dridri] [END]

Message  Adrian A. von Lok le Ven 5 Juil - 20:25

Le brun écouta sans un mot le petit récit de son blondi et sourit à la fin. Le blond l'embrassait enfin sans cette atroce violence sur ses côtes et son dos et ça, Adrian en était satisfait. Il attira tendrement Eve dans ses bras et lui leva le menton avant de frôler ses lèvres en disant

Ça me va. On ira tous les deux, Evie. Moi j'aurais un truc à te dire, mais après la douche.

Il sourit et haussa les épaules d'un air évasif puis embrassa le blond sur la joue, prit son gel douche et s'enferma dans une cabine. Il ne prit même pas la peine de regarder où son boxer atterrirait lorsqu'il le lança par-dessus la porte et ouvrit le robinet d'eau. L'eau chaude sur son corps vanné par le tennis lui faisait le plus grand bien et il s'adossa à la paroi sans réfléchir. Il gémit même doucement mais n'était pas sûr qu'on l'ait entendu ou non. mais il n'y avait qu'Evie, alors ce n'était pas bien grave. Tiens, en parlant d'Evie, le brun se demanda d'un coup s'il ne s'était pas reçu son boxer dans la figure. Il rougit un peu et secoua la tête avant de commencer à se savonner. Ce qu'il pouvait être con parfois.

Une bonne vingtaine de minutes plus tard, le tennisman sortit de sa cabine en s'étirant et resta comme ça une ou deux minutes avant d'attraper une serviette et de l'enrouler autour de sa taille. Il laissa tomber l'autre sur son épaule et commença à se sécher les cheveux sans faire attention au fait qu'Evie soit sorti également ou pas

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois bien... que j'ai... j'ai rêvé de toi. [PV : Dridri] [END]

Message  Eve Maeda le Ven 5 Juil - 21:10

Dis oui. Dis oui. Dis oui ! pensait-il très fort. Le garçon souriait intérieurement attendant la réponse d'Adrian. Aah, quel gamin celui-là ! On se demande même parfois s'il n'est pas à l'école primaire... Le brun prit le blond dans ses bras et frôla ses lèvres contre celui-ci.

« Ça me va. On ira tous les deux, Evie. Moi j'aurais un truc à te dire, mais après la douche. »

Des étincelles apparurent dans les yeux de Maeda. Il souriait comme un enfant à qui on venait de donner un bonbon. Alexander l'embrassa sur la joue et le garçons aux yeux bleus lui répondit en l'embrassant avec tendresse sur la bouche. Le brun alla ensuite dans la douche. Un parc d'attractions ! Il avait dit pour un parc d'attractions ! Comme quoi, il était plein de surprise, cet Adrian ! Le blondinet sautilla dans la pièce quand tout à coup... attention ! Objet volant non identifié venant de la cabine d'Alexander ! Ouf, Eve avait évité le boxer de son compagnon ! Il sourit une dernière fois et s'introduisit dans une cabine.

Eve devrait bien retourner au Japon un jour... Ses parents l'y obligeront. Mais juste pour les vacances... oui, juste pour quelques vacances... Il amènerait Adrian avec lui, cependant il ne lui présenterait pas ses parents... ils ne voulait... Il ne devait pas les rencontrer. Jamais, jamais. Au Ja... Je ne me comprends toujours pas... Il m'arrivait souvent de me mettre nu devant mes potes pour les bains publiques ! Alors pourquoi pas avec Alexander-kun... ? songea-t-il encore une fois. C'était décidé, quand il seront tous les deux au Japon, ils iraient aux bains publiques avec tous ses vieux potes !

À la fin de sa douche, Eve leva le bras pour attraper sa serviette et... Il l'avait oublié à l'extérieur de la cabine ! Le japonais sortit de sa cabine. L'eau coulait encore dans celle d'Alexander. Il saisit sa serviette et se sécha devant le miroir. Après avoir mis sa serviette autour de sa taille, il se regarda dans le miroir. Quelle mine... Ses cheveux d'or étaient humides et son visage... Tiens, c'était quoi cette expressions sur son minois. C'est... c'est parce qu'il avait pensé à eux... aux deux Maeda...

« Chichi, Haha... Je vous hais. » dit-il doucement.

Le garçon avait dit cela tellement sérieusement... en se fixant bien dans le miroir... Non... Alexander ne les rencontrerait jamais. Il n'avait pas le droit de les lui présenter... Ces... ces... teme kono-yaro. Are ? Du bruit ! Le japonais secoua la tête pour ne plus penser à ça. Il tourna la tête et aperçut Alexander. Il lui fit un sourire.

« Yo ! T'es toujours aussi mignon les cheveux détachés ! » lui dit-il avec un grand sourire.

Ah oui c'est vrai... j'aurais un truc à te dire. Que voulait-il donc lui dire ? Ça avait l'air plutôt important, en plus... après la douche. Le basketteur préféra se taire, laissant la parole au brun.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois bien... que j'ai... j'ai rêvé de toi. [PV : Dridri] [END]

Message  Adrian A. von Lok le Ven 5 Juil - 21:41

Le brun soupira inaudiblement en fermant les yeux. Il se sentait franchement fatigué et n'accepterai pas d'essuyer un échec de la part du blond. Il s'assit sur le banc au milieu des douches, en face d'Evie, puis réfléchit un moment. Ses épaules s'affaissèrent légèrement et il dû mettre toute sa volonté pour ne pas s'endormir tout de suite. C'est fou comme une douche chaude pouvait le détendre. Mais il ne laisserait pas passer la chance qu'il avait de parler au blond maintenant. Il avait peur de la réaction de son petit-ami et c'était bien la première fois. Adrian rouvrit les yeux et sourit doucement avant de faire signe à Maeda d'approcher.

Il le cala sur ses genoux et posa un moment sa tête dans le creux du cou du blond, collé contre lui. Doucement, il embrassa sa nuque et remonta le long de sa mâchoire jusqu'à l'embrasser tendrement sur les lèvres. Après s'être rendu compte qu'il venait sûrement de faire une connerie et donc de compromettre sa demande, l'allemand souffla d'une voix un peu rauque

Je veux bien venir avec toi... Mais je veux que tu m'appartiennes avant qu'on y aille.

Il avait beau murmurer, son ton était catégorique. Il voulait le blond avant de faire quoi que ce soit qui puisse lui faire oublier complètement Riku. Déjà ça, c'était faux. Il ne pourrait jamais rayer ce connard de sa mémoire, il ne pourrait jamais le croiser un jour sans le reconnaître et il ne pourrait jamais l'empêcher de hanter ses cauchemars. Mais Adrian, pour dire ce genre de choses, avait besoin d'une très bonne raison Et si cela incluait de se mentir à soi-même, il le ferai. Le brun serra un peu plus la taille de son blond et soupira doucement de contentement rien qu'à le sentir contre lui. Est-ce qu'il pourrait s'en passer s'il sortait avec Eve ? La réponse était évidente et immédiate : Bien sûr que non ! Sortir avec quelqu'un n'empêchait pas de vouloir cette personne.

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois bien... que j'ai... j'ai rêvé de toi. [PV : Dridri] [END]

Message  Eve Maeda le Sam 6 Juil - 13:58

Le blondinet fronça un peu les sourcils en fixant Alexander droit dans les yeux. Et bien... il avait vraiment l'air super sérieux, là... Eve imaginait les pires scénarios que la Terre ait pu avoir. Il commençait à avoir peur, là. Puis, le brun avait l'air de réfléchir là... de beaucoup réfléchir. Eve pétait un plomb intérieurement. Si ça se trouve, il est malade et il va bientôt mourir... Il a l'air fatigué en plus ! pensa-t-il affolé. Adrian lui fit signe de venir vers lui. Eve se dirigea doucement vers son compagnon d'un air inquiet. Non, il lui aurait dit un chose... aussi importante... Oui, mais il y a des raisons de cacher un telle chose, non... ?

Adrian prit Eve sur ses genoux et posa sa tête dans son cou. Il l'embrassa dans le cou puis remonta ensuite jusqu'à ses lèvres. Cette fois, le basketteur était plus inquiet que jamais. Pourquoi tout ces baisers ? Adieu ? Non... il l'aimait juste, c'est tout... Pourtant, Eve ne pouvait pas s'empêcher d'imaginer des trucs complètement débiles... Après avoir envisagé que son brun allait mourir, il croyait désormais qu'il allait se faire larguer.

« Je veux bien venir avec toi... Mais je veux que tu m'appartiennes avant qu'on y aille. »

Yokatta, rien de tout ce qu'il avait imaginé... Eve en était heureux ! Il avait eu tellement peu... Stop ! He ? Qu'il lui appartienne ? Il avait bien dit qu'il voulait qu'il lui appartienne, n'est-ce pas ? Quel drôle de condition... Le japonais tourna la tête vers son amant, surpris.

« Que je... t'appartiennes... ? » répéta-t-il lentement.

Le garçon aux yeux bleus resta silencieux un moment. Lui appartenir, he ? Eve aimait Alexander de tout son coeur... mais... il n'aurait jamais cru qu'il devait lui appartenir... Mais... si c'était pour lui prouver son profond amour, alors... alors... il lui appartiendrait ! Maeda embrassa doucement son amant.

« D'accord, Alexander-kun. Je t'appartiens. Je n'appartiens à toi. » lui répondit-il finalement en le regardant dans les yeux.

Il était sérieux. Très sérieux même. Si Adrian avait besoin qu'Eve lui appartienne... il lui appartiendrait ! Le blondinet n'était pas prêt à refuser... il l'aimait trop pour dire non. Et si il lui avait répondu négativement, peut-être que tout aurait été fini entre eux... Non, Eve ne voulait pas que cela arrive ! Il lui appartiendrait !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois bien... que j'ai... j'ai rêvé de toi. [PV : Dridri] [END]

Message  Adrian A. von Lok le Sam 6 Juil - 14:33

Le temps s'était arrêté, ou il avait ralenti, ce salaud. Le brun avait les yeux ancrés dans ceux de son amant et n'entendait que... Partiellement, il stressait tellement que son oreille déformait un peu les sons. Le doux baiser que lui offrait Eve, il le rendit avec plus de douceur encore, passant une main dans les cheveux blonds du garçon sur ses genoux.

Adrian ne savait pas vraiment s'il devait se réjouir ou non de la réponse de son blond. Il avait l'impression de lui avoir forcé la main et ça ne lui plaisait pas. Il se blottit contre lui et soupira doucement en murmurant des excuses ponctuées de je t'aime. Il s'en voulait, sans savoir pourquoi, mais ça le mettait mal à l'aise. Néanmoins, il trouva une explication potable et c'est avec tendresse qu'il embrassa la joue du blondi

Je veux que Riku se range dans mon passé. Tu lui ressemble beaucoup que tu le veuilles ou non, et je ne te cache pas que c'est sûrement à cause de ça que je suis amoureux de toi. Eve, je... Tu te rends compte de ce que tu vas faire ?

Le brun aurait pu concurrencer les tomates à ce moment-là. Ses yeux d'acier pétillaient doucement. Après les remords, il voulait revenir sur ce qu'il avait dit. C'était un plan foireux et il aurait dû se taire encore une fois, ne jamais ouvrir la bouche pour poser cette foutue question et sortir sagement de la douche, se sécher, embrasser Eve, se rhabiller et partir. Et puis il avait eu tord, c'est la différence entre lui et le vert qui l'avait fait sombrer, mais c'est ce foutu oeil qui avait convaincu Eve de lui donner une chance. Au final, le tennisman pouvait presque dire merci à son ancien amant, mais il lui apportait beaucoup plus d'ennuis qu'il ne l'avait aidé... Le brun essaya de remettre ses idées en place et serra un peu plus le gentil Maeda dans ses bras puis finit par rectifier

Vous vous ressemblez, je ne peux pas nier ça... Et je me suis habitué à certaines manies de Riku. Il me collait h24, il dormait avec moi, il

Le brun baissa de plusieurs tons, incapable de mentir mais trop gêné pour le dire avec la même intensité

Il couchait avec moi

Puis il reprit sur son ton normal comme s'il n'avait rien fait

Il piaillait tout le temps des choses que j'écoutais même s'il croyait que non et s'énervait faussement, mais il était amoureux et je ne pouvais pas lui en vouloir... Et c'est pas en voulant faire le contraire de ce qu'il faisait que tu me le fera oublier. Ça ne me dérange pas si tu viens à l'improviste en pleine heure de cours ou si tu racontes ta vie. Riku me manque, c'est vrai, mais je t'ai toi et c'est pas négligeable. Je t'aime Eve

Le brun sourit faiblement, il n'avait jamais autant aligné de phrases de sa vie. Il caressa les cheveux blonds et captura tendrement ses lèvres. Puis le doute l'assaillit encore, avait-il dit une connerie ? Mais le doux parfum d'Evie autour de lui l'empêchait de réfléchir plus que ça et il attendit simplement une réponse ou une réaction de son blondi

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois bien... que j'ai... j'ai rêvé de toi. [PV : Dridri] [END]

Message  Eve Maeda le Sam 6 Juil - 23:06

La tête baissée, le blondinet pleurait. Aah, ça pour pleurer, il pleurait... Une rivière de douce eau salée coulait le long de son visage crayeux. Ces chaudes larmes, elles s'écrasaient doucement sur les jambes du garçon. Quel silence... Tout était tellement silencieux que l'on pouvait presque entendre le léger son de gouttes d'eau s'écrasant sur la peau de l'adolescent.

Riku. Riku. Riku. Pour Alexander, Eve lui ressemblait et ça il n'y pouvait rien... Il n'essayerait jamais d'être le contraire de ce "Riku", non... Il serait Eve Maeda, qu'il ressemble à Riku ou pas. Ça, il se le promettait. Il le promettait non seulement à lui, mais aussi à Alexander. Une promesse gravée à la surface de son coeur.

Riku. Riku. Riku. Aah, il devait être une belle personne ce Riku pour qu'il déchire autant le coeur d'Alexander ! Mais il a aussi du lui faire beaucoup de mal pour qu'il déchire autant le coeur d'Alexander. Eve ne pouvait pas lui faire oublier ce garçon et il ne comptait pas le faire... Il était même capable d'en parler avec lui... Si cela pouvait faire du bien à son beau brun... il le ferait. Il supporterait cela.

Une chose était sure. Eve resterait Eve. Riku resterait Riku. Même si pour Alexander il y avait beaucoup de ressemblance entre ces deux gaillards, jamais ils ne seraient identiques. C'est pour cela que Eve était Eve et Riku était Riku.

Le coeur du blond battait la chamade. Tout ce qui venait d'être dit par son amant l'avait touché jusqu'au plus profond de son être. Son coeur était serré. Tellement serré !

La tête baissée, le blondinet pleurait. Aah, ça pour pleurer, il pleurait... Une rivière de douce eau salée coulait le long de son visage crayeux. Ces chaudes larmes, elles s'écrasaient doucement sur les jambes du garçon. Quel silence... Tout était tellement silencieux que l'on pouvait presque entendre le léger son de gouttes d'eau s'écrasant sur la peau de l'adolescent.

Puis soudainement, il passa son bras sur ses yeux et leva la tête. Il plongea son regard de saphir dans celui d'Alexander. Un grand sourire était dessiné sur son visage. Il posa ses lèvres sur celle du brun et l'embrassa avec une tendresse infinie.

« Alexander-kun... peut-être que tu trouves que je ressemble à Riku... mais, je ne suis pas Riku. Eve est Eve. Riku est Riku. Cependant... quoiqu'il arrive... ai shiteiru, Alexander. Ai shiteiru... de tout mon coeur entier. C'est pour cela... que je veux t'appartenir. »

Le blondinet offrit ensuite un joli sourire à son compagnon. Un sourire... un sourire... qui voulait dire tant de choses. Des choses que l'on ne peut décrire. Le garçon le regarda les yeux brillants comme un feu d'artifice de toutes les couleurs. Il posa ses mains sur le banc et doucement il se pencha contre Alexander avant de l'embrasser longuement.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Eve Maeda

Messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois bien... que j'ai... j'ai rêvé de toi. [PV : Dridri] [END]

Message  Adrian A. von Lok le Sam 6 Juil - 23:32

Adrian se sentait mal, très mal. Il faisait pleurer son blond, le seul qu'il aime et qui arrive à le faire sourire. Il ne bougeait même plus, comme apeuré par les réactions puissance 10 du garçon sur ses genoux. Il le pressa cependant plus fort contre lui en restant silencieux. Le brun appréciait le calme, pas le silence, et ça l'en rendait presque malade. Trop pesant, trop lourd, ça lui rappelait les diners chez ses parents, ces horribles personnes. Ne pas penser à ça maintenant, pas besoin de se torturer pour rien. Il écouta attentivement les paroles de son blond et répondit tendrement à son baiser. Il était néanmoins bien plus mal à l'aise quand Eve prit les devants complètement, le calant au fond du banc en l'embrassant. Le brun suivit simplement le mouvement et passa ses bras autour de la taille du blond. Lorsqu'ils se détachèrent, il sourit doucement et murmura

Je sais Eve, je sais que tu n'es pas lui. Tu es bien mieux que lui. Et je donnerai n'importe quoi pour que tu restes avec moi au moins pour ma dernière année de lycée. Je ne veux pas t'en demander plus, j'ai peur de ta réponse. C'est vrai que tes yeux m'ont fait penser à lui, c'est vrai que c'est ce qui m'a attiré vers toi... Mais je t'aime parce que tu es Eve, et parce que tu n'es pas Riku.

Son sourire s'élargit un peu et il embrassa longuement le blond pour l'empêcher de répondre, il ne voulait pas de réponse car il n'y avait pas de question. Il se sentait de plus en plus fatigué. Depuis combien de jours déjà n'avait-il pas dormi ? Mais il se sentait tellement bien avec Eve qu'il ne voulait pas dormir malgré sa fatigue. Non, Eve ne ressemblait pas à Riku, juste ce oeil qui l'avait fait sombrer, juste ça. Eve était une bonne personne, et surtout la bonne personne pour lui. Pas comme Riku, Alvis qui lui courait après ou... lui. Lui aussi l'avait fait souffrir. Toutes ses affaires de sentiments se finissaient mal, bizarrement... Ses parents qui le haïssaient, tout avait été conçu pour que le brun s'entoure d'une muraille en acier trempé inoxydable. Et pourtant... Il était dans un vestiaire presque nu, avec Eve Maeda, sûrement un des plus grands salauds en matière de coeur (car Adrian sais TOUT, il est PARTOUT et vous espionne TOUS) Et il lui faisait confiance, il était retombé amoureux passionnément, sans conditions, comme il savait si bien le faire. L'amour d'Adrian est dévasatateur pour quiconque y touche, tout comme son absence de sentiments

END

_________________


Spoiler:
La vérité est celle que l'on veut bien voir
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Adrian A. von Lok

Messages : 126
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Dans un coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois bien... que j'ai... j'ai rêvé de toi. [PV : Dridri] [END]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum